AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .
 Un nouveau départ... Qui ne démarre pas très bien... Quoique ? [PV Rowan] 
MessageDim 19 Jan - 19:35

Un nouveau départ...


Je m’arrêtais perplexe, devant le bâtiment. Je vérifiais l’adresse et relevais la tête. Il y avait quelques enfants qui chahutaient dans la cours.
Je venais d’arriver la veille à Los Angeles. J’étais fatiguée mais une quantité de choses m’attendaient. J’avais préparé une liste de « trucs à régler », ce qui m’avait pris environ, toute la nuit. Pendant ce temps, mon daemon s’était écroulé pour dormir. Je ne l’avais pas réveillé ce matin. Il s’était apparemment démené pour m’amener ici. Il fallait maintenant que je me débrouille un peu plus toute seule.

Sur la Liste a écrit:
- Trouver de nouvelles études.
- Trouver un travail.
- Trouver de l’aide financière.
- Se faire recenser.
- Faire le tour du quartier pour repérer les lieux.
- Faire les courses.
- Trouver une voiture.

C’était déjà une longue liste. Au dos se trouvaient les lieux d’aide pour les enfants en difficultés. J’avais une longue liste mais celui-ci semblait être le plus près. Je m’avançais et pris une grande inspiration. La peur d’être reconnue, d’être mal accueillie ou incomprise me tenaillait. La porte automatique s’ouvrit en émettant un petit tintement. Je pénétrais dans le lieu, assez lugubre. On entendait les enfants qui pleuraient et criaient. D’autres qui riaient. Je m’assis sur une chaise en plastique, sur le bord, comme si le fond de la chaise brûlait. Une dame s’engueulait avec la secrétaire. Celle-ci se trouvait derrière une vitre, où était marqué en grand « ACCUEIL ». Je me sentais vraiment très mal à l’aise. Ce quartier ne ressemblait en rien à celui que je connaissais à Londres. Je regardais autour de moi l’air perdu. Etait-ce vraiment là qu’on m’indiquerait comment reprendre ma vie en main ?

avatar
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageDim 19 Jan - 21:47
Un Nouveau Départ...

Les gens...

Parfois, tout pouvait se passer comme sur des roulettes... Et parfois, ça coinçait à tous les niveaux... Et bien aujourd'hui, c'était le bombardement en continu ! Parfois, j'avais l'impression que le Destin s'amusait à mes dépends, que d'une journée à l'autre, autant je pouvais passer une journée tranquille comme je pouvais me retrouver à courir partout, le téléphone à l'oreille, promettant Dieu savait quoi à Dieu savait qui...

J'entendais la secrétaire se prendre violemment le chou avec une femme à la réception et me bornais à rester en retrait dans mon bureau, encore plus quand mon nom sortit dans la conversation. Aujourd'hui, ce n'était pas le jour, je n'avais pas envie de subir une énième crise d'un parent surprotecteur. Pourtant, notre autorité était des plus reconnues dans le quartier, mais parfois, ça ne suffisait pas. Bon, je comprenais un peu les parents parfois : ils veulent ce qu'il y a de meilleur pour leurs enfants...

Mais quand le soucis que j'entendais était uniquement d'ordre pécuniaire, là c'était trop ! En entendant une fois de plus une critique injustifiée sur le système de notre structure, un voile rouge couvrit ma vue et les nerfs me montèrent d'un coup. Je me levais et me dirigeais vers l'entrée, souriante mais bouillant d'une rage combattive. La mère me hurla dessus pendant bien cinq minutes avant de me laisser en placer une, mais seulement parce que je finis par lever une main devant son visage en signe de stop.

Je finis par expliquer les choses correctement, la mère finit par se calmer et tout rentra dans l'ordre. Mais il fallut quand même une bonne dizaine de minutes de plus afin de clore définitivement cette histoire. Je retins un gros soupir de soulagement jusqu'à ce que la bonne femme ferme derrière elle la porte de l'école. Ouf !

Puis je m'aperçus que toute cette histoire avait eu une spectatrice improvisée. Mes nerfs s'apaisaient déjà et j'en profitais d'être présente pour m'avancer vers elle... Peut-être voulait-elle des renseignements sur notre structure ? À dire vrai, ce n'était pas la première fois que cela arrivait.

- Bonjour. Je peux vous aider ?

Avec un grand sourire amical, je me dirigeais vers la jeune femme, histoire de la mettre à l'aise d'entrée de jeu.


Comme une souris, je cours vers la vie.
FREE HEART ❀ OPEN MIND

Spoiler:
 
Liés
avatar
Rowan L. Eriksen
┼ Messages : 334
┼ Points : 27
┼ Date d'inscription : 14/01/2014
┼ Age : 34
┼ Lié avec : Hades Snyder
┼ Groupe : Liés
┼ Célébrité : Dianna Agron
┼ Statut : Célibataire
┼ Thème : FFIX - Piano Collection - Branval


Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t33-rowan-un-sourire-vaut-mieux-que-des-compliments
Revenir en haut Aller en bas
MessageMar 21 Jan - 20:20

Un nouveau départ...


Je patientais en tapotant nerveusement le sol de mon pied. J’observais les personnes aux alentours, me sentant de plus en plus mal à l’aise dans ce milieu inconnu et rempli de personne qui vraisemblablement n’étaient pas de la même catégorie sociale que moi. Je me sentais un peu trop bien habillée… Je fixais un point du mur quand des éclats de voix me parvinrent aux oreilles me tirant de mes pensées.
Une grosse dame invectivait une jeune fille blonde qui la regardait calmement. J’admirais d’ailleurs un court instant sa patience… Patience qui venait de s’épuiser. La jeune femme leva la main pour stopper le flux de paroles de la dame et entreprit de régler le problème. Je regardais fascinée la manière dont elle parlait, à l’aise. Elle semblait dégager une aura particulière, pleine de gentillesse, et qui mettait en confiance. Une personne qui… ne me mettait pas à l’aise en fait. Elle me renvoyait à tous mes propres complexes. Elle était simple, souriante et devait faire partie de ces filles populaires qui sans être canon, ont du charme à en faire tomber les feuilles des arbres. Bref, un rayon de soleil.

Tandis que je la jaugeais, elle se tourna vers moi et m’interpella. Surprise, je rougis légèrement avant de bafouiller un petit « bonjour ». Je serrais ma liste comme si elle était la seule attache qui restait pour m’empêcher de fuir à toutes jambes. Mon interlocutrice avait un grand sourire bienveillant. Je fixais mes pieds, intimidée.

«  Je… J’ai besoin d’aide… » dis-je avec un ton plus désespéré que ce que j’aurai voulu.

J’enchainais rapidement avec un court récit de mon arrivée en catastrophe. Néanmoins, je ne donnais pas la raison de ma venue, espérant qu’elle ne me la demanderait pas. Je ne pouvais pas lui dire que j’étais juste principale suspecte d’un meurtre. Il allait d’ailleurs falloir que je trouve une bonne excuse.

«  Et puis du coup, j’ai bien un logement, mais comme je viens d’arriver, et que je compte m’installer pour un temps, il me faut faire beaucoup de démarches… M’inscrire de nouveau à la fac, trouver un travail, acheter une voiture… »

Je fis une pause pour reprendre mon souffle. Je parlais trop vite. Et sans respirer, surtout. je devais faire attention de ne pas finir mon explication au bord de l'asphyxie. Foutue timidité...

« Mais je ne sais pas trop si je suis au bon endroit… »

Je me rendais de plus en plus compte que ce que proposat l’établissement ne correspondait en effet pas du tout à ce qu’il me fallait. Honteuse de m’être trompée, d’être arrivée dans cette tenue, aussi naïvement, je m’excusais platement en reculant vers la porte automatique.

« Ce n’est pas ici… Pardon. Désolé de vous avoir dérangés. Pardon »

Je rebutais sur quelqu’un et m’excusais de nouveau rouge comme une tomate.

« Oh pardon , désolé. »

La porte vitrée s’ouvrit dans mon dos. Je me tournais rapidement en retenant mes larmes de honte. Sale daemon, pourquoi tu m’avais amené là ?



avatar
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageMer 22 Jan - 10:08
Un Nouveau Départ...

En voyant la jeune fille reculer avec hâte, je me disais qu'elle ne devait pas connaître le coin, ce qu'elle confirmait encore plus hâtivement, sur le point de s'enfuir. Pendant quelques secondes, je restée bouche bée, surprise par les réactions apeurées de la petite brune. Car ce n'était ni plus ni moins que de la peur que je pouvais lire dans son regard, le genre de peur qu'a un enfant qui vient de faire un gros cauchemar.

Mon instinct protecteur s'éveilla à cette simple réaction.

- Attendez !

Mais je n'eus pas le temps d'en dire plus qu'elle sortit à toutes jambes de l'école, comme si elle avait le diable aux trousses. Ni une ni deux, je sortis à sa suite pour la rattraper. Arrivée à sa hauteur, je la retins un peu brusquement à l'épaule sans le vouloir. Je ne pouvais tout simplement pas rester insensible à cet appel de détresse. Je connaissais ce sentiment de frayeur, je l'avais affronté chaque jour durant jusqu'à récemment. Grâce à Hades, cette peur panique d'être seule s'envolait petit à petit mais n'avait pas encore complètement disparu.

- Excusez-moi de vous avoir retenue de la sorte... Mais vous avez l'air effrayée.

Et mes mots n'étaient que doux euphémisme. La jeune fille avait les larmes aux yeux et les épaules tremblantes. Sans réfléchir, je la pris dans mes bras, alors que je ne la connaissais ni d'Eve, ni d'Adam. Mais je ne pouvais pas rester de glace devant une telle panique.

- Je suis désolée. Quoique vous ayez eu à affronter, je vais vous aider.

Pendant quelques secondes encore, je la serrais contre moi, essayant de lui communiquer ma chaleur et ma bienveillance, comme ma mère le faisait avec moi. Puis je me reculais légèrement et souriais plus largement.

- Vous n'avez pas à vous en faire. Certes, ce n'est pas le bon endroit pour tout ce que vous m'avez dit, mais heureusement, je connais quelques petites astuces susceptibles de vous aider. Si le cœur vous en dit, suivez-moi, je vous donnerai tous les tuyaux et toutes les adresses qui vous seront utiles.

J'attendais sa réponse avant de la ramener avec moi ou de rentrer seule... À dire vrai, je ne savais pas si elle me suivrait mais j'essayais de la rassurer au maximum.

- Je suis Rowan Eriksen, enchantée de faire votre connaissance.

Lui tendant la main de manière amicale, je gardais le sourire et faisais tout pour que la jeune fille commence peut-être à me faire confiance...


Comme une souris, je cours vers la vie.
FREE HEART ❀ OPEN MIND

Spoiler:
 
Liés
avatar
Rowan L. Eriksen
┼ Messages : 334
┼ Points : 27
┼ Date d'inscription : 14/01/2014
┼ Age : 34
┼ Lié avec : Hades Snyder
┼ Groupe : Liés
┼ Célébrité : Dianna Agron
┼ Statut : Célibataire
┼ Thème : FFIX - Piano Collection - Branval


Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t33-rowan-un-sourire-vaut-mieux-que-des-compliments
Revenir en haut Aller en bas
MessageMer 22 Jan - 19:01

Un nouveau départ...



J’eus un mouvement de recul lorsqu’elle me retint, comme si sa main me brûlait. Puis l’instant suivant j’étais dans ses bras. Je me sentis d’abord mal à l’aise, moi qui n’étais pas du tout tactile. Puis je sentis une douce chaleur m’envelopper et mon corps se détendre.

- Vous n'avez pas à vous en faire. Certes, ce n'est pas le bon endroit pour tout ce que vous m'avez dit, mais heureusement, je connais quelques petites astuces susceptibles de vous aider. Si le cœur vous en dit, suivez-moi, je vous donnerai tous les tuyaux et toutes les adresses qui vous seront utiles.

Elle s’écarta. Des larmes roulèrent sur mes joues. Je les essuyais rapidement. J’en avais besoin de pleurer pourtant… Mais je ne voulais pas me dévoiler ici.
Je hochais la tête incapable de prononcer un mot. Elle me fit un grand sourire rassurant et se présenta. Son sourire était rassurant. Malgré ma méfiance envers les inconnus, je ne pouvais dénier qu’elle avait l’air très gentil.
Après tout, elle ne pouvait pas me faire trop de mal… Je ne risquais pas grand-chose. Je fixais mes chaussures. J’avais eu la mauvaise idée de mettre des chaussures à talons, comme à mon habitude. C’était bien moins pratique en cas de fuite… Mais combien de fois m'avait-on trompé avec un beau sourire ! Je relevais la tête vers la blondinette et souris tristement.

« Je m’appelle… »

Et là, j’eus un blanc. Quel était mon prénom déjà ? Et mon nom ? Je devais décliner ma nouvelle identité ? J’hésitais. Que faire… Finalement mon ancien moi… Je l’avais laissé là-bas. C’était quelqu’un qui ne devait plus être. Comment allaient-mes parents ? Que se passait-il dans mon pays. Je me promis d’acheter un journal londonien au premier kiosque que je croisais. Je finis par bafouiller mon nom, à peine certaine que c’était le bon.

« Ay… Ayleh Keima… » Je m’interrompis, au bord de la gaffe. « Kei..LYCE » m’écriai-je un peu trop fort pour paraître normale.

Autour de moi, on leva la tête. Je piquai un fard de nouveau et essayai de noyer le poisson.

« Oui… Je veux bien que tu m’aides… Je ne connais pas du tout la ville. Et c’est tellement grand… Je suis perdue »

Et j’ai un très mauvais sens de l’orientation, aurai-je pu ajouter également mais je m’abstins.

« Mais… Tu peux partir ? Tu ne travailles pas ici ? Enfin, merci de te proposer mais il ne faut pas que ça t’embête hein ! Tu peux toujours m’indiquer le chemin sur un plan… J’essayerai de m’y retrouver… »

Je sortis précipitamment un plan de mon sac et l’agitais sous son nez. Plus ridicule que moi, tu meurs, je crois… Je venais d’exploser le baromètre du pitoyable…





avatar
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageMer 29 Jan - 11:32
Un Nouveau Départ...

Ayleh, puisque c'est ainsi qu'elle disait s'appeler, parlait un peu trop vite et avec beaucoup trop d'emphase. Les gens se retournaient sur elle et je la voyais se tasser un peu plus pour ne pas qu'on s'attarde sur sa personne... Et là, je me disais que même si elle mentait, elle avait l'air tellement démunie que je ne pouvais absolument pas la laisser livrée à elle-même.

Alors j'entrais de nouveau dans l'immeuble rapidement, histoire de prendre mon sac et d'avertir Jeanine que je m'absentais. Cette dernière avait vu ce qui s'était passé et souriait avec gentillesse, comprenant que je ne pouvais pas passer à côté d'une occasion d'aider quelqu'un, elle savait que j'étais comme ça et que je m'en voudrais si je ne le faisais pas.

Ressortant de l'immeuble, Ayleh était restée à sa place, des traces de larmes encore sur ses joues, hésitante.

- Je suis prête ! Oui, je peux bien prendre une journée pour faire ce que je veux, comme je fais beaucoup de choses ici, j'en ai bien le droit.

Je lui souriais pour la rassurer. Ayleh avait l'air d'avoir tellement peur, même de son ombre, qu'elle me donnait l'impression d'être horriblement seule... Je savais ce qu'était la solitude et Dieu m'est témoin que je ne veux plus jamais rester seule de ma vie. Regardant de nouveau la liste qu'elle m'avait donnée, je réfléchis un instant pour voir dans quelle direction nous allions, afin de perdre le moins de temps possible. Tout pouvait être fait aujourd'hui, et comme je disposais de quelques appuis bien placés, les démarches pouvaient même aller plus vite.

- Nous allons commencer par l'université... Mais quelles études souhaites-tu entamer ? Comme je ne sais encore rien de toi, on va faire plus ample connaissance, si tu veux bien ! Ma voiture est par là.

Ma petite New Beetle blanche décapotable attendait sagement sur le parking. J'étais particulièrement fière de ma voiture car c'était la première que j'avais pu me payer grâce à mon boulot. J'appuyais sur ma clé et le bip-bip qui stoppait l'alarme retentit.


Comme une souris, je cours vers la vie.
FREE HEART ❀ OPEN MIND

Spoiler:
 
Liés
avatar
Rowan L. Eriksen
┼ Messages : 334
┼ Points : 27
┼ Date d'inscription : 14/01/2014
┼ Age : 34
┼ Lié avec : Hades Snyder
┼ Groupe : Liés
┼ Célébrité : Dianna Agron
┼ Statut : Célibataire
┼ Thème : FFIX - Piano Collection - Branval


Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t33-rowan-un-sourire-vaut-mieux-que-des-compliments
Revenir en haut Aller en bas
MessageDim 2 Fév - 14:32
[On continue à l'UCLA !]
avatar
Invité

Revenir en haut Aller en bas
Message
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Nouvelle boutique à la Part-Dieu Lyon
» Nouveau départ capillaire !
» Motivation pour un nouveau départ...
» Nouveau départ [Pv Caitlyn et Enora]
» Un nouvelle ville pour un nouveau départ


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daemon's Lies :: V-being delirious with friends :: Les Archives-