AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .
 sullivan ◈ i wish a was a lesbian. 
MessageDim 4 Mai - 13:50

Sullivan Giles O'Leary



« Je n'aime pas les scénarios voués à l'échec. »


Moi c'est Sullivan Giles O'Leary, je suis un Humain  mais mon métier c'est plutôt du genre inspecteur de police.

Je suis âgé de 37 ans, l'âge parfait, quoi. Je suis né à Dublin, en Irlande. Actuellement, je suis divorcé et par dessus le marché, j'aime les femmes. Je suis cependant "hétéro-asexuel" car le sexe ne m'intéresse pas. Ah au fait, je n'ai pas de Daemon.
Bon, je vais te raconter un peu ma vie, tu verras, ce sera chouette.


My Appearance


Sullivan est un grand échalas tout en jambes, la silhouette longue et maigre. Ses membres sont longs, ses mains fines et délicates, sa taille mince et ses muscles peu développés; à vrai dire, il se dégage de lui une impression de langueur que certains trouvent irritante. Roux à la peau très pâle, le nez grec perclus de tâches de rousseur, ses yeux d'un bleu très clair sont en forme d’amande, ce qui lui donne un regard très particulier: ce n'est pas un très bel homme, mais il n'est pas laid non plus. Il lui manque le soin pour avoir du charme, l'envie pour avoir la beauté. Ses cheveux poil de carotte, toujours savamment tortillés, glissent sur ses tempes en quelques favoris démodés, achevant de lui donner l'apparence d'un trentenaire en fin de décennie qui se trouve un peu hors du temps, au sourcil broussailleux, à la mine sévère et au sourire difficile. C'est un homme compliqué, cela saute rapidement aux yeux quand on le voit pour la première fois.

Il est cependant aisé de voir que l’homme est un introverti: ses tenues ne révèlent d'aucun style, aucune personnalité et il s'habille avec ce qui lui semble pratique plutôt qu'avec ce qui lui plait car il n'a aucune goût vestimentaire. Du gris, du noir, du bleu marin; de l’anthracite sobre et un peu triste. Il est propre sur lui et cela lui suffit; un peu de parfum est sa seule touche personnelle. Ses chemises toujours un peu fripées ne disent rien de lui, et son apparence semblent lisse et plate. Sullivan n'aime pas les cravates, ni les baskets. Il n'aime pas les couleurs vives. Ni les coupes originales. Il aime les choses carrées et simples, sans ostentation, ce qui révèle un peu son caractère neutre et accommodant, mais qui n’aime pas les complexités.

Il se rase avec une habitude chirurgicale car il déteste avoir de la barbe: la sienne, dès deux jours passés, ressemble à une barbe tortillée d'ermite fou. Il prend soin de lui, soigne ses ongles et sa peau, se parfume, choisi avec attention ses vêtements même s'ils sont sans fantaisie, pour être propre sur lui, pour présenter un minimum. Il n'a pas de tics, encore moins de tocs. Pas de piercings ni de tatouages. Rien de spécial. Ses vêtements ne semblent ni particulièrement démodés ou vieux, ni vraiment à la mode. Son attitude ne le met pas en avant; ce n'est ps ce qu'il désire. Quant à sa voix, elle est calme et pondérée: Sullivan a une voix douce et apaisante qui ne monte ni dans les aigus et ne descend jamais dramatiquement dans les graves; une voix parfaitement neutre.

Du reste, difficile de le remarquer dans la masse: c'est un personnage silencieux et discret, qui entretient un certain mystère autour de lui. Non pas par envie de se faire découvrir, ou pas pudeur mais simplement parce qu'il n'aime pas parler de lui. C'est un sujet qui l’ennuie. Un homme comme les autres en somme, comme il en existe tant d'autres. Il n'a rien de spécial ou de remarquable: il est simplement lui et cela lui convient parfaitement.

My Personality


Sullivan est un homme de nature plutôt froide et contemplative. Il intériorise énormément ses pensées et réflexions et se montre plutôt du type cérébral; la plupart des gens ne regardant qu'en surface peuvent le prendre pour un type hautain et méprisant. Il n'en est rien: il est simplement timide et assez taciturne, n'aimant pas se heurter aux autres et appréciant plus que tout la tranquillité et surtout la solitude. Cependant c'est un homme de bonne nature, loyal envers ses amis et compatissant même envers ceux qui lui cassent les burnes: chacun est comme il est et il pense que l'ignorance est plus intelligente que le mépris. Il est posé, enclin à revoir ses points de vue et surtout à toujours tout remettre en questions, surtout ses propres idées: il n'a aucun préjugés, en réalité, issu d'une famille très multiculturelle, ayant apprécié quantités de comportements et d'idéologies différentes; lui-même est agnostique, sans chercher à se prendre la tête.

Constant et stable, il ne revient jamais sur la parole donnée et c'est précisément pour cette raison qu'il fait attention à ce qu'il promet et à ce qu'il dit en général; c'est un homme prudent, qui prend le temps de la réflexion avant de prendre une décision. Certains vous dirons qu'il est lymphatique et agaçant, toujours à perdre un temps fou au lieu de se jeter dans l'action. Mais c'est sa nature profonde: Sullivan est un cérébral, il a besoin d'intérioriser tout ce qu'il pense et ressent, de le compulser pour finalement l'analyser en en sortir quelque chose d'utile ou de positif. Ce n'est cela dit pas un grand sentimental, d'une nature introvertie malgré son optimisme visible et sa bonté: il n'aime pas afficher ses sentiments ou devoir en parler, car cela le gène plus qu'autre chose. Il fera un effort si cela est réellement important mais en général, il déteste parler de lui.

Sullivan aime certes l'effort mais ce qu'il préfère, c'est la lecture; dévoreur de romans, il a une impressionnante collection de livres qui est pour lui autant un moyen de se cultiver, de passer le temps que de combler le vide affectif dans lequel il s'est enfermé au fil des ans. Comme beaucoup d'enfants qui ont vécut leurs premières années sans sécurité matérielle, il compense aujourd'hui en ayant énormément de mal à se séparer des choses et plus particulièrement des livres, reportant son affection dessus -aussi étrange que cela puisse paraitre. Ce n'est pas qu'il se sent seul, c'est qu'il n'avait rien jadis et considère la possession matériel comme un moyen de "soigner" son passé, inconsciemment bien évidemment.

Il a quelques bons potes avec qui il sort quand il n'est pas en service, mais ses relations amicales sont en général relativement superficielle, de son vouloir: Sullivan ne s'attache pas aux gens, se lassant et s'ennuyant vite. Pourtant il est capable de beaucoup pour eux et lorsque son amitié est donné, il devient loyal et présent; mais c'est rare. Il préfère le calme et la solitude de ses lecture aux soirées branchées où le trainent parfois quelques uns de ses amis, où l'on croise pas mal de femmes. Rencontrer des femmes ne le branche pas plus que ça, même si son divorce commence à dater, en fin de compte. Il n'a jamais exprimé le vœu de retrouver quelqu'une t se contente d'être gentil avec les femmes de son entourage, mais étrangement très distant. Ce n'est pas que son ex-femme lui manque; l'eau à coulé sous les ponts et sa vie à changé: il est simplement d'un naturel distant avec le sexe opposé, et l'a toujours été.

On pourrait invoquer comme raison à ce fait que Sullivan est quelqu'un de timide et d'introverti; il n'aime pas spécialement aller vers les autres -et surtout les femmes- si ce n'est pour leur rendre service, ce qu'il fait avec plaisir. Du reste, il préfère se retrouver seul avec lui-même que de devoir composer avec quelqu'un et risquer de faire une erreur ou de heurter l'autre; c'est une peur qu'il a toujours eu, celle de blesser les autres. C'est ainsi que derrière cette distance, l'on peut découvrir qu'il a un cœur d'or. Certains voient en lui un homme aux goûts féminins, sans qu'il ne passe pour un stéréotype homosexuel; les clichés ont la vie dure. S'il aime plus que tout la solitude, Sullivan préfère les discussions féminines aux masculines; la présence des femmes lui semble moins agressive, moins envahissante; ses connaissances féminines le voient souvent comme "l'ami gay sans l'être" qui aime les conseiller sur leurs vêtements, parler de tout et de rien...

Pourtant lui, il n'aime rien de plus qu'être seul; Sullivan n'a jamais ressentit la solitude comme une chose négative. Il ne s'est jamais senti seule, jamais senti aux abois, jamais senti désœuvré. Lors de ses longs moments avec lui-même, le roux aime se perdre dans la lecture, dans quelques gammes de piano, dans de longues balades, surtout en hiver. Il n'a jamais fumé, ne boit pas d'alcool et ne fait aucune incartade mis à part le fait de boire un peu trop de thé, parfois. Il n'est jamais sorti des clous, et n'a aucune envie de le faire. Non pas que ce qui se trouve hors des sentiers qu'il emprunte l'effraye: cela ne l'intéresse simplement pas le moins du monde car il aime sa petite vie rangée et solitaire. Rien ne le rend plus heureux qu'être seul chez lui le soir, et de faire ce qui lui chante.

Based on a True Story


La vie de Sullivan  toujours été une sorte de long fleuve tranquille, où les difficultés étaient certes là mais ne sortaient pas vraiment de l'ordinaire. Né à Los Angeles et ayant grandi dans la sécurité d'une grande maison sur Pasadena, le dernier de la famille O'Leary ne se souvient plus de son Irlande natale mais ce n'est pas si grave: sa famille avait quitté Dublin alors qu'il n'avait que quelques mois, mais il se sent avant tout américain avant d'être Irlandais, ne connaissait pas le moins du monde son pays de naissance. Mais cela ne l'a pas empêché de faire ses classes, même s'il avait peu d'amis, enfant secret et renfermé. Des bancs de l’élémentaire jusqu'au lycée, jamais il ne se fit remarqué ou marcha hors des clous. Même sa vocation, devenir policier tout comme son père, fut suivit sans heurt. C'est à l'académie de police que Sullivan rencontra la jolie Jamie qu'il épousera l'année suivante; cette dernière lui donnera une fille unique, Wanda, qui deviendra rapidement la prunelle des yeux de son père.

Mais s'il faut avouer que Sullivan fit un excellent agent de police et un très bon père, il fut un bien piètre mari; non pas qu'il trompa sa femme, non pas qu'il se comporta mal avec elle: Sullivan était un homme froid pétri d’habitude, qui n'aimait rien de plus que la solitude. Il la préférait à Jamie, il fallait bien l'avouer et dix ans de ce régime firent que la jeune femme se sentait mise à l'écart, incapable de com:prendre le mode de pensées de son mari. Elle fini par demander le divorce, ne supportant plus la distance que Sullivan instaurait entre lui et à peu près toutes les personnes de son entourage, Wanda exceptée. Ils divorcèrent à l'amiable en apparences, mais Sullivan le vécut plus mal qu'il voulu bien le faire croire.

Il se lança alors à corps perdu dans ses deux activités favorites: le travail et la lecture. Il s'y enferma comme dans un cocon protecteur, blessé sans le dire par le départ de sa moitié, qu'il vivait fort mal. Il resta un long moment dans sa routine, entre le sport et la lecture, sans vraiment voir qui que ce soit jusqu'à l'arrivée d'un drôle de bonhomme qu'il ramassa dans un Starbucks, visiblement à la rue et en totale ingérence.

Il logea l’étrange petit bonhomme sans nom chez lui; Sullivan lui donna un nom et un prénom, alors qu'il lisait les contes d'Andersen et choisi Echo comme prénom parce qu'il le sentait seul et perdu comme un écho plaintif. Il ne resta pas longtemps, ce petit chaton perdu puisque Sullivan fit tout son possible pour l'aider à trouver un appartement et à s'installer, l'aidant pour les modalités de base puis le laissant prendre son envol. Sa tâche fini, il revint à ses livres, pensant qu'Echo vivrait sa vie, tout simplement; ce qui est loin d'être vrai.

Le temps passa et Sullivan retourna à sa solitude, à ses enquêtes et à sa routine, entre son travail, sa semaine sur deux avec sa fille Wanda et sa collection compulsive de livres sans que rien ne puisse briser ses rituels...

C'était sans compter avec le retour du petit Daemon, Echo...

Bonjour tout le monde ! C'est moi Basterd, la personne cachée derrière l'écran.
Je suis arrivée ici grâce à ma chérie d'amour et je suis majeure puisque j'ai 31 ans.

Mon niveau rp est Vétéran et live long and prosper, trekkies! ♥.




Dernière édition par Sullivan G. O'Leary le Jeu 5 Juin - 15:59, édité 12 fois
avatar
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageDim 4 Mai - 14:48
Bienvenue !!!!

C'est normal que tu sois déjà validé ?  jocolor La validation la plus rapide tout forum confondu.   


Nous voulions vous donnez une vie de rêve ! Pourquoi ?
⊹ lumos maxima

Spoiler:
 
Lié d'Elite
avatar
Candel H. Fox
┼ Messages : 220
┼ Points : 2
┼ Date d'inscription : 07/04/2014
┼ Age : 31
┼ Lié avec : Echo
┼ Groupe : Liés
┼ Célébrité : Alexander Skarsgard
┼ Statut : Marié

Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t279-candel-h-fox-terminee
Revenir en haut Aller en bas
MessageDim 4 Mai - 14:52
Non non, je suis anciennement Sullivan G. Roivas, ton ancien garde du corps, je modifie juste un peu mon perso. =)
avatar
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageDim 4 Mai - 14:57
Ouais tu modifies XD donc moi j'attend, sale rouquemoute =P
Mais je t'aime toujours tu sais  monkey monkey monkey 


I'm not in love
And we were lovers, now we can't be friends. Fascination ends, here we go again. Cause it's cold outside, when you coming home. Cause it's hot inside, isn't that enough.
Fonda DC
avatar
Echo Andersen
┼ Messages : 134
┼ Points : 0
┼ Date d'inscription : 27/02/2014
┼ Age : 30
┼ Lié avec : Candel Fox.
┼ Groupe : Daemon
┼ Célébrité : Victor Leclerc
┼ Statut : Célibâtard


Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t170-echo-of-my-soul#1519
Revenir en haut Aller en bas
MessageMar 6 Mai - 19:50
Ma foi, ma fiche est terminée! =)
avatar
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageMar 6 Mai - 21:17
Fiche validée   Crying or Very sad J'aime le perso mais tu le sais déjà  What a Face 
Oublie pas la fiche de liens.
Bon jeu !



My heart is big as the ocean ♥
Fonda
avatar
Cambria J. Milton
┼ Messages : 1215
┼ Points : 13
┼ Date d'inscription : 21/12/2013
┼ Age : 30
┼ Lié avec : Trinidad P. Caballero
┼ Groupe : Daemon
┼ Célébrité : Emily Browning
┼ Statut : Mariée, future maman
┼ Thème : Give Me Love


Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t6-cambria-mocking-bird https://www.etsy.com/fr/shop/Liviaarts
Revenir en haut Aller en bas
Message
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» grosse angoisse après O'Sullivan
» O'Sullivan
» test o sullivan il passe pas du tout
» risque de diabete gestationnel, test o'sullivan mauvais!
» Test post-prandial vs/ O'Sullivan


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daemon's Lies :: V-being delirious with friends :: Les Archives-