AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .
 Love is how you stay alive, even after you're gone | Ezekiel 
MessageDim 20 Juil - 15:03

Ezekiel Jorah Wellington



« Notre point commun le plus basique est que nous habitons tous cette planète. Nous respirons tous le même air. Nous chérissons tous le futur de nos enfants. Et nous sommes tous mortels. » John F. Kennedy


Moi c'est Ezekiel Jorah Wellington, je suis un humain  mais mon métier c'est plutôt du genre agent de liaison pour la police.

Je suis âgé de 25 ans ans, l'âge parfait, quoi. Je suis né à Los Angeles. Actuellement, je suis célibataire et par dessus le marché, j'aime les femmes.
Bon, je vais te raconter un peu ma vie, tu verras, ce sera chouette.


My Appearance


Je suis une personne de taille moyenne. Pas particulièrement grande, ni particulièrement petite, disons que je me fond bien dans la masse. J'ai les cheveux bruns, coupés courts mais pas trop... du moins je ne crois pas. Remarquez, je pourrais encore avoir la boule à zéro que je ne le saurais pas à moi de passer la main sur mon crâne, et quand bien même, cela ne me ferait rien, puisque je ne sais pas quelle tête j'aurais sans cheveux. Remarquez, ça ne serait sans doute pas très beau à voir... J'ai également des yeux marrons.
Si parler de mon apparence implique également mon style vestimentaire, alors je vous dirais que je suis du genre à affectionner les chemises et les jeans. Il m'arrive parfois également de mettre un costard cravate, mais ce n'est que pour de rares occasions.

My Personality


Je suis quelqu'un de plutôt gentil... du moins je le crois. D'une façon général, j'ai de bonnes relations, que ça soit de travail, d'école, peu importe. J'ai toujours fais de mon mieux pour m'intégrer et me faire une place auprès d'un maximum de personne. Toutefois je suis comme tout le monde, et je n'aime pas me faire prendre pour plus con que je ne le suis, aussi tout aveugle que je suis, si l'on tente de se jouer de moi, ou de faire du tort aux personnes qui me sont chère, je n'hésiterai pas à tout mettre en oeuvre pour vous pourrir la vie. Je ne suis pas d'un naturel méchant, mais je peux le devenir lorsqu'il le faut. Sinon en général, j'aime bien détendre l'atmosphère, essayer de remonter le moral aux gens. J'essaye d'être un bon ami.

Based on a True Story


Je suis né à Los Angeles lors d'une belle journée de Mai, et j'ai grandis là bas. Je n'ai jamais eus le loisir de connaître ma mère qui est morte en me donnant naissance, et pour tout vous avouer, je n'ai jamais beaucoup connu mon père non plus, et pourtant lui était toujours en vie. La vérité c'est que mon père travaillait pour le FBI ( et oui, rien que cela ), et par conséquent il allait souvent risquer sa vie un peu partout dans le monde. J'ai grandis avec une nourrice, si bien que la première fois que j'ai dis " Maman" , c'était en la désignant elle. Quant à mon père, il était si souvent là que plus tard en grandissant, j'ai été d'abord surpris de voir que les autres enfants ont un père et une mère quand moi je n'avais qu'une nourrice et l'ombre d'un père. La surprise à fait place à l'envie, et pourtant à chaque fois que mon père pouvait passer du temps avec moi, j'étais heureux. Les autres enfants avaient peut-être un père dentiste, plombier, fonctionnaire - le mien sauvait des vies et risquait la sienne pour des gens biens.
Je ne vous étonnerais sans doute pas en vous disant que par lui, j'ai été élevé pour suivre ses traces. Le premier cadeau de Noël dont je me souviens a été un faux pistolet. Déjà à l'époque il voulait m'entraîner au tir, comme si à quatre ans, on risquait de se faire attaquer et qu'un enfant pourrait tuer le grand méchant qui menace la maisonnée. Et pourtant j'aimais bien. Plus je grandissais et plus mon père me formait. Qu'il ait une affaire en cours ou qu'il utilise une affaire terminée, il s'arrangeait toujours pour former mon esprit à la déduction et à l'enquête, et à dire vrai, au final, ça me passionnait tout autant. Découvrir un meurtre, dresser le profil du tueur, s'immiscer dans sa tête pour en comprendre le fonctionnement. Plus d'une fois il me citait Dostoïevski : « Rien n'est plus facile que de dénoncer un être abject, rien n'est plus difficile que de le comprendre. » Au final à l'école, j'en venais à faire mes petites enquêtes personnelles sur des broutilles, pourtant ça m'éclatait. Cependant... comme tout bon jeune à l'heure actuelle, je suis vite tombé entre les griffes d'Internet, et de l'informatique d'une façon générale. Le travail de mon père me semblait cool, j'adorais l'idée de pouvoir un jour faire comme lui, mais il restait toujours une profession dont mon père me parlait peu : celle d'agent de liaison. De cette personne dans son équipe qui n'allait jamais sur le terrain, mais qui depuis son bureau, derrière son ordinateur, leur donnait des informations capitales à la résolution de l'enquête. Mon père voulait me voir sur le terrain aussi plus tard, malgré les risques. Il trouvait cela grisant, et peut-être est-ce vrai. Il aimait l'idée d'apporter sa contribution au monde en capturant les méchants, et jugeait qu'il serait bien pour moi de pouvoir ressentir la même chose que lui. Peut-être voulait-il que je le comprenne. Peut-être cherchait-il à ce que je le pardonne de toutes ses absences.
C'est ainsi que j'ai grandis jusqu'à l'âge de mes dix-sept ans, avec un père absent mais toujours aussi déterminé à me faire devenir quelqu'un à son image alors que de mon côté, cela faisait longtemps que j'apprenais à manipuler un ordinateur. J'étais plutôt doué en math et en sciences, aussi les codes informatiques n'étaient pas un très gros problème pour moi. A dix-sept ans, je savais déjà créer un programme de toute pièce ou presque, j'étais le plus doué. J'avais du matériel assez sophistiqué, j'essayais toujours de rester à la dernière pointe de la technologie, à quelques exception près, puisque, comme chacun sait, parfois les nouvelles technologies sont pire que les anciennes. Moins performantes. Merdiques en somme.
Puis est arrivé ce fameux jour, l'année de mes dix-sept ans. Mon père était rentré tard la veille au soir, si bien que j'avais eus la surprise de lui tomber dessus le lendemain matin. Il n'avait pas voulu m'inquiéter à son retour, cependant lorsque je le rejoignis dans la cuisine, il m'ordonna, avec une certaine nervosité dans la voix, de faire mes valises, ne prendre que le strict nécessaire, ainsi que l'argent que je pouvais avoir gardé de côté. Nous devions partir, et c'était urgent. J'avais tenté d'en savoir plus ; il ne voulait pas. « Je t'expliquerais tout plus tard » disait-il. J'avais fini par emballer quelques affaires dans un sac, quelques vêtements de rechange, mes fausses cartes d'identités et faux passeports que mon père m'avait confié, l'argent que j'avais économisé, et quelques photos. J'avais aussi emballé un maximum de mon matériel : je ne pouvais pas le laisser là, il m'était utile, il nous serait utile. Mon matos mis dans le coffre, mon père retourna voulu retourner à l'intérieur, prendre quelque chose qu'il avait oublié. Avant même qu'il eut atteint la porte, la maison explosa. Littéralement. La violence du choc le propulsa contre la voiture, mais cela, je ne le vis pas. A vrai dire, à partir de cette explosion... je ne vis plus rien. J'avais perdu mes yeux. Ils avaient été exposé à une lumière beaucoup trop vive, et j'étais tout de même beaucoup trop près, et j'avais pour ainsi dire regardé l'explosion. J'avais été aussi violemment rejeté contre la voiture, au final, nous avons tous deux fini à l'hospital. Mon père lui, avait gardé la vue, mais les nombreuses contusions qu'il avait subit l'empêchait de retourner sur le terrain. A cet instant, je savais qu'il n'était plus rien. Il avait perdu la seule chose qui le faisait vivre, qui lui donnait un but dans vie. Et au passage, il m'avait pour ainsi dire perdu moi aussi. Il n'avait plus personne à entraîner, plus rien qui puisse réellement le rattacher à son ancien job. Au FBI, ils auraient sans doute été ravi de lui donner un autre emploi, après tout il avait toujours été un agent remarquable. Mais il n'était pas fait pour vivre à l'intérieur. Sa raison d'être, c'était l'adrénaline. Traquer les criminels, risquer sa peau. Il aimait cela... beaucoup plus qu'il n'aimait sa famille.
Cet accident nous changea tous les deux. Je ne pouvais plus compter sur mon père, qui fini tout bonnement par perdre la raison, quant à moi il me fallait apprendre à vivre selon mon nouveau mode de vie. Lorsque l'on a passé dix-sept années dans la lumière sans jamais se rendre compte à quel point elle nous était précieuse, croyez moi que le jour où vous êtes dans l'incapacité de voir quoi que ce soit, vous aussi vous aurez envie de vous laisser aller à la folie. Je devais tout réapprendre, comme un enfant, depuis l'alphabet jusqu'à savoir se débrouiller seul. J'ai sincèrement cru qu'il me faudrait faire cela tout seul, et je n'avais aucune idée de comment m'y prendre. A l'époque, je ne savais pas même comment quitter une pièce, je n'osais pas faire un pas devant l'autre. Heureusement, celle qui avait tenu le rôle de ma nourrice étant enfant, puis celui de cuisinière et femme de ménage, jouait à présent le rôle de mère. Elle ne demandait même plus à être payée ; simplement à avoir ma garde. A être celle qui s'occuperait de moi dorénavant, sachant que je n'avais strictement personne sur qui compter. Elle fit des pieds et des mains pour que mon père accepte de signer les papiers. Fou ou pas, il restait mon père. La court jugea tout d'abord qu'il était incapable de prendre une telle décision pour moi. Notre avocate parvint à un accord ; un essai d'un mois ( voire plus si la court le souhaitait ) sous la surveillance régulière d'une assistante sociale. L'accord fut accepté, et après une période d'essai qui dura six mois, Jean Matthews passa du statut de nurse/femme de ménage à celui de mère adoptive. Il fut reconnu que durant ces six mois, j'avais fait d'énormes progrès. En même temps, j'avais pour ainsi dire toute une fine équipe qui était derrière moi. Enfin toute... composée de deux personnes à vrai dire, Jean et celle qui était chargée de m'aider à ré accéder à un semblant de normalité dans ma vie. J'aurais dû voir un psychiatre également ; je l'ai refusé. Je vivais mal mon nouvel handicap, mais j'essayais de ne pas trop le montrer, seuls quelques accès de colère me trahissaient. J'ai appris le brail. J'ai appris à écouter mes autres sens. J'ai appris à me faire confiance. J'ai appris à me servir d'une canne d'aveugle quand je devais marcher en terrain inconnu, comme dehors. J'ai appris à ne pas m'en servir dans la maison. Jean et moi avons apprit adopter un mode de vie très... organisé. Bien plus qu'avant. Car en tant qu'aveugle, il me fallait apprendre à connaître la maison dans laquelle je vivais, mais aussi savoir que je pourrais passer sans manquer de me tuer à cause d'une chaise qui traînerait au milieu, ou de quelque chose qui serait par terre, à cause d'un meuble qui aurait changé de place, ou qu'on aurait ajouté. Rien ne devait être une surprise, pas même les escaliers. Tout devait avoir sa place, rien ne devait être laissé au hasard. En six mois, j'ai su faire tout cela. J'ai su aller dehors. J'ai su faire face au monde extérieur, avec ses dangers, avec ces gens qui ne prêtaient pas tant attention à moi. J'ai appris à faire oublier aux gens que j'étais aveugle. Seuls quelques détails pouvaient me trahir : dehors c'était ma canne par exemple. A l'intérieur, c'était le fait que je ne regarde jamais la personne qui me parle dans les yeux, ou que je n'ai pas le réflexe de fermer mes yeux lorsqu'un projectile arrivait droit sur moi. Par contre, mes réflexes s'étaient améliorés, je pouvais attraper l'objet au vol.
Mais je voulais un peu plus encore. Me perfectionner, j'allais le faire. J'avais la vie devant moi. Et maintenant que j'ai vingt deux ans, je pense que si vous me connaissez, vous savez que je me débrouille plutôt bien. Au point de savoir la réaction des gens ( non, je n'entend pas réellement rouler vos yeux dans leurs orbites quand vous roulez des yeux, évidemment que je rigole ! Mais avouez que je tape dans le mille ! ). Non, là où je voulais me perfectionner, retrouver la normalité, c'était au niveau de l'informatique. Et c'est ainsi qu'une troisième personne vint s'ajouter à ma fine équipe, un jeune homme, d'une vingtaine d'année. Il m'a fourni le matériel additionnel nécessaire et m'a apprit à m'en servir. Il m'a aidé à installer et développer des logiciels qui me furent très utiles par la suite, ce qui me permet, par exemple, de pouvoir entendre ce qui est écrit plutôt que de devoir faire défiler le mode brail via lequel certes, je peux lire, mais parfois non, cela va trop vite, ou il y a trop de texte... c'est assez complexe. Il en va de même pour le clavier où j'ai la " traduction " des lettres en brail sur le côté. Voyez, tout est possible...
Et j'ai continué. Je me suis tenu occupé, l'informatique m'aidait pas mal, et malgré le fait que ma condition d'aveugle restait particulièrement dure à encaisser... je remontais la pente. Jean avait tenu à m'envoyer dans une école spéciale pour aveugle, où j'aurais pu continuer à apprendre l'informatique et à me spécialiser dans l'emploi d'agent de liaison pour la police justement ( il était officiellement exclu que j'aille sur le terrain, et ce n'est que parce que je savais que cette option me serait à jamais refusé que j'en venais à regretter le temps où déjà, je ne voulais pas y aller... ) mais j'avais insister pour continuer à l'école normale.
Comme c'était à prévoir, ma réapparition fit le buzz pour ainsi dire. Il y avait ceux qui m'acclamaient et me surnommaient Le Survivant, et ceux qui se moquaient et qui pensaient que parce que j'étais aveugle, il était plus simple de me faire de mauvais coups. Parfois cela marchait. Parfois non. Je ne peux pas dire que je n'en n'ai pas souffert, mais cela m'a aussi permit de faire la part entre ceux en qui je pouvais avoir confiance et ceux qui n'avaient jamais été mes amis. J'ai continué à être le meilleur de ma classe, à chaque fois. Lorsque quelqu'un avait un problème avec le programme qu'il créait, c'était toujours moi, l'aveugle de service, qui pourtant réglait le problème.
Lorsqu'il a été temps de faire des stages, j'ai postulé chez la police, en omettant le détail de mon handicap. Je ne vous dis pas leur surprise en me voyant arriver, mais entre ceux qui voulaient que je parte, ceux qui pensait que peu importe que je reste ou non, je n'allais pas faire long feu, ceux qui s'en fichaient et ceux qui voulaient me laisser ma chance, le climat n'était pas au beau fixe. L'apothéose était lorsque l'on me demandait où je comptais travailler plus tard, et que ma réponse était... ici, dans ces locaux. Soit j'avais droit aux grands éclats de rire, soit je pouvais sentir les regards dubitatif échangés. Pas besoin d'être voyant pour savoir leur réaction ! Malgré tout, j'ai réussi à me faire ma place là aussi, et j'ai fini par quitté l'école pour bosser en tant que stagiaire " à temps plein " là bas. J'ai été celui qui leur a prouvé que leur réseau n'était pas si sûr qu'ils ne le croyaient en le piratant sous leur yeux, j'ai également été celui qui, avec un peu d'aide, l'ai largement mieux sécurisé. Je suis celui qui a numérisé leur classement de dossier quand tout était encore entassé bien au fond du sous sol dans les archives. Je suis celui qui a remplacé avec brio un agent de liaison quand ce dernier a dû partir en urgence pour l'accouchement de sa femme. Je suis celui qui a su récupérer toutes les données du système que quelqu'un avait mystérieusement fait volé en éclat. Bref, en quatre ans, j'ai apporté plus à ce service que quiconque n'aurait pu le pensé à mon arrivé là. J'ai fais plus que ma part et ais plus ou moins réussi à me faire l'amie de tous, à quelques exceptions près.
Passé la majorité, notre chef de service m'a proposé une place à temps plein, payé, en tant qu'agent de liaison chez eux... et j'ai accepté.
Voilà ma... triste histoire. Triste ? Peut-être pas tant que cela au final. Je m'en suis plus bien sorti pour un aveugle ! Je me suis habitué au noir, moi qui en avait toujours si peur quand j'étais petit ! Je m'y suis habitué au point d'oublier... beaucoup de choses. Des visages. Des couleurs. Des lieux. Malgré tout je suis toujours le même. Je vais parfois rendre visite à mon père, et c'est dans ces instants que je suis presque heureux d'être aveugle : pour ne pas voir la façon dont il me regarde. J'ai été sa plus grande réussite, je suis à présent sa plus grande déception. Une déception, peut-être. Mais une déception qui sauve des vies.

Bonjour tout le monde ! C'est moi Drachel, la personne cachée derrière l'écran.
Je suis arrivé(e) ici grâce à ...je sais plus, allez voir la fiche de Pho xD et je suis mineure puisque j'ai 17 ans.

Mon niveau rp est Médium and no wise word can stop me, I'm passed the point of no return ♥ !




- EZEKIEL JORAH WELLINGTON -
Personne n'est une victime jusqu'à ce que vos ennemis vous fasse croire que vous en êtes une. Autrement, comment pourraient-ils vaincre ?


Dernière édition par Ezekiel J. Wellington le Jeu 24 Juil - 20:37, édité 7 fois
vide
avatar
Ezekiel J. Wellington
┼ Messages : 19
┼ Points : 0
┼ Date d'inscription : 20/07/2014
┼ Age : 21
┼ Lié avec : Personne
┼ Groupe : Humain
┼ Célébrité : Dylan O'Brien
┼ Statut : Célibataire


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageDim 20 Juil - 15:11
Oh, j'aime ce prénom. monkey 

Bienvenue parmi nous !

Amuses-toi bien surtout.  Laughing 


Nous voulions vous donnez une vie de rêve ! Pourquoi ?
⊹ lumos maxima

Spoiler:
 
Lié d'Elite
avatar
Candel H. Fox
┼ Messages : 220
┼ Points : 2
┼ Date d'inscription : 07/04/2014
┼ Age : 31
┼ Lié avec : Echo
┼ Groupe : Liés
┼ Célébrité : Alexander Skarsgard
┼ Statut : Marié

Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t279-candel-h-fox-terminee
Revenir en haut Aller en bas
MessageDim 20 Juil - 15:29
Merciiiiiiii ♥


- EZEKIEL JORAH WELLINGTON -
Personne n'est une victime jusqu'à ce que vos ennemis vous fasse croire que vous en êtes une. Autrement, comment pourraient-ils vaincre ?
vide
avatar
Ezekiel J. Wellington
┼ Messages : 19
┼ Points : 0
┼ Date d'inscription : 20/07/2014
┼ Age : 21
┼ Lié avec : Personne
┼ Groupe : Humain
┼ Célébrité : Dylan O'Brien
┼ Statut : Célibataire


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageDim 20 Juil - 15:45
Dylaaaaaaaaaaaaaaaaaaan !!!!!!!!! Je t'aime déjà !!!!! (On pourra avoir un lien trop bien de la mort qui tue s'il-te-plait ? :3)

Bref, bienvenue en tout cas et bonne chance pour la fin de ta fiche !  Smile 


broken inside
Everytime I try te fly I fall without my wings. I feel so small ... @ ALASKA.
Liés
avatar
Mary-Elisabeth Temple
┼ Messages : 67
┼ Points : 27
┼ Date d'inscription : 27/02/2014
┼ Age : 24
┼ Lié avec : Jesse A. Temple
┼ Groupe : Lié
┼ Célébrité : Alona Tal (crédit : le monde de Calli)
┼ Statut : Célibataire
┼ Thème : Skillet - Imperfection


Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t177-mary-elisabeth-touch-me-and-you-re-dead
Revenir en haut Aller en bas
MessageDim 20 Juil - 15:51
Pho chériiiiie, tu sais déjà que je pense que ce perso va tout déchirer ! *o* Puis Dylan.. c'est bon, je décède !
Bonne continuation pour ta fiche, si tu veux de l'aide, tu sais ou me trouver ♥️♥️


- Jude Blue Campbell -
Whenever something is too unpleasant, too shameful for us, to entertain, we reject it, we erase it from memories. But the answer is always there - Understanding | Evanescence
Humain
avatar
Jude B. Campbell
┼ Messages : 118
┼ Points : 34
┼ Date d'inscription : 15/03/2014
┼ Age : 22
┼ Lié avec : Nobody
┼ Groupe : Humains
┼ Célébrité : Adam Lambert
┼ Statut : Free
┼ Thème : Round & Round | Imagine Dragons


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageDim 20 Juil - 16:09
Merciii !
Jude : Je sais pas si il va tout déchirer mais je vais tout faire pour ! :p Et j'y manquerai pas ♥


- EZEKIEL JORAH WELLINGTON -
Personne n'est une victime jusqu'à ce que vos ennemis vous fasse croire que vous en êtes une. Autrement, comment pourraient-ils vaincre ?
vide
avatar
Ezekiel J. Wellington
┼ Messages : 19
┼ Points : 0
┼ Date d'inscription : 20/07/2014
┼ Age : 21
┼ Lié avec : Personne
┼ Groupe : Humain
┼ Célébrité : Dylan O'Brien
┼ Statut : Célibataire


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageDim 20 Juil - 17:10
Han j'adore déjà ton avatar *-*
Rebienvenue à toi j'ai hâte de voir ce que va donner ce nouveau personnage  clown 



My heart is big as the ocean ♥
Fonda
avatar
Cambria J. Milton
┼ Messages : 1215
┼ Points : 13
┼ Date d'inscription : 21/12/2013
┼ Age : 30
┼ Lié avec : Trinidad P. Caballero
┼ Groupe : Daemon
┼ Célébrité : Emily Browning
┼ Statut : Mariée, future maman
┼ Thème : Give Me Love


Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t6-cambria-mocking-bird https://www.etsy.com/fr/shop/Liviaarts
Revenir en haut Aller en bas
MessageDim 20 Juil - 17:12
Eheh merciii !


- EZEKIEL JORAH WELLINGTON -
Personne n'est une victime jusqu'à ce que vos ennemis vous fasse croire que vous en êtes une. Autrement, comment pourraient-ils vaincre ?
vide
avatar
Ezekiel J. Wellington
┼ Messages : 19
┼ Points : 0
┼ Date d'inscription : 20/07/2014
┼ Age : 21
┼ Lié avec : Personne
┼ Groupe : Humain
┼ Célébrité : Dylan O'Brien
┼ Statut : Célibataire


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageDim 20 Juil - 18:31
(Ce qui est marrant c'est qu'un de mes persos fétiche portait le même prénom que ton perso =3)



My heart is big as the ocean ♥
Fonda
avatar
Cambria J. Milton
┼ Messages : 1215
┼ Points : 13
┼ Date d'inscription : 21/12/2013
┼ Age : 30
┼ Lié avec : Trinidad P. Caballero
┼ Groupe : Daemon
┼ Célébrité : Emily Browning
┼ Statut : Mariée, future maman
┼ Thème : Give Me Love


Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t6-cambria-mocking-bird https://www.etsy.com/fr/shop/Liviaarts
Revenir en haut Aller en bas
MessageDim 20 Juil - 18:36
Bienvenue parmi nous =)


Irina Fox ∞ Candel Fox
Il est mon Tout, il est l'Amour de ma vie

Code by Silver Lungs
Humain d'Elite
avatar
Irina N. Fox
┼ Messages : 65
┼ Points : 50
┼ Date d'inscription : 12/06/2014
┼ Age : 28
┼ Célébrité : Lea Seydoux
┼ Statut : Marié à Candel Fox

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageDim 20 Juil - 19:06
ReBienvenue parmi nous Very Happy
Liés
avatar
Jae-Sang Ahn
┼ Messages : 42
┼ Points : 0
┼ Date d'inscription : 20/05/2014
┼ Age : 24
┼ Lié avec : Hope Vandell
┼ Groupe : Humain
┼ Célébrité : Bae Suzy
┼ Statut : Célibataire

Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t369-presentation-de-jae-sang-ahn-termine
Revenir en haut Aller en bas
MessageDim 20 Juil - 20:36
Cambria : J'en avais aucune idée, promis xD
Merciiiiiiii ♥


- EZEKIEL JORAH WELLINGTON -
Personne n'est une victime jusqu'à ce que vos ennemis vous fasse croire que vous en êtes une. Autrement, comment pourraient-ils vaincre ?
vide
avatar
Ezekiel J. Wellington
┼ Messages : 19
┼ Points : 0
┼ Date d'inscription : 20/07/2014
┼ Age : 21
┼ Lié avec : Personne
┼ Groupe : Humain
┼ Célébrité : Dylan O'Brien
┼ Statut : Célibataire


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageLun 21 Juil - 6:38
Rebienvenue et bon courage avec ce perso  Idea 
Daemon
avatar
Hades Snyder
┼ Messages : 242
┼ Points : 31
┼ Date d'inscription : 14/01/2014
┼ Age : 31
┼ Lié avec : Rowan L. Eriksen
┼ Groupe : Daemon
┼ Célébrité : Brock Kelly
┼ Statut : Célibataire mais ♥ pris
┼ Thème : Demons - Imagine Dragons (Tyler Ward & Kina Grannis Cover)
Awouuuuuuuuuuuuuuuuu

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageMar 22 Juil - 17:04
Rebienvenue par ici !



Everyone has secrets. Some bigger than others.
Détaché d'Elite
avatar
Karen L. Sander
┼ Messages : 84
┼ Points : 2
┼ Date d'inscription : 18/04/2014
┼ Age : 30
┼ Lié avec : Un mort
┼ Groupe : Détachés
┼ Célébrité : Noomi Rapace

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageMar 22 Juil - 18:13
Merci vous deux =D


- EZEKIEL JORAH WELLINGTON -
Personne n'est une victime jusqu'à ce que vos ennemis vous fasse croire que vous en êtes une. Autrement, comment pourraient-ils vaincre ?
vide
avatar
Ezekiel J. Wellington
┼ Messages : 19
┼ Points : 0
┼ Date d'inscription : 20/07/2014
┼ Age : 21
┼ Lié avec : Personne
┼ Groupe : Humain
┼ Célébrité : Dylan O'Brien
┼ Statut : Célibataire


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageJeu 24 Juil - 20:38
Et j'ai officiellement........... FINI !


- EZEKIEL JORAH WELLINGTON -
Personne n'est une victime jusqu'à ce que vos ennemis vous fasse croire que vous en êtes une. Autrement, comment pourraient-ils vaincre ?
vide
avatar
Ezekiel J. Wellington
┼ Messages : 19
┼ Points : 0
┼ Date d'inscription : 20/07/2014
┼ Age : 21
┼ Lié avec : Personne
┼ Groupe : Humain
┼ Célébrité : Dylan O'Brien
┼ Statut : Célibataire


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageJeu 24 Juil - 20:57
J'adore ta fiche, petit padawan =3 C'est très sympa et original, toujours aussi bien écrit.  alien Le perso est riche, fouillé et vraiment sympa.

Donc je te valides, n'oublie pas ta fiche de liens et amuses-toi bien avec ce nouveau personnage o/



My heart is big as the ocean ♥
Fonda
avatar
Cambria J. Milton
┼ Messages : 1215
┼ Points : 13
┼ Date d'inscription : 21/12/2013
┼ Age : 30
┼ Lié avec : Trinidad P. Caballero
┼ Groupe : Daemon
┼ Célébrité : Emily Browning
┼ Statut : Mariée, future maman
┼ Thème : Give Me Love


Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t6-cambria-mocking-bird https://www.etsy.com/fr/shop/Liviaarts
Revenir en haut Aller en bas
MessageVen 25 Juil - 7:58
Yeah merci !
Contente que ça plaise, surtout quand on pense qu'à la base, je l'ai fais plus sur un coup de tête qu'autre chose et que je savais pas trop quoi en faire xDDD


- EZEKIEL JORAH WELLINGTON -
Personne n'est une victime jusqu'à ce que vos ennemis vous fasse croire que vous en êtes une. Autrement, comment pourraient-ils vaincre ?
vide
avatar
Ezekiel J. Wellington
┼ Messages : 19
┼ Points : 0
┼ Date d'inscription : 20/07/2014
┼ Age : 21
┼ Lié avec : Personne
┼ Groupe : Humain
┼ Célébrité : Dylan O'Brien
┼ Statut : Célibataire


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageVen 25 Juil - 9:39
Haha c'est parfois comme ça qu'on fait les meilleurs persos XD Ca m'est arrivé deux ou trois fois que je tente un truc sur un coup de tête et finalement le perso plaisait à mort XD
Comme quoi hein...



My heart is big as the ocean ♥
Fonda
avatar
Cambria J. Milton
┼ Messages : 1215
┼ Points : 13
┼ Date d'inscription : 21/12/2013
┼ Age : 30
┼ Lié avec : Trinidad P. Caballero
┼ Groupe : Daemon
┼ Célébrité : Emily Browning
┼ Statut : Mariée, future maman
┼ Thème : Give Me Love


Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t6-cambria-mocking-bird https://www.etsy.com/fr/shop/Liviaarts
Revenir en haut Aller en bas
MessageVen 25 Juil - 9:50
J'avoue... xD


- EZEKIEL JORAH WELLINGTON -
Personne n'est une victime jusqu'à ce que vos ennemis vous fasse croire que vous en êtes une. Autrement, comment pourraient-ils vaincre ?
vide
avatar
Ezekiel J. Wellington
┼ Messages : 19
┼ Points : 0
┼ Date d'inscription : 20/07/2014
┼ Age : 21
┼ Lié avec : Personne
┼ Groupe : Humain
┼ Célébrité : Dylan O'Brien
┼ Statut : Célibataire


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Message
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Love is how you stay alive, even after you're gone | Ezekiel
» Stay-Alive =D
» http://www.love-makeup.co.uk/ vous connaissez?
» I Love N......Y !
» Craquage nouvelle collection Love Lace et Warm and Cozy


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daemon's Lies :: I-to make the first step :: Qui suis-je ? :: Fiches Validées-