AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .
 Parce qu'on peut trouver New York même à Los Angeles 
MessageJeu 21 Aoû - 20:14
Assis à une table du Starbucks, Mark buvait un café en lisant les journaux du matin. Vite lassé de cette activité, il sortit un crayon de sa veste et se mit à croquer sur une page du journal - sans aucun respect pour l'article qui y était écrit -, par des traits rapides, la famille allemande qui prenait son petit déjeuner quelques tables devant lui.
Le petit garçon, qui devait avoir deux ou trois ans, se trémoussait sans cesse sur sa chaise pour attraper tout ce qui passait sur la table et pour participer à la discussion. Sa grande sœur, excédée, arrachait les mottes de beurre de ses doigts potelés en le rabrouant. Le père, détendu, discutait avec animation, un bras sur le dossier de la chaise de sa femme, qui l'écoutait d'une oreille sans quitter leur fils des yeux.
Avec une pointe d'amertume, Mark songea que ses parents ne les avaient jamais emmenés, sa sœur et lui, en vacances à l'autre bout du monde, et que ce n'était pas faute d'en avoir les moyens. D'une manière générale, il ne se souvenait d'aucun petit déjeuner au Starbucks...ni de petit déjeuner en famille, d'ailleurs.
Un instant, il se dit que, s'il était resté à New York, il en aurait sans doute eu l'occasion. Puis il se rappela quel genre d'homme était son père, et laissa tomber l'idée. Revenir à New York n'aurait servi qu'à lui laisser croire qu'il avait eu raison. Non, sa nouvelle vie était ici, à Los Angeles, de nouveau.
Son dessin terminé, il avala une gorgée de café et laissa son regard dériver sur la salle en quête d'un nouveau sujet de dessin - il n'était pas encore l'heure d'aller travailler. Plus loin dans la salle, il vit une silhouette familière. Une jeune femme de taille moyenne, mince et gracieuse, vêtue d'une jolie robe, ses longs cheveux bruns tombant dans son dos. Indéniablement, la silhouette était familière, mais plus il la détaillait, moins il était sûr de la connaître.
Peut-être était-ce juste quelqu'un qu'il avait croisé régulièrement quand il vivait ici ? Non, elle était trop jeune pour cela, et il n'avait jamais été un habitué du Starbucks. Il n'arrivait pas à détourner son regard d'elle. Si, il la connaissait, mais d'où ? Elle était de dos, il ne pouvait être sûr de rien, et il avait beau chercher, il n'arrivait pas à retrouver qui elle était.


Humain
avatar
Mark J. Spencer
┼ Messages : 13
┼ Points : 100
┼ Date d'inscription : 27/07/2014
┼ Age : 21
┼ Groupe : Humains
┼ Célébrité : Ian Somehalder
┼ Statut : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t474-mark-j-spencer
Revenir en haut Aller en bas
MessageLun 1 Sep - 18:09

mark ҩ phoebe


« Il n'y a pas de présent ou de futur, juste le passé qui revient encore et encore. » Eugene O'Neill
Samedi matin. J'avais eus envie d'aller me chercher un café au Starbuck, histoire de ne pas rester enfermée chez moi jusqu'à cette après-midi, où je devrais reprendre mon poste à la boutique. Tranquillement installée au fond de la salle, je regardais les CV que j'avais reçu de la part d'artistes qui avaient répondu à mon annonce. L'idée était de me former un petit groupe, trouver des gens à la fois talentueux et sympathique avec qui je prendrais plaisir à me produire sur scène, au lieu de devoir me contenter de ceux que l'on voulait bien me fournir, que ce soit durant les mariages, les mini concerts et autre. Par ailleurs, cela ferait de suite plus professionnel que quelqu'un qui se présente seul et qui a besoin de tout un personnel derrière avec qui les répétitions sont en général chaotique... Dans ma vision quelque peu idéalisée des choses, je voulais un groupe qui deviendrait comme une famille, ou du moins une bande d'amis assez proche, suffisamment en tout cas pour que chacun soit écouté, que chacun s'éclate et que chacun soit à fond dans la performance. Pas uniquement quelques personnes n'étant là que dans l'espoir d'un gros chèque à la fin. De ce que j'en voyais, j'avais droit à... plus ou moins tout en fait. Des BCBG, des délinquants ( ou en tout cas, le look y faisait penser ), des gens tout à fait normaux, des qui se prennent déjà pour des superstars, bref, une belle panoplie qui promettait des auditions... intéressantes. Probablement catastrophiques, mais intéressantes. Je soupirais. Allez savoir, peut-être aurai-je de bonnes surprises... Ah ! Qui tentais-je de convaincre, vous qui me lisez, ou moi-même ? C'était fichu ouais...
Soupirant, je regardais mon téléphone. Dix heures... il était temps pour moi de partir, j'avais mieux à faire que de perdre plus de la moitié de ma journée dans cet endroit. Réglant l'addition, je récupérais mes affaires et me dirigeais vers la sortie. Ou du moins était-ce le but initial de la manœuvre, car mes yeux se posèrent sur un jeune homme un peu plus vieux que moi, mais qui me semblait incroyablement familier. Il y a des gens comme ça, avec qui on a une impression de déjà vu incroyable, quand bien même ne nous serions nous jamais rencontré de notre vie. Un air charmeur, plutôt beau gosse dans son genre, les cheveux bruns, plus court que dans mes souvenirs...
-Mark ?
La question était presque futile. J'étais certaine que c'était lui. Peut-être ne se souvenait-il pas de moi, après tout, comment aurait-il pu ? A l'époque, nous étions de simples voisins, et il était déjà à la fac, quand de mon côté j'étais encore à l'école primaire. Mais j'adorais passer du temps avec lui, et ce serait mentir que de dire que je n'avais pas eus une petite attirance pour lui, à l'époque. Ca n'avait pas duré, et je crois que je ne valais pas mieux que n'importe quelle autre fille à l'époque ! Mais ce n'était pas le détail le plus important à retenir. Pour moi le plus important, c'était le souvenir d'un excellent ami, et ce malgré la différence d'âge. Parce qu'il avait beaucoup compté pour moi, je ne l'avais pas oublié - pas vraiment du moins. Mais lui, pourquoi se serait-il souvenu de la gamine d'à côté ?


- phoebe lea parker -
I know I may not be a typical beauty, and no one's ever gonna pay me to walk the runway at Fashion Week or I'm not gonna cure cancer, or write the great American novel, but if you give me a stage to sing on, I know in my gut, there's no one that can beat me.
Liés
avatar
Phoebe L. Parker
┼ Messages : 104
┼ Points : 37
┼ Date d'inscription : 15/03/2014
┼ Age : 20
┼ Lié avec : ( qui qui veut ? )
┼ Groupe : Liée
┼ Célébrité : The definition of courage : Lea Michele ♥
┼ Statut : Célibataire
┼ Thème : Louder Deluxe Album - Lea Michele ( + To Find You )


Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t212-phoebe-lea-parker-il-n-y-a-pas-de-secret-mieux-garde-que-ceux-que-l-on-devine#1897
Revenir en haut Aller en bas
MessageMer 24 Déc - 18:55
- Mark ?
Le doute n'était plus permis, il la connaissait. Elle l'avait remarqué, et s'était retournée en posant la question. Et ce qu'il vit le laissa scotché.
- Phoebe ! s'exclama-t'il, et cette exclamation tenait autant de la joie de la revoir que de l'ébahissement le plus total. Il se souvenait d'une petite fille, encore à l'école primaire, enjouée et prête à poursuivre ses rêves ; il avait devant lui une jeune femme sûre d'elle, impénétrable et … il devait bien l'admettre, plutôt séduisante.
À vrai dire, si elle ne l'avait pas appelé par son prénom, il n'aurait peut-être même pas fait le rapprochement. Pho avait déménagé il y a longtemps ; il avait appris la triste nouvelle dans les journaux, et ils ne s'étaient pas vus depuis.
Mark se souvenait bien de la fille de ses voisins. À l'époque où il faisait tout pour fuir l'atmosphère étouffante du domicile familial, leurs discussions sans fin avaient constitué une agréable porte de sortie, et Mark avait passé beaucoup de temps avec elle. Ils étaient devenus de bons amis – d'ailleurs, assez curieusement, il avait eu l'impression que cette amitié était la plus sincère qu'il ait eue depuis Candel, bien plus que celles qu'il avait pu nouer à la fac. Après son départ, elle lui avait manqué, mais ne sachant pas où elle était partie, il n'avait pas pu prendre de nouvelles. Il avait supposé qu'elle avait essayé de tourner la page sur son ancienne vie, et pensait ne plus la revoir.
La retrouver dans un Starbucks à Los Angeles était pour le moins... inattendu. Un hasard formidable, comme on n'en voit que dans les films, mais aussi un peu déstabilisant. Tout à coup, la nouvelle Phoebe lui paraissait presque intimidante. Lui qui parlait autrefois avec elle à bâtons rompus sentait sa timidité habituelle revenir au galop, et c'est tout juste s'il parvint à balbutier :
- Comment tu vas depuis tout ce temps ?


Humain
avatar
Mark J. Spencer
┼ Messages : 13
┼ Points : 100
┼ Date d'inscription : 27/07/2014
┼ Age : 21
┼ Groupe : Humains
┼ Célébrité : Ian Somehalder
┼ Statut : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t474-mark-j-spencer
Revenir en haut Aller en bas
Message
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» on peut trouver de la lanoline en magasin???
» Impossible d'accéder à belgian-navy.be !
» B' HOUX GUI....
» Lorsque nos poubelles dévoilent des trésors
» Fan de Nana? Par ici !!!


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daemon's Lies :: II-discovering Los Angeles :: Pasadena :: Starbucks-