AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .
 Cambria # Mocking Bird 
MessageVen 10 Jan - 23:06

Cambria Juliet Milton



«Les fleurs enchantent l'âme des hommes comme le Daemon met en lumière ce que l'on maintient caché.»


Moi c'est Cambria Juliet Milton, je suis un Daemon  mais mon métier c'est plutôt du genre Fleuriste.

Je suis âgée de 23 ans ans, l'âge parfait, quoi. Je suis née à Los Angeles. Actuellement, je suis mariée et par dessus le marché, j'aime mon mari. Ah au fait, j'ai une Liée qui s'appelle Trinidad P. Caballero.
Bon, je vais te raconter un peu ma vie, tu verras, ce sera chouette.


My Appearance


Cambria est toute en rondeurs, encore un peu enfantine. Elle a un visage poupin, aux lèvres charnues qui appellent aux baisers. Ses yeux sont d'un vert profond et ses cheveux brun clairs tombent en ondulations harmonieuses autours de l'arrondi de ses joues pleines. Jolie, plus que vraiment belle, elle a la douceur physique des femmes enfants, sa petite taille accentuant encore cette impression. Elle mesure en effet un modeste mètre cinquante-sept. Elle a un corps délié, aux hanches délicates surmontant une taille menue et une poitrine discrète.
Cambria s'habille souvent de vêtements fluides et confortables, préférant les matières douces et confortables, les jupes larges ou les pantalons de toile. Elle est plutôt coquette et surtout très féminine, aimant tant les bijoux - sans valeur, souvent fantaisie - que le maquillage. Elle porte de nombreux bracelets en toc qui tintent quand elle bouge. Elle reste cependant plutôt simple, n'aimant pas particulièrement défrayer la chronique. Elle se coiffe sobrement et souligne ses yeux de couleurs tendres. La voix de Cambria est douce, basse et plutôt mélodieuse, comme si elle était faite pour chanter comme un petit oiseau. D'ailleurs, sa forme animale préférée est un rouge-gorge. Cependant, il lui arrive de se changer en chat pour consoler Trinidad, sachant que plonger des mains dans une douce fourrure chaude aide souvent à chasser la peine ou la peur.

My Personality


De prime abord, il semble étonnant que Trinidad et Cambria soient Liées. Tant l'une est exubérante, l'autre est plus secrète, plus douce et maternelle. Cambria a ce charme protecteur des femmes-enfants, se comportant toujours avec une grande gentillesse, essayant de ne jamais froisser, de toujours être gentille, avec ce grand sourire qu'elle partage avec sa Liée.
Cambria est une fille qui tente de déployer toute sa force pour apaiser la vie des autres, ne seras-ce que pour un instant, quitte à en faire trop et à devenir collante ou envahissante. Elle a à cœur de bien faire. Son amour pour son nouveau mari, profond et sincère, teinté de regret, de culpabilité et de douleur, se dispute à celui - immense - qu'elle a pour Trinidad. Cette dernière est l'amie la plus fusionnelle, la sœur de cœur, l'âme sœur idéale. Elle l'aime, parce qu'elle est Trinidad et qu'elle est son Daemon et sa Liée le lui rendant bien, elle trouve dans ce sentiment un équilibre qui lui manque avec Frederick.
Cambria, si elle est douce et bonne, se mettant jamais en colère, souffre cependant de terreurs nocturnes violentes, au même titre que Trinidad et ses réveils sont peu reposants.
Très protectrice, trop peut-être, la jeune fille a pour défaut d'être trop maternelle, surprotégeant les autres au détriment de son propre bien-être. Elle est également bien trop naïve, trop sensible. L'enfant qu'elle porte l'effraye et l'anime dans le même mouvement d'un sentiment de profonde protection. Un peu insouciante, voir tête en l'air, elle est dénuée de malice et ment particulièrement mal.
Cambria se veut forte, capable de tout endurer mais présume souvent du fardeau qu'on lui laisse à porter et manque parfois de courage pour aller jusqu'au bout des choses. Cependant c'est une bonne âme qui ne se laisse pas pour autant abattre malgré l'ampleur des tâches à accomplir. C'est cependant quelqu'un d'ingénue et de facilement impressionnable.
Passionnée par l'art, les fleurs et le chant, elle a également un faible pour les sucreries...

Based on a True Story


Cambria est apparu une nuit, trois ans plus tôt, lors de l'une des terreurs nocturne de Trinidad afin de veiller sur ce petit bout de femme brune qui pleurait dans le noir. Trinidad, c'est toute la vie de Cambria. Lorsqu'elle est née, Cambria s'est jurée de protéger sa Liée et s'y efforce toujours. Même lorsque sa vie s'emmêle, que le monde devient noir, elle veille sur son âme sœur, sur sa meilleure amie.
Petit bout de femme, reflet des peurs de Trinidad, de sa fragilité et de son innocence, Cambria est à la fois la femme et l'enfant, maternelle mais délicate comme une fleur.
Très vite, Cambria fut indépendante de sa Liée : peut-être était-ce parce que cette dernière l'avait si bien acceptée qu'elle n'eut pas à souffrir de sa condition de Daemon. En tout cas elle avait toujours eu cette étincelle de libre-arbitre, restant à vivre chez sa meilleure amie, son double, et vivant cependant sa vie à côté.

Discrète et douce, mais très décidée, Cambria voulait être une personne à part entière, et trouver sa place dans ce monde qu'elle découvrait grâce aux souvenirs de Trinidad et ses conseils. Elle fit une formation, souhaitant travailler, gagner sa vie et ne pas être seulement une "créature". Elle se voulait telle une humaine à part entière - une humaine qui prenait souvent la forme d'un petit rouge-gorge pour amuser sa Trinidad. Alors elle redoubla d'effort et de travail et devint fleuriste l'année de sa venue au monde. Elle voulait une place, tout simplement, elle qui était si sensible à l'art, à la musique et à ces choses délicates et éphémères que sont les plantes.
Les fleurs enchantent l'âme des hommes comme le Daemon met en lumière ce que l'on maintient caché. Peut-être cette analogie l'avait-elle naturellement dirigée vers ce métier. Tout simplement, elle s'épanouit à Los Angeles, dans ce quartier pourtant miteux, comme une fleur perce le bitume.

Les années passèrent, comme dans un rêve paisible, où elle s'occupait de Trinidad, inséparables, amies adorées, deux moitiés qui se correspondaient si bien sans jamais s'étouffer.
Cependant, le monde de Cambria bascula trois mois plus tôt, dans le bruit assourdissant d'un coup de feu.
Elles rentrait de la boutique, Noël approchait, il était tard. Elle marchait vite dans les rues qu'elle connaissait par cœur, innocente et ingénue. Elle ne se méfia pas quand un homme la héla dans une ruelle détournée. Avant d'avoir compris ce qui lui arrivait, on lui arrachait son sac à main en la poussant contre un mur, l'haleine désagréable fouaillait son visage alors que l'un des deux types la pelotait, l'autre la volant. Trop paniquée pour savoir quoi faire, pour avoir même la présence d'esprit de se transformer en un animal, elle sentit son chemisier être déchiré par des mains brutales. Elle qui ne connaissait rien de la sensualité ou de la sexualité, innocente créature, se sentit tomber contre le bitume, s'écorchant les jointures, sa tête cognant le sol et lui amenant un goût métallique dans la bouche.
Sonnée, affolée, elle se mit à crier avant qu'une grosse main sale la bâillonne. Elle sentit la froideur du canon d'un pistolet entre ses seins alors qu'il remontait sa jupe... Elle avait fermé les yeux, de toutes ses forces, comme si cela suffisait à tout effacer et à tout arrêter. Soudain, le poids quitta son corps, le pistolet aussi. Elle entendit un coup de feu et elle rouvrit les yeux pour voir tomber un homme sur l'asphalte. Se pelotonnant le plus loin possible, adossée à une benne à ordure, elle vit à travers ses larmes un second homme retourner le flingue contre le malfaiteur et l'abattre à son tour. L'autre malfrat détala à touts jambes, abandonnant son sac.
L'autre homme, mort, avait déjà disparu, son corps retournant au néant dont il était apparu... Alors elle comprit et leva des yeux horrifiés sur le survivant, sur cet homme au visage froid mais empreint de douleur qui s'approchait d'elle.
Un être contre-nature... A cause d'elle cet homme venait de perdre son Daemon... Par sa faute. Ses larmes redoublèrent et elle perdit conscience.

Cambria se réveilla plus tard, dans un duplex inconnu, tiraillée par une intense douleur - celle du besoin de voir Trinidad - et par une nausée persistante. L'homme était là. Et elle ne pouvait s'empêcher d'avoir les yeux embués rien qu'à le regarder. Elle sentait en lui ce qui était irréversible : l'absence du Daemon.
Elle apprit de lui qu'il s'appelait Frederick Milton et que son Daemon s'appelait Sephy. Dévastée de culpabilité et d'une reconnaissance infinie pour ses sauveurs, Cambria se jeta au cou de cet homme mutilé, comme si elle pouvait par sa seule nature de Daemon effacer toute la détresse qu'elle percevait derrière le masque de Frederick. Elle ne s'expliqua pas elle-même ce qui se passa ensuite, ce corps qui prenait le sien, la marquant pour toujours.

Elle revint au petit matin auprès de Trinidad, volant à tire-d'ailes. Pour la première fois, Cambria s'effondra, blessée par les hommes, affolée par ce qu'elle avait causé. Trini la réconforta, berçant sa tristesse de ses murmures et caressant ses cheveux.
Cambria aurait voulu oublier Frederick, comme le lui conseilla sa Liée. Elle aurait voulu ne pas ressentir une telle culpabilité, ni une telle tristesse. Elle avait une dette à vie envers cet homme auquel elle ne cessait de penser.
Plus d'une semaine passa ainsi. Puis Cambria céda, tentant de revenir voir Frederick. Ce dernier la chassa violemment, lui jetant des horreurs à la figure. Pourtant, elle revint, sous la forme d'un rouge-gorge. Chaque jour, elle se posait sur la fenêtre. Chaque jour, elle le voyait la dédaigner. Elle souffrait sans rien dire, dépérissant doucement malgré les soins de sa Liée. L'amour de Trinidad, pour la première fois, n'était plus suffisant.

Un matin, après plusieurs jours à souffrir de nausées, Trinidad la conduisit chez un médecin, presque de force, trop inquiète pour Cambria. Cette dernière, affaiblie, apprit finalement une bien curieuse nouvelle. Elle était enceinte. Elle qui n'avait jamais envisagé la maternité - trop jeune et trop innocente pour cela - découvrait qu'elle portait un enfant. Celui de Frederick. Ce n'était pas difficile à deviner, personne ne l'avait jamais touchée.
Elle hésita longuement avant d'aller voir l'homme d'affaires. N'avait-elle pas assez ruiné sa vie comme ça ? Mais les sentiments étaient là : cet amour profond qu'elle n'avait pas voulu. Un amour malheureux, car elle savait trop bien le sort qui l'attendait. Les ténèbres et la mort.
Cependant, elle lui annonça sa grossesse, courageusement, parce qu'elle espérait un peu que cela allégerait peut-être une partie de sa peine. Non, si elle perdait Trini, elle ne pourrait pas même vivre alors comment pouvait-elle penser que sa peine puisse être amoindrie par elle ?
La jeune fille fit cependant face, sans se défiler. Contre toute attente, il ne hurla pas, ni ne la rejeta. Il dit simplement, avec un calme glacé, qu'il allait l'épouser.

Cambria s'était ensuite serrée pendant des heures dans les bras de sa Liée, sous forme de chat. Elle avait balbutié un oui. Terrifiée par Frederick autant qu'amoureuse, ce fut finalement une affaire entendue : elle devint madame Milton par une après-midi pluvieuse. De son côté seule Trini assistait au mariage, Frederick avait une famille aisée - des nobles londonniens qu'elle ne connaissait pas et qui l'avaient assaillie de questions gênantes. Elle avait finie par en ressortir fourbue et se sentant idiote et empotée, après avoir persuadé son entourage qu'elle était une péquenaude.
Trini ne l'avait pas quittée et seul son soutient lui avait permis de tenir.
Finalement, un mois passa. Frederick ne mentionna jamais le fait de vivre ensemble. Ni ne l'invita jamais nulle part. Il l'autorisait pourtant à venir le voir, ce qu'elle faisait peu, trop intimidée, trop blessée et trop amoureuse en même temps. L'enfant dans son ventre grandit doucement et Cambria tente à présent d'entrer dans la vie de son mari, sans vraiment y parvenir...
Heureusement, Trini est là. Trini est toujours là. Car elles sont deux faces d'une même pièce, tout simplement.

Bonjour tout le monde ! C'est moi Livia666, la personne cachée derrière l'écran.
Je suis arrivée ici grâce à mes petites mains et je suis majeure puisque j'ai 26 ans.

Mon niveau rp est Vétéran et j'aime les ponéééés ♥.


Fonda
avatar
Cambria J. Milton
┼ Messages : 1215
┼ Points : 13
┼ Date d'inscription : 21/12/2013
┼ Age : 30
┼ Lié avec : Trinidad P. Caballero
┼ Groupe : Daemon
┼ Célébrité : Emily Browning
┼ Statut : Mariée, future maman
┼ Thème : Give Me Love


Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t6-cambria-mocking-bird https://www.etsy.com/fr/shop/Liviaarts
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Cambria # Mocking Bird
» Ma nouvelle Lucy Locket ( Blue Bird - 1994 )
» Ça me prouve que je suis à ma place - Jael Joseph Bird
» Où trouver haricots noirs, crème anglaise Bird's, crémette?
» Bon Jeudi


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daemon's Lies :: I-to make the first step :: Qui suis-je ? :: Fiches Validées-