AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .
 Making all with passion | [Candel & Jude] 
MessageMer 16 Juil - 20:39
La nuit avec été longue. Jude n'avait pas fermé l'œil. Le bruit, la chaleur, les voisins du dessus... Il avait cherché mille raisons à son insomnie, tout en sachant parfaitement de quoi il s'agissait depuis le début. Cela faisait maintenant que son colocataire avait décidé de s'ôter la vie en sautant par la fenêtre de ce même appartement. Ce soir là, Jude avait évité le pire de justesse en parvenant à le faire reculer, lui sauvant ainsi la vie. Suite à cela, le jeune homme avait généré un Daemon. Une nuit qui avait changé la vie de Jude et de son ami à jamais. Quelques temps plus tard, les deux amis avaient quitté l'appartement pour vivre ensemble, laissant Monsieur Campbell seul avec lui-même, et un désir ardent de posséder un Daemon.

Celui de son ami de l'époque n'avait pas été le premier qu'il voyait, mais il avait assisté pour la première fois à une naissance, et la sensation qu'il avait ressentie à cet instant était indescriptible. Il ne s'agissait pourtant pas d'une part de son âme... Mais ces étincelles dans l'air, ce souffle vivifiant, cette impression de perfection, de paix.. il s'en souvenait parfaitement. Et depuis, il ne rêvait que de le ressentir à nouveau, cent fois plus fort. Il rêvait de générer à son tour un Daemon et se sentir entier... une idée paradoxale lorsqu'on sait que ces êtres sont en quelque sorte une partie de notre âme qui a été arrachée afin d'être modelée en tant qu'être vivant à part entière...

Cette nuit, après un an, le désir de Jude était intact, et il était toujours prêt à tout pour obtenir ce qu'il désirait. Il avait déjà tenté de contacter la Fox Corp pour obtenir de l'aide, des réponses, un soutien... sans succès. Le patron avait été un client de ses talents de stylisme, mais apparemment le jeune homme n'avait pas fait bonne impression car ce Monsieur Fox avait décidé de couper les ponts et rompre le contrat. Jude n'avait jamais compris ce geste, et l'avait interrogé plusieurs fois, sans succès. La dernière fois qu'il l'avait vu, Candel Fox donnait une conférence de presse sur les Daemons artificiels – dont Jude avait entendu parler par son ami Alexis quelques jours avant – devant une foule de journalistes en folie. Le styliste avait réussi à se frayer un chemin jusqu'à lui et lui glisser une carte, en espèrant être recontacté rapidement par le PDG, mais ce fut vain encore une fois.

Jude n'était pas le genre d'homme à s'impatienter, mais il n'était pas non plus prêt à attendre les bons vouloirs d'un homme d'affaire pour avoir la chance de pouvoir se faire entendre de ce dernier. Et après la nuit qu'il venait de passer, son humeur était plutôt sombre. Rarement énervé, ce matin Jude pouvait être qualifié comme tel. Cependant il parvenait toujours à garder son calme, et ses nerfs ne lâcheraient que sous une forte pression.
Décidé à prendre les choses en mains, le jeune homme avait choisit de dédier cette journée à parler à M. Fox, qu'il le veuille ou non. Il avait donc rassemblé ses affaires, s'était préparé rapidement et avait quitté la résidence pour se rendre directement au nid : la Fox Corp, qui se trouvait à deux pas de chez lui, dans le quartier des affaires.

Jude n'avait pas l'intention de crier au scandale, simplement d'obtenir la possibilité de parler avec Candel, même seulement quelques minutes.
Arrivé devant le grand bâtiment, il se figea et leva les yeux au ciel, fixant les lettres d'acier annonçant qu'il ne s'était pas trompé : FOX CORP. Les laboratoires se trouvaient dans cet immense immeuble. La recette du succès était cachée, gardée précieusement entre les murs de la bâtisse. Le bonheur de Jude résidait à un pas. Il prit une inspiration et poussa les portes de verre de l'entrée principale avant de se diriger directement vers la réception, luttant pour ne pas regarder d'un air béat autour de lui : il lui fallait faire comme si il connaissait l'endroit et savait ce qu'il faisait. En vérité il était novice dans les deux.

Au comptoir une jeune femme l'accueillit gentiment. « Bonjour monsieur, bienvenue à la Fox Corp. Vous désirez un renseignement ? » Jude hésita un instant puis il préféra ne pas mentir et aller à l'essentiel. « Je dois parler à M. Fox. Dans l'immédiat. » Sans se départir de son sourire radieux, la demoiselle questionna le jeune homme comme elle devait sans doute le faire. « Vous avez rendez-vous ? » Penaud, Jude tenta de prendre un air assuré pour répondre. « Non, mais c'est urgent, et plutôt important. Je dirais même que c'est une question de vie ou de mort... » Devant l'incertitude de la réceptionniste, il ajouta en souriant à demi et le regard implorant : « S'il vous plait... Je vous assure que je ne serais pas venu aujourd'hui si il ne s'agissait pas d'une urgence. »

La femme ne répondit rien et le silence se fit un moment autour d'eux. Jude patienta, inquiet, puis soudain elle rompit le silence en se saisissant du téléphone. « Un homme demande à voir M. Fox immédiatement, il dit que c'est urgent. Il peut... Je... C'est d'accord... » Elle se pencha vers Jude et chuchota une question. « Votre nom ? » - « Campbell. Jude. J'ai été le styliste de M. Fox... autrefois. » Elle acquiesça sans écouter la fin et parla un instant encore avec la personne à l'autre bout du fil avant de reposer l'appareil et sourire à Jude. « M. Fox accepte de vous recevoir. Veuillez patienter je vous prie. » Elle indiqua au jeune homme des chaises non loin, et il alla s'y asseoir docilement avant d'enfin oser se laisser aller à regarder autour de lui avec admiration.  


- Jude Blue Campbell -
Whenever something is too unpleasant, too shameful for us, to entertain, we reject it, we erase it from memories. But the answer is always there - Understanding | Evanescence
Humain
avatar
Jude B. Campbell
┼ Messages : 118
┼ Points : 34
┼ Date d'inscription : 15/03/2014
┼ Age : 22
┼ Lié avec : Nobody
┼ Groupe : Humains
┼ Célébrité : Adam Lambert
┼ Statut : Free
┼ Thème : Round & Round | Imagine Dragons


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageJeu 17 Juil - 1:50
Jude B. Campbell ∞ Candel H. Fox
Making all with passion
Dans la salle de conférence, on discutait depuis plusieurs minutes maintenant du scandale sur les Doubles et de la mauvaise publicité que cela a amenée pour l’entreprise, le fait que Candel Fox fut presque mis en prison sans compter que les actions avaient diminuées. Plusieurs membres du conseil d’administration ont demandé, purement et simplement, la démission de Candel Harry Fox. Certes, Carl Fox l’ancien PDG et père de l’homme ne pouvait malheureusement pas aller dans ce sens : il était quand même son héritier, son fils. Candel n’avait pas encore l’expérience nécessaire pour être PDG de Fox Corp selon lui. Son souhait était donc de faire voter tout le conseil d’administration – Irina Fox y compris – pour évincer Candel du poste de PDG et le remettre, lui. Assis dans une chaise depuis un bon moment donc le concerné écoutait son cher père debout tout près de lui et les deux plus vieux hommes – les pépères, comme il aimait les appeler – du conseil d’administration.

- Je croyais que tu étais jaloux de ma réussite sur les Doubles. Maintenant, tu me fais tes remontrances habituelles ?

Pour son insolence, Candel reçut une claque sur la joue gauche de la part de son père. Ceci fit sursauter les deux autres hommes peu habitués à ces traitements. Candel, lui, en recevait presque tous les jours durant son enfance. Machinalement, il se frotta la joue gauche sans volontairement observer son père tout cela dans un but premier de l’agacer. Carl Fox avait l’air furibond.

- Ne me fait pas dire ce que je n’ai pas dit. Tu t’es conduis comme un enfant et un incapable Candel. Tu aurais dû nous en parler dès le début. Non, évidemment ! … Je n’arrive pas à croire que tu es encore immature Candel Fox. Bien fait pour toi que tes Doubles sont maintenant à la poubelle.

Grogna son père. Actuellement, il se rappelait probablement des frasques rebelles de son fils. Tant mieux pour lui pensa ce dernier dans un petit sourire. Il ne parlait pas fort, mais ses mots avaient de la poigne. Ils ne faisaient guère peur à Candel toutefois un habitué de celles-ci aussi. Il savait que son père voulait reprendre la compagnie pour avoir tous les avantages que les Doubles auraient rapportés, mais là … Haha ! Son père n’était qu’un opportuniste. Il était très loin d’être visionnaire. Ce fut alors que la réceptionniste de l’étage appela Candel pour lui signaler le désire de le voir. Soupirant, ce dernier allait rejeter tout cela n’ayant vraisemblablement pas le temps, mais le nom prononcé par la femme dans la quarantaine le fit tiquer voir sursauter légèrement. Pas lui songea-t-il tout en soupirant de désespoir. Quoique, peut-être une bonne discussion d’homme à homme le ferait sortir de sa vie pour de bon. Et puis, il avait quand même besoin de se changer les idées. Il se leva donc de son siège.

- J’y vais. Dites-lui d’attendre sagement … On continue après père ?

Termina-t-il son sérieux par un petit sourire en coin presque trop insolent. Ceci sembla faire grogner son cher père de colère. Déjà, à l’ascenseur, Candel se sentait mieux grâce à sa petite pique. Laissant défiler devant lui les étages baigné d’un puit de lumière sur les contours de l’ascenseur, il ne pouvait pas laisser de côté les dires de son père. Encore, au rez-de-chaussée, Candel avait pratiquement oublié qui il allait voir. C’est uniquement lorsqu’il le vit assit sur une chaise dans l’atrium : sa mémoire lui revint tout à coup. Candel Fox prit une grande inspiration. Il fallait oublier son argumentation concernant son poste à Fox Corp et se concentrer sur ce cher Jude Campbell alors que son corps se dirigeait droit sur ce dernier. La démarche de notre homme n’ayait d’égal que son complet riche de couleur noir. Candel tendit la main à Jude et la serra très fort. Oui, il créait une domination sur son interlocuteur de cette manière : on pouvait parler du travail de l’inconscient toutefois.

- Bonjour monsieur Campbell. Alors, quel est le but de votre visite aujourd’hui ?

Déclara-il dans un parler posé et de manière avenante cachant habilement le sarcasme dans la phrase. Il souriait par marque de politesse justement malgré que cette personne le rebutait. Rare étaient les gens qui pouvaient déceler les sentiments intérieurs de Candel Fox. À vrai dire, seule Irina y fut parvenue et cela depuis leur toute première rencontre.


code by Silver Lungs


Nous voulions vous donnez une vie de rêve ! Pourquoi ?
⊹ lumos maxima

Spoiler:
 
Lié d'Elite
avatar
Candel H. Fox
┼ Messages : 220
┼ Points : 2
┼ Date d'inscription : 07/04/2014
┼ Age : 31
┼ Lié avec : Echo
┼ Groupe : Liés
┼ Célébrité : Alexander Skarsgard
┼ Statut : Marié

Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t279-candel-h-fox-terminee
Revenir en haut Aller en bas
MessageJeu 17 Juil - 20:10
Peut-être était-ce l'habitude, ou ses pensées... mais Jude eut l'impression que l'attente fut très brève. Il était à peine assit que Candel Fox sortait déjà de l'ascenseur non loin et se dirigeait vers lui, la démarche sérieuse et professionnelle. Le jeune styliste ne put s'empêcher de remarquer la coupe parfaite de son tailleur et grimaça intérieurement, sachant parfaitement que ce costume n'était pas de ses créations. Il ravala cependant rapidement sa rancœur : il n'était pas là dans le but de se plaindre à M. Fox et tenter de récupérer sa place de styliste à ses côtés. En vérité il se foutait royalement de ce que portait l'homme sur le dos. Il était là pour quelque chose de bien plus personnel, et pour le coup c'était lui qui avait besoin de Candel et pas l'inverse.

Ce dernier s'arrêta juste devant Jude et lui tendit une main que le jeune homme serra, non sans tenter de résister à une grimace de douleur : Candel n'y était pas allé doucement dans sa poignée de main, et le jeune homme sut immédiatement qu'il était en position inférieure. Comme si on avait besoin de lui rappeler que lui petit styliste vivant dans un appartement standard était en dessous du grand Candel Harry Fox, jeune PDG prometteur de la plus grande et la plus rentable société du coin... L'homme d'affaire lui souriait, et Jude lui servit un sourire à demi-sincère en retour. Il était étrangement mal à l'aise en présence de ce type, sans se l'expliquer.

Monsieur Fox l'interrogea sur la raison de sa venue, et Jude se prépara à lui parler de son désir de Daemon lorsqu'il songea à la réceptionniste. Il jeta un oeil vers elle mais elle semblait se moquer royalement de son entrevue avec le patron. Cela rassura en partie Jude, et il se reconcentra sur Candel avant d'oser enfin parler, à voix basse toute fois, plus par réflexe rapport à la résonance du hall, plutôt que par précaution, en vérité.

« Je suis désolé de vous déranger maintenant mais il fallait que je vous vois... C'est au sujet des Doubles. J'en ai entendu parlé par un ami et j'ai vu votre conférence de presse à leur sujet il y a quelques semaines... » Jude n'était pas le genre à faire traîner les choses, et une fois encore, il préféra se lancer sans broder autour de ce qu'il désirait vraiment. Son regard orage plongea dans celui de Candel, et le jeune homme sut qu'il avait toute son attention – ou du moins était-ce son ressenti. « Il me faut l'un de ces Doubles. Je suis prêt à payer mais il m'en faut un. » Il s'agissait plus d'une exigence que d'une demande, mais Jude n'en pouvait plus d'attendre. Monsieur Fox semblait refuser de le voir depuis quelques temps, et cette histoire de Doubles était une aubaine, la meilleure idée qu'ai jamais eu la société. La solution aux problèmes de Jude.

Le jeune homme fixait Candel avec désespoir, attendant son verdict, sa réponse. Celle qui changerait sa vie une seconde fois, qu'elle soit positive ou non. Jude était quelqu'un de raisonnable en temps normal, mais lorsqu'il s'agissait de Daemon, il devenait un enfant insouciant, ou un adolescent intrépides, sans plus de limites.
Monsieur Fox lui même ne pouvait lui en imposer. Et le styliste savait qu'il devrait se battre pour ce qu'il désirait, mais il se sentait prêt. Il était déjà là, devant Candel à lui exposer ses rêves sans broncher. Il avait franchi un cap, et maintenant qu'il se trouvait hors du port, prendre la mer semblait simple, mais peut-être pas sans danger...  


- Jude Blue Campbell -
Whenever something is too unpleasant, too shameful for us, to entertain, we reject it, we erase it from memories. But the answer is always there - Understanding | Evanescence
Humain
avatar
Jude B. Campbell
┼ Messages : 118
┼ Points : 34
┼ Date d'inscription : 15/03/2014
┼ Age : 22
┼ Lié avec : Nobody
┼ Groupe : Humains
┼ Célébrité : Adam Lambert
┼ Statut : Free
┼ Thème : Round & Round | Imagine Dragons


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSam 19 Juil - 2:25
Jude B. Campbell ∞ Candel H. Fox
Making all with passion
Ce Jude Campbell lui avait toujours semblé avoir un style bien à lui. Toujours bien habillé, il ne faisait jamais montre de ses émotions en publique. Actuellement, encore, Candel ne voyait guère son regard s’illuminer de douleur à la poigne d’enfer ou sa peur s’emparer peu à peu de l’entièreté de son corps quant à la domination reçue. Certes, c’était un peu décevant. Toutefois, Candel pensait croire que Jude était donc un homme plus simple et optimiste. Il ne s’en faisait pas pour une poignée de main trop serrée. Il continuerait à arguer en sa faveur. Hm … Candel ramena sa main droite – malgré qu’il était gaucher, mais il ne fallait pas se faire prendre pour le diable non plus – dans sa poche et la gauche alla rejoindre l’autre. Nonchalant, passif ou à l’aise tous ces adjectifs sied parfaitement bien à Candel Fox en ce moment. Son regard suivait tous les faits et gestes de Jude Campbell dont le moment où il se tourna vers la réceptionniste : ah la ponctuelle et loyale Judith. Elle lui sourit, mais notre homme ne réagit point. Neutre, on put uniquement le voir froncer légèrement les sourcils. Il en pâme pour ma réceptionniste songea-t-il amusé.

- Des Doubles … ?

Laissa-il passer sans pouvoir l’empêcher. Cela lui échappa tout simplement. Il sembla alors moins nonchalant que précédemment. Pris de court, Candel tressaillit même légèrement. Il déglutit mal à l’aise à la mention de sa conférence de presse en faveur des Doubles. Ce n’était pas pour autant qu’il changeait sa position avantageuse. Et la demande arriva. Le pire arriva. Candel ne put pas se soustraire au regard pénétrant de Jude. Cet homme voulait un Daemon coûte que coûte ! pensa-il horrifié par ce qu’il voyait au travers les yeux de son vis-à-vis. Cela semblait une urgence. Cet homme était fou ! Il recula d’un pas puis, il soupira tout en se passant la main gauche au travers les cheveux les ébouriffant légèrement. En même temps, Candel fut heureux de se sortir de l’emprise de Jude. Il ne se rappelait plus avoir vu cet homme aussi excité, immature tel un enfant juste pour avoir un Double. Il baissa le regard un court moment comme pour organiser ses idées pour mieux le remonter et leurs laisser libre court.

- Je suis vraiment désolé monsieur Campbell, mais Fox Corp ne fait plus de Double.

Affirma-il sur un ton posé voir un peu trop officiel et calme pour annoncer cette nouvelle. Ce serait alors une triste nouvelle pour Jude Campbell et le froid avec lequel Candel le dit semblait démontrer qu’il ne considérait pas correctement ses potentiels clients. Si, mais Campbell le rebutait et l’affaire des Doubles a crée des milliers de problèmes à tout le monde dans Los Angeles. On était au courant.

- Madame, Veuillez m’apporter le journal s’il vous plaît.

Déclara-il sur ce ton sans équivoque et autoritaire alors que la réceptionniste s’exécutait avec soin. Quelques secondes plus tard, Candel Fox avait le journal entre les mains et, sans un mot, la femme retourna à son poste. Il chercha l’article d’aujourd’hui concernant les résultats des audiences pour Fox Corp et les conséquences qu’ils eurent sur l’entreprise quelques jours plus tôt. On en parlerait pour des mois. Ayant trouvé ce qu’il cherchait, Candel plia habilement le journal en deux et le passa à Jude.

- Certainement, vous avez oublié de lire le journal ces derniers temps. La cour nous a interdit la fabrication des Doubles.

Sembla-il se consterner lui-même - n’arrivant pas encore à croire ce qu’il a évité, - car sa voix diminuait pour terminer presque dans un murmure.


code by Silver Lungs


Nous voulions vous donnez une vie de rêve ! Pourquoi ?
⊹ lumos maxima

Spoiler:
 
Lié d'Elite
avatar
Candel H. Fox
┼ Messages : 220
┼ Points : 2
┼ Date d'inscription : 07/04/2014
┼ Age : 31
┼ Lié avec : Echo
┼ Groupe : Liés
┼ Célébrité : Alexander Skarsgard
┼ Statut : Marié

Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t279-candel-h-fox-terminee
Revenir en haut Aller en bas
MessageDim 20 Juil - 13:18
La manière dont Candel Fox, le regardait ne disait qui vaille à Jude... Le jeune homme le fixa intensément en tentant de suivre son raisonnement intérieur, mais il ne décela rien que sa réflexion, qui le mettait mal à l'aise visiblement. Le PDG de la Fox Corp recula alors d'un pas et passa nerveusement une main dans ses cheveux. Cela ne fit que plus paniquer Jude, qui commençait à se demander si il n'avait pas dit une bêtise. Ce qui n'aurait pas été véritablement étonnant. Il repassa sa demande dans sa tête mais n'y trouva rien de choquant. Heureusement Candel répondit bien vite à ses interrogations.

Il fallut quelques minutes pour que Jude assimile ce que l'homme venait de lui annoncer. Et même encore après ce temps, il avait du mal à se faire à l'idée. Plus de Doubles ? Pourquoi fut la première question qui vint au jeune homme, mais il fut incapable de sortir un mot. C'était comme si soudain son rêve s'écroulait. En un instant il avait perdu tout espoir de pouvoir se procurer un Daemon. Le regard perdu dans le vague, Jude s'était à peine rendu compte qu'il serrait les poings, comme pour calmer une colère qui montait si rarement en lui. Il avait l'impression que sa tête allait exploser, et cela devenait insoutenable.

Il entendit à peine lorsque Candel appela sa réceptionniste pour qu'elle lui apporte le journal, et il lui fallut énormément de concentration pour revenir à la réalité et pouvoir replonger son regard dans celui de Monsieur Fox. Il vit que celui-ci lui tendait le journal en désignant un article, précisant qu'il aurait dû prêter plus attention à la presse de ces derniers jours.

Jude lui arracha presque le papier des mains, sans forcément le vouloir, et plongea dans l'article, qui annonçait effectivement que 'suite à de nombreux problèmes rapport aux Doubles créés par la Fox Corp, la Cour demande à ce que leur fabrication soit immédiatement stoppée et formellement interdite.' Ces mots furent comme un coup de poignard dans le coeur de Jude. « Non, c'est impossible... » Il relut trois l'article pour être certain d'avoir bien compris, puis déglutit, comprenant qu'il était impuissant. Cependant quelque chose l'intriguait. Candel semblait dépité, déçu que les choses se terminent ainsi... Peut-être Jude pourrait-il le convaincre de faire une exception, pour lui ? A cet instant, le jeune homme ne doutait plus de rien, et était toujours près à tout.

Il avait réussi à se calmer, au prix d'efforts extrêmes, et semblait avoir retrouvé sa voix. Il désigna l'article à Monsieur et fronça soudain les sourcils. « De quels 'problèmes' parlent-ils au juste ? » Jude commençait à se demander si la Cour n'avait pas exagéré en annonçant de nombreux problèmes. Les Doubles étaient apparus à peine quelques semaines plus tôt, comment avaient-ils pu créer des problèmes en si peu de temps ? Et de quels genre de problèmes s'agissaient-ils ? Jude se rendit compte qu'au fond, il s'en moquait un peu. Poussant un soupir, il s'approcha de l'oreille de Candel et lui souffla : « Peu importe en vérité, je suis prêt à payer cher pour avoir un de ces Doubles, et je suis certain qu'ils vous en reste à disposition... Vous ne voudriez pas les détruire alors qu'on vous en demande encore, Monsieur Fox ? Je suis certain que vous pourriez faire une exception. » Le jeune homme eut un petit sourire et ajouta dans un murmure « Ce sera notre petit secret... »

Jude était déterminé, et si il était prêt à risquer sa vie pour avoir un Daemon, il n'avait pas vraiment de scrupules à défier la loi pour obtenir un Double... Et le PDG de la Fox Corp n'avait rien d'un saint, il pourrait bien lui accorder de privilège pour une grosse somme d'argent non ?
 


- Jude Blue Campbell -
Whenever something is too unpleasant, too shameful for us, to entertain, we reject it, we erase it from memories. But the answer is always there - Understanding | Evanescence
Humain
avatar
Jude B. Campbell
┼ Messages : 118
┼ Points : 34
┼ Date d'inscription : 15/03/2014
┼ Age : 22
┼ Lié avec : Nobody
┼ Groupe : Humains
┼ Célébrité : Adam Lambert
┼ Statut : Free
┼ Thème : Round & Round | Imagine Dragons


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageMer 23 Juil - 2:20
Jude B. Campbell ∞ Candel H. Fox
Making all with passion
- Oui, c’est possible.

Rétorqua-il de manière posée sans laisser outrepasser le moins du monde l’ironie dans sa phrase, car cela en était bien une. Un regard avertit verrait alors ce petit sourire au coin des lèvres de notre homme. Il était clairement en contrôle de la situation pouvant même blaguer sur celle-ci. Les mains dans les poches, Candel voyait l’effarement dans les yeux de Jude Campbell, la surprise aussi. Il ne s’était nettement pas attendu à cela. Certes, alors qu’il reprenait le journal le glissant serré à son aisselle gauche, notre homme ne se sentait pas aussi parfaitement à l’aise toutefois. Il avait reculé d’un autre petit pas. Ayant bien rapidement remarqué que Jude Campbell fut tellement dévasté par cette nouvelle son corps en resta alors stoïque. Que lui ait il arrivé pour tomber si bas songea alors le milliardaire ? Baissant la tête légèrement, il fronça aussi doucement les sourcils. Il ne se rappelait absolument pas de Jude Campbell comme d’un fou. Bien au contraire, il faisait ses habits parfaitement – jusqu’aux défauts en fait. –

- De tout et de rien qui ne fonctionnait pas avec les Doubles.

Restait-il évasif ramenant les mains dans son dos le journal entre les doigts. Candel n’avait absolument aucune envie de discuter des problèmes des Doubles avec Jude Campbell. Il ne lui faisait déjà plus confiance. Maintenant, c’était encore pire. Cet homme, avec son obsession, pourrait raconter à n’importe qui les mots entendus ici aujourd’hui. Certes, ce ne fut pas tout. Candel Harry Fox se sentit attaqué. Jude Campbell osait s’en prendre à lui, à son intégrité propre, pour obtenir coûte que coûte un Double. Droit, cela ne paraissait pas. Un moment, il resta sans voix une peur au ventre. Il posa le pour et le contre d’une telle demande. Il y avait trop de conséquences désastreuses pour lui. Cela n’allait pas. Il fallait réagir. Il déglutit et inspira pour ramener son regard vert au niveau de Jude.

- Veuillez bien me suivre monsieur Campbell. Je crois que nous parlerons mieux dans mon bureau.

Déclara-il sur un charisme et une autorité sans euphémisme. Il n’avait même pas élevé la voix plus qu’il ne fallait évitant que Judith entende. L’ascenseur vint assez rapidement une fois de plus et, malgré le fait que son bureau fut à l’un des plus hauts étages de Fox Corp, Candel n’avança pas un seul mot envers Jude. Cependant, de côté, il observait tous les faits et gestes de ce dernier. Arrivé à l’étage duquel il descendait justement, il fit signe à son invité de le suivre. On passa devant quelques cubicules, mais aussi une grande salle de conférence où deux hommes dans la soixantaine et un autre dans la cinquantaine argumentaient. Ce dernier n’était pas aussi grand que Candel, mais il lui ressemblait franchement : en plus vieux quand même. Notre homme jeta un regard furtif vis-à-vis de son père, mais on ne le vit point passer trop occupé à argumenter sur la destitution de l’actuel PDG. Soupirant, il se ficha passablement de ces pauvres arguments et arrivant à la porte de son bureau, l’ouvrit pour y faire entrer Jude Campbell.

- Entrer, je vous pris, monsieur Campbell.

Fit-il en bon gentleman avant de refermer la porte derrière son invité. Le bureau était très bien éclairé. De taille petite, une grande baie vitrée donnant plein sud laissait entrer le soleil au maximum. Les couleurs partaient du blanc, mais allaient dans les verts, les jaunes et les roses éclatants parfois comme pour rajouter des touches de vitalité à la pièce. Il n’y avait aucun tapis et le mobilier se trouvait être très moderne en un bureau, mais aussi une table basse et quatre fauteuils pour les invités plus privés. De nombreuses plantes suspendues ou en pot remplissaient les coins vides. Candel déposa machinalement le journal sur la table et alla jusqu’à la fenêtre appréciant sa vue de Los Angeles. Elle le calmait, l’aidait à réfléchir.

- Alors, monsieur Campbell. J’aimerais bien que vous me dites à nouveau tout ce que vous me dites en bas, mais plus en détails. Nous sommes entre nous ici.

Enchaîna-il avant d’inviter, sur un signe de la main, son vis-à-vis à s’asseoir sur l’un des fauteuils. Pour sa part, Candel restait debout pour le moment.


code by Silver Lungs


Nous voulions vous donnez une vie de rêve ! Pourquoi ?
⊹ lumos maxima

Spoiler:
 
Lié d'Elite
avatar
Candel H. Fox
┼ Messages : 220
┼ Points : 2
┼ Date d'inscription : 07/04/2014
┼ Age : 31
┼ Lié avec : Echo
┼ Groupe : Liés
┼ Célébrité : Alexander Skarsgard
┼ Statut : Marié

Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t279-candel-h-fox-terminee
Revenir en haut Aller en bas
MessageDim 3 Aoû - 12:26
Candel semblait à la fois désolé et heureux que les Doubles aient été 'suspendus', et Jude ne parvenait pas à comprendre ces 'problèmes' qu'évoquaient le PDG. Il devait être plus clair... toutes sortes de problèmes pouvaient être à l'origine de l'arrêt de la création des Doubles. Cependant le jeune homme avait l'étrange impression que le flou dispensé par Candel signifiait ce qu'il craignait : des problèmes d'une gravité supérieure à ce qu'il aurait pu imaginer. A moins que ce ne soit confidentiel... Ou bien le jeune PDG ne voulait pas lui faire peur. Il aurait voulut lui demander, mais Monsieur Fox proposa d'aller parler dans son bureau, et Jude acquiesça, comprenant qu'enfin la discussion allait devenir sérieuse.

Il suivit son aîné jusqu'à l'ascenseur, non sans un dernier regard envers ladite Judith, qui ignorait royalement les deux hommes cependant. La montée fut silencieuse, mais cela ne déranger en rien Jude, qui appréciait ce calme prompt à la réflexion. Il croisa les bras et se cala contre le fond de l'appareil, les yeux fixés sur Candel.
Lorsqu'ils arrivèrent à l'étage souhaité, le PDG conduisit son invité surprise à son bureau, et Jude aperçu deux hommes âgés en pleine discussion dans une pièce qui semblait assez grande. Il détourna la tête, jugeant que la conversation ne le regarda pas, et aperçu l'air mal à l'aise de Candel. Ce dernier le mena dans une pièce volumineuse, et décorée avec raffinement. Jude se vit emerveillé par la façon dont Monsieur Fox avait aménagé sont coin personnel. Il n'imaginait pas un bureau ainsi, et il devait reconnaître que Candel avait des goûts plutôt bien faits !

Il se dirigea vers la baie vitrée et observa Los Angeles avant de demander à Jude de préciser sa demande concernant les Doubles. Il l'invita à s'asseoir, et le jeune homme accepta docilement. Il se râcla la gorge et fit craquer ses doigts avant de se lancer, plus sûr de lui que jamais.

« Un ami m'a parlé d'un projet de la Fox Corp, un projet qui aurait pour but de créer des Daemons artificiels à ceux qui en désiraient en avoir. Les Doubles. Je me suis donc renseigné, et j'ai suivit toutes vos annonces, jusqu'à votre conférence de presse il y a peu. Je n'étais pas au courant que le projet avait été stoppé, et je le regrette beaucoup. » Jude leva son regard et plongea ses yeux dans ceux de Candel. Le PDG devait y lire toute sa passion, son désire maladif de posséder un Daemon, et le fait qu'il serait prêt à tout pour obtenir ce qu'il voulait.

« Je désire un Daemon depuis maintenant plusieurs années, et pour tout vous dire, j'ai essayé beaucoup de choses pour parvenir à en générer un. Mais je n'ai jamais réussi. D'autant dirait que c'est une signe de la vie, qui me prouve que je n'en aucunement besoin, mais voilà... j'en veux un. J'en ai besoin, vous comprenez ? Et si jusqu'ici rien ni personne n'est jamais parvenu à me satisfaire, je me suis dit que la Fox Corp saurait le faire. Les Doubles étaient une chance inespérée, et ce projet m'a redonné envie de me battre ! Alors vous voyez Monsieur Fox, je suis prêt à tout, vous entendez ? Tout, pour posséder un Daemon, ou un Double, ou peu importe son nom. L'argent n'est pas un problème. Mais si vous dites que le projet est annulé... j'irai voir ailleurs. Je suis sûre qu'on pourra me satisfaire. Et je n'arrêterai pas mon combat parce que vous avez décidé de suivre les directives de la Cour. »

C'était un ultimatum, et une manière pour Jude de faire réagir Candel. Il appuyait sa demande en démontrant toute sa persévérance et sa volonté à continuer.
 


- Jude Blue Campbell -
Whenever something is too unpleasant, too shameful for us, to entertain, we reject it, we erase it from memories. But the answer is always there - Understanding | Evanescence
Humain
avatar
Jude B. Campbell
┼ Messages : 118
┼ Points : 34
┼ Date d'inscription : 15/03/2014
┼ Age : 22
┼ Lié avec : Nobody
┼ Groupe : Humains
┼ Célébrité : Adam Lambert
┼ Statut : Free
┼ Thème : Round & Round | Imagine Dragons


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Message
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Travailler de notre passion ?
» Ma passion: Mozart L'Opéra Rock
» la passion de COCO a l'approche de NOEL
» Ma passion pour le Graphisme
» Ma passion : les dominos !!!


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daemon's Lies :: II-discovering Los Angeles :: Downtown L.A. :: Fox Corp.-