AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .
 A Lonely Day [Candel] 
MessageMar 29 Avr - 9:33
A Lonely Day
Candel ∞ Echo

Tellement de problèmes et de désillusions. tellement de souffrances et aucun remède. Il n'y avait dans sa vie que des étrangers de passage. Des gens qui aparaissaient et disparaissaient comme des éphémères. Et la seule constante de son existence était loin de lui. Son Lié, insupportable connard qu'il ne pouvait que regarder s'agiter sur les écrans de télévision. Boire chacun de ses gestes, de ses paroles, de ses expressions. Là, séparés par le verre de l'écran, le haïssant tellement et l'aimant tellement fort : il était son autre moitié. Il était son complémentaire. La garce blonde à son bras, soi-disant Daemon, était là à se pavaner et lui... Crevait dans son coin. Il y avait Sully, Bilitis, Mary-Elisabeth, Bennett et Garrett... Il y avait autours de lui des gens éphémères, inutiles, mais pourtant tellement indispensables.

Ruiné, obligé de revenir pleurer chez Sullivan - dont il ignorait que le travail consistait à véhiculer son Lié ainsi qu'à le protéger, comme une douce ironie - Echo ne savait que faire. Candel, ce prénom l'obnubilait. Il avait besoin de le voir. Et puis, n'avait-il pas une excuse formidable que celle de son découvert abyssal ? Lentement, le besoin avait été un possible. Peut-être pourrait-il y aller, à présent que l'argent donné n'existait déjà plus. S'il parvenait à ne pas se faire voir de sa putain blonde, celle qu'il prétendait être son Daemon à sa place, peut-être pourrait-il raisonner son Lié.
Peut-être accepterait-il de lui parler, de lui consacrer du temps ? Ou peut-être le balancerait-il de nouveau à la rue, à la solitude et au manque. Il mourrait, ne le savait-il pas, cet idiot ? Et alors lui-même deviendrait un Détaché... Il oscillait dans sa tête entre menace, chantage et supplique.

Il n'avait pas mangé, encore une fois, son corps quoiqu'athlétique, se creusait de plus en plus au fur et à mesure des semaines, creusant ses joues, ses reins et le rendant de plus en plus anguleux. Il mangeait à peine, ce Daemon abandonné, et il buvait, comme si sa vie pouvait se résoudre avec l'alcool. Il s'était enfilé un verre de vodka, puis un second. Pour se donner du courage. la brûlure familière dans son ventre l'aiderait à ne pas se faire avoir. A forcer Candel à lui parler. Et pour cela, quoi de mieux que de se faufiler dans la Fox Corp. ?

Ce fut sous forme d'un long serpent vert désormais familier pour quelques Angelinos, à la magnifique couleur émeraude qu'il se faufila dans le bâtiment, profitant d'une grille d'aération pour glisser ses anneaux dans les murs, sentant qu'il se rapprochait de son Lié, au plus profond de sa chair. Le reptile n'avait aucun mal à se diriger, bien que contraint par les tuyaux métalliques. Il savait où aller, sans avoir besoin de sens pour cela. C'était là le pouvoir réel d'un Daemon, celui de retrouver son Lié où qu'il soit...
Le serpent finit par s'arrêter, passant une tête prudente par une nouvelle grille en dardant une langue circonspecte. Il y avait de la végétation en contrebas. Et quelque chose de vivant, un grand animal au sang chaud. Son Lié, savait le garçon sous le reptile. S'étirant hors de sa cachette, bien au dessus de Candel, le reptile s'enroula autour de la première branche à sa portée, faisant ployer le végétal alors qu'il se déplaçait silencieusement, les feuilles bruissant à peine, jusqu'à surplomber Candel. Il aurait pu le mordre, planter ses crochets non pas venimeux mais douloureux - il était un serpent constricteur, non pas venimeux mais ses crocs étaient terriblement acérés. Il aurait pu, mais quelque chose l'en empêchait et c'était bien ce qui le frustrait.
Finalement, une fois à terre, juste derrière Candel Fox, le Daemon reprit forme humaine, cette détestable forme contraignante, pas pratique, et tellement soumise aux caprices du regard des autres...

Se raclant la gorge, il espéra au moins le faire sursauter, comme une petite mesquinerie à son endroit. Vêtu d'un simple tee-shirt à l'effigie d'un groupe de rock, d'un jean déchiré un peu grunge et de baskets, il n'étais pas spécialement apprêté pour l'occasion mais il s'en foutait pas mal.
"Hello." Fit-il simplement, sans sourire, ses yeux bleus fixés, entre hostilité et convoitise, sur celui dont il possédait une part de l'âme. "J'tai manqué ?"
Il renifla un peu, à la fois moqueur et sur la défensive. Heureusement ils étaient seuls, ce qui était déjà pas mal...
Code by Silver Lungs


I'm not in love
And we were lovers, now we can't be friends. Fascination ends, here we go again. Cause it's cold outside, when you coming home. Cause it's hot inside, isn't that enough.
Fonda DC
avatar
Echo Andersen
┼ Messages : 134
┼ Points : 0
┼ Date d'inscription : 27/02/2014
┼ Age : 30
┼ Lié avec : Candel Fox.
┼ Groupe : Daemon
┼ Célébrité : Victor Leclerc
┼ Statut : Célibâtard


Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t170-echo-of-my-soul#1519
Revenir en haut Aller en bas
MessageMer 30 Avr - 2:18
Après un frugal repas de midi, Candel Harry Fox se sentit l’âme de se détendre un peu. Effectivement, ce matin même le conseil d’administration fut plutôt désagréable à son endroit. Oui, il renvoya deux hommes quelques années plutôt … Il en restait beaucoup trop aux idées arriérées et sans vision aucune. Candel voulait développer son entreprise pour l’aider à faire face à l’avenir, mais on le refusait stipulant la prudence de rester en finance. Un homme qui devait avoir 60 ans – notre homme n’en savait pas l’exacte vérité toutefois – était particulièrement détestable, têtu même. Largement agacé, Candel Fox s’était levé brusquement et cogna durement dans la poubelle d’un coup de pied. On ne le revit donc pas de toute l’heure du midi.

Le jardin intérieur était source de bien-être. Il y faisait chaud. Notre homme se félicitait souvent d’avoir songé en une jungle miniature de type tropicale. Quelques oiseaux exotiques voletaient dans les airs … Oui, un vétérinaire devait être payé, mais c’était là garant de l’avenir un véritable investissement de productivité. Quelques employés discutaient dans un coin du jardin, mais Candel ne s’en approcha nullement préférant s’asseoir à l’ombre des arbres.

Il allongea ses jambes et ferma les yeux. Rarement, Candel Fox se prenait à rêver. Il lui fallait être seul et confortable avec sa personne. Il laissait l’air chaud parsemer son pâle visage et s’imprégner dans ses vêtements de marque. Lentement, il desserra un peu le nœud de sa cravate attachée le matin même par sa femme. « Irina. Je lui demanderai son avis sur celui-là » songea-t-il alors qu’un calme sourire surgit sur le bas de son visage. Il ne sut pas combien de temps il resta assis là. Il s’assoupit peut-être rêvant à sa douce et à leur soirée enlacés ensemble devant un bon film. Il reprit finalement le compte de la réalité s’apercevant être seul : les employés présents de prime abord durent être retournés à leurs tâches. S’étirant de tout son long, Candel se redressa jusqu’à tourner la tête vers la droite …

Son cœur dut alors certainement arrêter de battre. Oui, il ne pouvait pas en être autrement. Il était figé sur place, les bras posés sur les accoudoirs de la chaise sur laquelle il était assis. Candel Fox devait avoir l’air d’un parfait ahuri semblant avoir vu un fantôme. Il croyait justement que ce type « était » devenu un fantôme. Il l’avait chassé non et … Il était là sans aucune invitation que ce soit dans SON entreprise et en plein cœur de celle-ci de surcroît sans qu’aucun garde de sécurité n’ait daigné l’avertir de l’intrus ? Ce dernier le saluait même.

- Toi !

Clama-t-il plus surpris qu’autre chose tel l’air restait bloqué à l’intérieur de sa bouche. Alors, ses doigts semblèrent reprendre soudainement vie. Ils se serrèrent contre les accoudoirs de la chaise. Candel soupira furieusement de trouver là sur ses devants cet individu son … Non !

- Comment t’as été foutu d’entrer dans mon entreprise ! Heh ! File d’ici avant que je appelle la sécurité !

Rugit-il alors que son esprit avait, à nouveau, la joie de ressentir de la colère. Certes, Candel restait figé et statufié autre part. Il ne comprenait pas. Non ! Des images passèrent à toute vitesse dans son esprit. Il se réveilla en sursaut … Irina cria … Il vit ce D … Cet individu … Il lui avait donné un gros montant d’argent … Bien sûr, alors pourquoi était-il là à nouveau ? Il n’était pas foutu de s’acheter des vêtements corrects avec cet argent ou quoi alors que les yeux verts reluquèrent l’autre des pieds à la tête et de la tête aux pieds sans pour autant pouvoir faire tout autre mouvement.


Nous voulions vous donnez une vie de rêve ! Pourquoi ?
⊹ lumos maxima

Spoiler:
 
Lié d'Elite
avatar
Candel H. Fox
┼ Messages : 220
┼ Points : 2
┼ Date d'inscription : 07/04/2014
┼ Age : 31
┼ Lié avec : Echo
┼ Groupe : Liés
┼ Célébrité : Alexander Skarsgard
┼ Statut : Marié

Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t279-candel-h-fox-terminee
Revenir en haut Aller en bas
MessageDim 4 Mai - 15:18
A Lonely Day
Candel ∞ Echo

Echo se délectait du choc de son Lié comme un chat boit un bol de lait. Lui, en effet. Il était là. Candel croyait-il qu'il suffirait de ne pas le voir pour que le problème disparaisse simplement parce qu'il ne l'avait pas dans son champ de vision ? Echo était bien là, en chair et en os, animé tant du désir de lui parler que de lui coller une droite dans le nez.
Lui-même écartelé par le manque, l'absence et la douleur, il ne savait pas vraiment quoi faire, c'était une improvisation totale dans cette vaste supercherie qu'était sa vie.
Mais il aimait cette surprise qu'il voyait dans les yeux de l'humain. Il la sirotait et s'en délectait comme une récompense à toutes ces semaines solitaires.

Mais la surprise succéda à la colère et une part d'Echo fut blessée au passage, par la nouvelle injonction à partir : à chaque fois qu'il voyait son Lié, c'était pour que ce dernier le chasse ? Non, il ne le permettrait pas. Pas cette fois, il ne se laisserait pas intimider, il ne se laisserait plus faire. Et il pouvait le regarder des pieds à la tête, cet enfoiré, il pouvait tempêter autant qu'il le voulait, il ne partirait pas cette fois.
"Je serais curieux de voir ce que dirait la sécurité si je me mettais à hurler dans tout le bâtiment que je suis ton Daemon pendant qu'ils me traînent dehors..." Siffla-t-il, d'une voix doucereuse, plus menaçante que ce que son apparence le laissait présager. "Ho, bien sûr, certains ne me croiraient pas, mais le doute s'installerait..."

Le jeune homme braqua ses yeux bleus dans ceux, si verts, de son Lié, bras croisés sur le torse, avec sur les lèvres un sourire torve. Il en était capable, Echo, de faire un esclandre. Il avait assez attendu pour revenir. L'argent jeté par les fenêtres n'existait plus, criblé de dettes comme il l'était. Peut-être était-ce pour ça qu'il avait inconsciemment tout dilapidé ? Afin d'avoir une bonne raison de revenir. En fallait-il seulement une ?

"Tu peux pas m'effacer juste en m'envoyant ailleurs à chaque fois." C'était une constatation froide, presque mathématique et Echo, au fond, savait que Candel aurait voulu garder sa petite vie bien huilée. Il n'avait pas demandé non plus à apparaître. C''était comme ça et il faudrait faire avec. "Je veux pouvoir te voir à ma guise." Cela lui semblait une réclamation raisonnable, en vérité. "Tu m'as jeté dehors. Tu me dois bien ça. Si je meurs, tu mourras tôt ou tard. Alors je pense qu'il serait temps d'envisager qu'on puisse se supporter de temps en temps."

Toujours ce sourire, plus mauvais que doux, toujours cette voix qui sifflait comme celle du reptile dont il prenait si souvent la forme, encore des menaces... Et Candel, si proche qu'il en avait le vertige, et l'envie irrépressible d'être aux côtés de ce connard pourtant essentiel à sa vie.
Code by Silver Lungs


I'm not in love
And we were lovers, now we can't be friends. Fascination ends, here we go again. Cause it's cold outside, when you coming home. Cause it's hot inside, isn't that enough.
Fonda DC
avatar
Echo Andersen
┼ Messages : 134
┼ Points : 0
┼ Date d'inscription : 27/02/2014
┼ Age : 30
┼ Lié avec : Candel Fox.
┼ Groupe : Daemon
┼ Célébrité : Victor Leclerc
┼ Statut : Célibâtard


Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t170-echo-of-my-soul#1519
Revenir en haut Aller en bas
MessageMar 6 Mai - 22:32
Ces mêmes paroles sifflantes, ce même ton doucereux qu’il prenait lui-même lors de ses propres menaces. Plusieurs eurent tout le loisir de voir Candel Harry Fox dans toute sa terrifiante splendeur. Il menaçait et … Malheureusement, celles-ci se mettaient plus que pas assez à exécution. Les gens étaient idiots après tout. Ils ne changeaient pas de comportement ni d’attitude envers les idéaux de notre homme. Non, on ne pouvait pas tous être comme toi Candel. Quand comprendras-tu cela un jour ? Enfin, ce « miroir » le tendit énormément. Cela lui fit serrer la mâchoire de la même manière qu’il serra les doigts sur la chaise. Au moment où Echo Anderson prononça les mots « ton Daemon », Candel se leva en un bon. Il en avait assez de lui qui lui manquait de respect en plus. – Qui manquait de respect à qui, mais n’en parlons plus eh. Il est un peu à bout en ce moment. –

- Tu n’oserais pas … Puis, sais que j’ai plus d’un tour dans mon sac pour te faire disparaître pour de bon.

Lui retourna-t-il ses paroles, mais plus sur un ton grave et grondant que sifflant tel l’était celui d’Echo. Candel Fox faisait maintenant face à ce dernier. De toute sa taille, il tendait à le dépasser aisément. Alors que l’autre rétorqua cette impossibilité de pouvoir continuellement l’effacer, Candel en ricana dans un sourire grotesque tant il se voulait terrifiant. Il s’avança de plus en plus, toujours lentement comme pour bien faire remarquer son geste se voulant cette fois imposant, vers son Daemon pour y arriver au bout d’une dizaine de secondes. Il croisa alors les bras sur son torse toisant son vis-à-vis de cette manière tel lui le faisait à sa manière.

- Pourquoi ? Pourquoi devrais-je apprendre à te supporter ?

Soupira-t-il tout en braquant lui aussi son regard dans les yeux aussi bleus d’Echo que les siens étaient verts. Il pensa « au moins une chose que nous n’avons pas en commun. » Candel savait très bien ce qu’il lui encourait si son Daemon mourrait. C’était une frayeur silencieuse, mais toujours présente au fin fond de sa personne depuis cette nuit où tout changea … À son grand malheur. Que lui arriverait-il si cet imbécile mourrait ? Il mourrait aussi après une lente agonie malgré qu’on ne sache pas pourquoi ça lui apparut. Candel y pensait parfois lorsque cette peur de mourir se faisait sentir. Sans en parler à Karen évidemment, il cherchait le pourquoi du comment un Daemon pourrait apparaître sans émotion violente. Donc, c’était son corps démontrant la force et son esprit enchevêtré de questions faibles dans lesquels Candel Fox se trouvait actuellement. Il ne voulait plus se sentir mal … Mais il appréciait sa vie actuelle parce que, pour une fois, il se sentait bien justement. Des souvenirs hideux lui apparurent. Il était enfant, seul se faisant intimider et violenté.

- Et qu’as-tu fait de mon argent ? Tu es allé à Las Vegas malgré que je craigne que cela n’ait pas porté fruit au vu de tes loques.

Cracha-t-il de manière sarcastique. Cela coupa court à ses pensées qui le mettaient mal à l’aise. Il avait souhaité la bienvenue à sa voix qui le remit d’aplomb. Candel rigola un peu de ses dernières paroles.



Nous voulions vous donnez une vie de rêve ! Pourquoi ?
⊹ lumos maxima

Spoiler:
 
Lié d'Elite
avatar
Candel H. Fox
┼ Messages : 220
┼ Points : 2
┼ Date d'inscription : 07/04/2014
┼ Age : 31
┼ Lié avec : Echo
┼ Groupe : Liés
┼ Célébrité : Alexander Skarsgard
┼ Statut : Marié

Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t279-candel-h-fox-terminee
Revenir en haut Aller en bas
MessageDim 11 Mai - 9:45
A Lonely Day
Candel ∞ Echo

Il était détestable et cela ne faisait que se confirmer de minutes en minutes. Egoïste, comme lui finalement. Mais le jeune Daemon ne voulait pas se laisser intimider, il voulait croire qu'il serait plus fort que l'humain, plus fort que son Lié. Il savait qu'il mourrait d'être trop longuement sans le voir. Il le savait pertinemment, pourtant il fallait être fort et lui faire croire qu'il n'était pas blessé, que ses propos ne lui faisaient rien.
Bien sûr, il était blessé, vulnérable, mais il se faisait violence pour ne pas le montrer, pour soutenir les yeux froids et pleins de colère.

La colère, lui aussi en éprouvait, mais pas pour les même raisons. Ils étaient différents, complémentaires et semblables dans le même instant. Car dans les yeux bleus d'Echo, il y avait une flamme grandissante de fureur contre ce Lié aussi têtu que lui qui refusait l'évidence.
"Fais-moi seulement disparaître... J'ai un très bon ami qui est enquêteur. Si je disparaissait, je m'arrangerais pour qu'il y ait une enquête sur toi." Cracha-t-il en pur bluff. C'était une bravade plus que la réalité. Echo n'était absolument pas sûr que Sullivan tente de savoir s'il était porté disparu ou non, mais il voulait se faire plus assuré et rendre les menaces. Il était plus rusé qu'on se le figurait, ce serpent paradoxalement naïf. Il ne laisserait pas un humain l'enfermer et le contraindre. Jamais.

Son Lié l'intimidait et l'effrayait, mais le serpent savait qu'il devait tenir bon. Il devait le plier avant que ce soit lui qui doive plier. C'était un bras de fer épuisant entre deux têtes brûlées mais Echo se refusait à être le premier à tomber. Il avait plus de fierté que ça.
"Parce que je l'ai décidé." Dit-il en écho aux propos de Candel, sur le pourquoi. Il soutenait son regard, sans pour l'instant lire dans ses pensées, il se réservait ça comme botte secrète afin de déstabiliser ce Lié insupportable.

La réplique concernant sa tenue lui fit mal et il recula d'un pas, comme physiquement frappé. Connard, il avait essayé de survivre tant bien que mal et il s'habillait comme il voulait. Le poing partit tout seul, avant même d'avoir pu penser une réplique orale. Il balança son poing dans la mâchoire de ce stupide humain, sentant le coup se répercuter dans sa propre chair en une sensation cuisante et douloureuse. Il avait un peu de force : oh pas assez pour le blesser sérieusement, mais assez pour lui en coller une bonne, pour lui faire ravaler sa morgue, sa suffisance et son ricanement épouvantable qui lui déchirait le cœur.

"Connard." grinça le Daemon et il ne trouva rien de mieux que de choper son Lié au col - il était plus petit que lui, mais il s'en foutait complètement à cet instant. Ses yeux brûlaient de rancœur. "Je t'interdis de me juger ! Tu entends ? Je t'interdis de me juger !" Il aurait voulu le frapper encore et il amorça un nouveau mouvement pour le frapper encore... Et encore... Et encore... Jusqu'à ce qu'il comprenne la douleur que lui puisse ressentir à cet instant précis....
Code by Silver Lungs


I'm not in love
And we were lovers, now we can't be friends. Fascination ends, here we go again. Cause it's cold outside, when you coming home. Cause it's hot inside, isn't that enough.
Fonda DC
avatar
Echo Andersen
┼ Messages : 134
┼ Points : 0
┼ Date d'inscription : 27/02/2014
┼ Age : 30
┼ Lié avec : Candel Fox.
┼ Groupe : Daemon
┼ Célébrité : Victor Leclerc
┼ Statut : Célibâtard


Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t170-echo-of-my-soul#1519
Revenir en haut Aller en bas
MessageLun 12 Mai - 2:44
On avait l’impression de deux coqs qui se jugeaient l’un l’autre. Deux coqs qui voulaient avoir la dominance sur l’autre. C’était cela le jeu des mâles dans le règne animal après tout non ? Oui, mais pourrait-on dire que Candel se battait avec sa propre personne ? À quelque part, il était en train de se battre avec la partie de lui-même qu’il refusait de voir au grand jour depuis trop longtemps maintenant. Cette partie noircie par les années et les traitements de son père, des autres enfants, d’autrui et de lui-même à son égard. Bien au contraire de cet idiot, Candel n’avait pas peur de lui. Il en rigolait même. Haha ! Il était maigrichon, plus petit et ne semblait même point capable de se battre. C’était trop drôle. Vraiment trop drôle. Les enquêteurs ? Candel Harry Fox en mangeait pour le petit-déjeuner. Vous voulez que je raconte l’histoire du dernier enquêteur privé venu à Fox Corp dans le but de faire mal à la multinationale et à son PDG tout particulièrement ? Oui ? Vous en êtes certain parce que la fin est drôlement triste. Il a sensiblement finit dans les sous-sols de Fox Corp pour tout dire. Il n’avait pas de famille ni rien donc … Il n’aurait du jamais se mettre dans les jambes de notre visionnaire. Voilà ! Bien fait pour lui !

Les répliques de ce petit idiot l’animaient aussi d’une certaine joie. « Parce que je l’ai décidé ». Hahaha ! Cela avait certainement accéléré son rire suite à son sarcasme bien trouvé. Oh oui, Candel était fier de sa trouvaille. Echo en recula même. Bien, il allait pour partir. Parfait donc. Notre homme alla ouvrir la bouche voulant confirmer ce qu’il croyait sous ses yeux, mais il fut plutôt surpris de la suite des choses. Une vive douleur surgissait peu de secondes plus tard de sa joue. Sous le choc, Candel avait tenté de tourner la tête vers la gauche pour éviter le coup. Une colère gronda en lui à ce geste. Comment osait-il ? Tout sourire disparut tellement qu’on eut cette impression d’un froid installé subitement dans la jungle artificielle. Peu à peu, il remontait le menton et peu à peu sa colère le submergea. Il ne voulait rien entendre, rien ! Il haïssait qu’on lui manque de respect. Il avait envie de le frapper, de le faire payer … Tout ! Tout ce qui pourrait faire mal.

- Espèce de …

Resté en place toujours sous le choc de la douleur, il marmonna ces mots qu’Echo fut plus rapide et lui empoigna le col. Pendant quelques instants, Candel resta stoïque ses yeux cloués dans ceux d’Echo entendant les remontrances, les mots crachés à son visage. Il avait peur … Il ressentait une peur : celle d’être pris au piège. La peur de recevoir un coup, de perdre la face. La peur d’être blessé sévèrement. En somme, c’était la peur du petit garçon qu’il fut. Qu’il était caché au fin fond de sa personne. Elle revenait le hanter. Il respira puis, déglutit. Lentement, ses facultés lui revinrent et ses poings cherchèrent les poignets d’Echo qu’ils empoignèrent solidement, car vraisemblablement ce dernier ne voulait plus le frapper.

- Lâche-moi imbécile. Tu oses me toucher encore et je ne rigole plus et j’appelle vraiment la sécurité cette fois.

Siffla-t-il gravement et menaçant ses yeux verts dirigés dans le regard bleu de son Daemon. Il ne le lâcha point. Il ne semblait rien voir d’autre. Oui, car il tentait d’éviter une autre terrible douleur au cas où celle-ci pourrait fuser. Celle-ci lui donnerait une ecchymose pour sûr toutefois. Que dirait-il ? « Je me suis battu. » On va le surveiller de plus proche. « Je suis tombé dans les escaliers. » On va le prendre pour un idiot doublé de maladresse. Pff. Certes, Candel Fox n’était pas né de la dernière pluie. Il se libéra aisément de la prise d’Echo Anderson. En un coup sec, sans une once de pitié pour la douleur que son vis-à-vis aurait pu ressentir – après tout, c’était lui qui le frappa en premier – il se défit de l’étreinte forcée. Un instant, de côté, il l’observa avec dédain.

- Tu sais, tu avais la chance de me frapper à de très nombreuses reprises, mais tu t’es arrêté. Pff … Certes, je sais me battre. Si c’est ce que tu veux, tu l’auras. C’est ce que tu veux ? Hm … Oui ou non ?

De manière autoritaire, Candel laissait aller ces mots. Le ton était plutôt doux malgré la rancune que l’on y retrouvait. Il se sentait attaqué et souhaitait ne plus l’être. Il se sentait faible et détestait l’être. Sans pour autant lâcher du regard Echo, Candel se frotta la joue droite là où ce crétin l’avait frappé. Dans sa main, il y vit un peu de sang … Très peu, mais cela resterait certainement visible sur sa joue pour quelques jours. Il soupira furieusement malgré que cela ait pu aussi être plus tristement de par la faiblesse ressentie intérieurement.



Nous voulions vous donnez une vie de rêve ! Pourquoi ?
⊹ lumos maxima

Spoiler:
 
Lié d'Elite
avatar
Candel H. Fox
┼ Messages : 220
┼ Points : 2
┼ Date d'inscription : 07/04/2014
┼ Age : 31
┼ Lié avec : Echo
┼ Groupe : Liés
┼ Célébrité : Alexander Skarsgard
┼ Statut : Marié

Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t279-candel-h-fox-terminee
Revenir en haut Aller en bas
MessageDim 18 Mai - 18:12
A Lonely Day
Candel ∞ Echo

C'était horrible de se dire qu'il n'était pas capable de le frapper encore et encore comme il en avait l'envie. Son poing brandi, retenu par la blessure bénigne qu'il avait infligé à son Lié, à la douleur en miroir dans sa propre joue, il avait presque cru voir passer un éclair de peur dans les yeux verts. Mais non, cela avait été si vite remplacé par de la colère. Cette colère que Candel avait toujours pour lui, comme s'il n'y avait que ça qui comptait, comme s'il ne pouvait éprouver rien d'autre que de l'agacement et de la rage pour son Daemon.
Echo ne savait pas vraiment lui-même ce qu'il ressentait : un mélange de tristesse, de colère - lui aussi - et de déception. L'abattement le gagnait : à quoi bon s'acharner ? Pourquoi ne pas revenir simplement dans sa vie dissolue et décousue sans rien dire de plus.

Il s'était très bien passé de Candel jusque là, non ? Oui il pourrait continuer... Il aurait pu mais il était las de se cacher, de mentir, de faire comme LUI voulait, sans tenir compte de ses propres sentiments. Il était un Daemon mais il était aussi un individu. Un individus idiot, détestable et égoïste mais un individu quand même. Et puis s'il était comme il était c'était en grande partie de la faute de Candel, non ? Après tout, il était une part de lui !
Le Daemon aurait eu envie de flancher, de partir par où il était venu. La colère de son Lié, ses paroles blessantes, c'était autant de choses qui lui faisaient mal, qui l'incitait à partir. Pourtant... Pourtant il n'en avait pas envie. Parce qu'il devait tenter sa chance.

Le mouvement de Candel pour se dégager lui fit mal au bras. A peine une petite douleur de plus, finalement, au milieu de la pire, celle de ne pouvoir avoir de contact avec lui pendant tellement de temps. Reculant de quelques pas, la tête baissée, capitulant presque, Echo sentait son cœur se serrer, ne sachant comment le faire changer d'avis, comment faire pour qu'il lui porte la moindres attention.

"Je ne veux pas me battre avec toi. Je veux simplement que tu arrêtes de m'écarter totalement." Fit Echo, presque plaintivement à présent, relevant le nez pour regarder son Lié en face, pour avoir ce courage. Etre un homme, comme lui disait Sullivan. Affronter ses peurs. "Je te demandes pas de vivre avec toi... Juste qu'on se voie de temps en temps." Il avait ajouté cela avec plus de douceur, comme pour plaider sa cause, tentant de faire comprendre à Candel qu'il n'était pas là pour empiéter sur sa vie. Il avait beau être un indésirable, il n'en était pas moins là.

Il était le Daemon, peut-être, mais Candel aussi était soumis au besoin de se voir, il en était persuadé, du plus profond de lui? Peut-être que le milliardaire ne s'en rendait pas compte, sûrement même. Echo n'avait pas demandé à être ici, à naître là. Il était venu, c'était tout.
"Je sais que tu ne veux pas de moi. Mais on pourrait juste... boire un verre de temps en temps. Ta femme n'en saurait rien, personne n'en saurait rien." Il soupira légèrement. "Ce serait notre petit secret. Et je porterais un costard, si ça te chantes."

Il n'y avait plus qu'à espérer, espérer que Candel saurait se montrer raisonnable. La colère d'Echo, retombée aussi vite qu'elle était venue, lui laissait un grand vide dans le cœur. Comme une vaste fatigue plus morale que physique. Mais il ne pouvait tout simplement pas s'avouer vaincu. Jamais.
Code by Silver Lungs


I'm not in love
And we were lovers, now we can't be friends. Fascination ends, here we go again. Cause it's cold outside, when you coming home. Cause it's hot inside, isn't that enough.
Fonda DC
avatar
Echo Andersen
┼ Messages : 134
┼ Points : 0
┼ Date d'inscription : 27/02/2014
┼ Age : 30
┼ Lié avec : Candel Fox.
┼ Groupe : Daemon
┼ Célébrité : Victor Leclerc
┼ Statut : Célibâtard


Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t170-echo-of-my-soul#1519
Revenir en haut Aller en bas
MessageVen 23 Mai - 2:44
Il s’affaiblissait. Son Daemon s’affaiblissait devant lui alors que son bras se déliait avec force de la poigne de ce dernier. Il semblait moins voir de colère et plus percevoir autre chose comme … De la douleur ou même une tristesse. Pathétique ! Candel renifla avec dégoût des émotions vécues par Echo Anderson sur ses devant actuellement. Il était plus petit que lui et le resterait s’il ne se reprenait pas en main. « Et ça provient de moi ça » songea-t-il de manière détestable tout en roulant des yeux au ciel. Il allait pour reculer de quelques pas pour mieux dépasser sans remords le jeune homme. Tss ! siffla-t-il entre ses dents. On le trouverait et il serait jeté dehors de Fox Corp. Candel n’avait pas peur des jérémiades que son Daemon pourrait laisser aller à tout le vent. Il n’avait pas peur de son Daemon.

Certes, on se demandait si c’était par simple curiosité ou même par volonté de s’agacer encore plus que Candel s’arrêta dans son geste lorsque l’autre repris la parole dans ce ton … Si plaintif qu’il en était hilarant. À cela, le Lié ne put que laisser aller un petit rire. Heureusement, il se cacha la bouche avec la main droite ce qui diminua le tout. Il voulait le voir ! Il souhaitait le voir ! Oh ! C’était ça un Daemon ! C’était un enfant de cinq ans sorti tout droit de nulle part ayant grandi un peu trop vite.

- Je me fiche de toi. Je ne veux même pas de voir !

Rétorqua-t-il avec mesquinerie et d’un ton grave voir peut-être même menaçant. Il semblait, toutefois, attaqué par Echo. Comme si son Daemon semblait creuser à détruire la petite vie parfaite qu’il se fut finalement construite. Il voulait l’éloigner … Qu’il s’en aille ! Dans son ton, on ressentait donc un certain désespoir comme s’il avait voulu dire de rester tout compte fait. Oui, Candel parfois se sentait seul depuis quelques temps. Il faisait disparaître ce malaise en travaillant plus, plus longtemps. Cela fonctionnait tout comme les caresses, ces moments avec sa Irina. Peut-être inconsciemment, jetait-il un sous-entendu à son Daemon … De rester un moment malgré l’inverse qu’indiquaient les mots ? Tout était dans le ton. Et son vis-à-vis en remettait alors.

Certes, l’esprit de Candel n’était pas que son inconscient. Il rigola presque intérieurement à « leur petit secret ». Ils prendraient un verre ensemble ? C’était drôle et on pouvait voir ses épaules jouer des trémolos à cette proposition tellement alléchante … C’était sarcastique là eh.

- Pourquoi ne pas coucher ensemble dès maintenant. Aller passons à la vitesse supérieure mon cher et viens t’amuser … Pourquoi pas non ? Tu veux passer plus de temps avec moi … Ce serait tellement parfait !

Lâcha-t-il dans des sarcasmes sertis d’amusement, mais aussi d’agacement non feint. Peut-être aussi d'une légère folie. Tout cela fut dit alors que Candel retournait – faisant parfois des gestes de désespoir, d’agacement avec ses bras face par rapport aux mots dits – pour s’asseoir sur la chaise. Il déplaça alors un peu de côté la chaise pour être en face d’Echo et croisa une jambe sur l’autre les bras étendue sur les accoudoirs dans une position très autoritaire face à son Daemon. Pendant une dizaine de secondes, il l’observa de ses yeux verts tentant de sonder quelque chose, de sonder une émotion. Ah ! Quelque chose qu’il pourrait se ravir à connaître peut-être.

- Alors, tu veux parler ? Faisons-le maintenant. J’ai le temps et … Bon. Sinon, tu ne me laisseras pas tranquille de toute manière …

Termina-t-il dans un murmure et dans un soupir qui en disait long. Certes, il n’avait pas terminé de parler ni d’observer toujours de haut – malgré que sa position assise en dise l’inverse – son Daemon.

- Donc, je m’appelle Candel Harry Fox et toi ? Tu as un nom où faut-il que je te nomme l’indésirable numéro 1 dans ma vie ?

Sourie-t-il de manière carnassière à cet autre sarcasme. Oh ! Il se sentait en contrôle à nouveau et notre homme adorait cela. Son état de faiblesse précédent n’était alors que passager.



Nous voulions vous donnez une vie de rêve ! Pourquoi ?
⊹ lumos maxima

Spoiler:
 
Lié d'Elite
avatar
Candel H. Fox
┼ Messages : 220
┼ Points : 2
┼ Date d'inscription : 07/04/2014
┼ Age : 31
┼ Lié avec : Echo
┼ Groupe : Liés
┼ Célébrité : Alexander Skarsgard
┼ Statut : Marié

Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t279-candel-h-fox-terminee
Revenir en haut Aller en bas
MessageMer 18 Juin - 11:00
A Lonely Day
Candel ∞ Echo

Echo se sentait fatigué, las de se battre contre des moulins à vent. L'alcool bu avant de venir et qui était si utile pour lui échauffer les sangs et lui donner le courage d'affronter son Lié était en passe de se dissiper. Il n'avait bu qu'un verre de ce courage en bouteille, cette facilité liquide.
A présent, l'envie de pleurer submergeait tout le reste. Les mots faisaient si mal. Les "je m'en fiche" et ce désir de ne plus le voir étaient des poignards, des souffrances profondes comme des plaies béantes, ouvertes quelque part dans son cœur.
Il aurait voulu rentrer se cacher, se planquer quelque part. Ne plus subir cette humiliation, ce regard de haut. Pourtant, il tint bon. Alors que Candel s'asseyait pour lui jeter à la figure qu'ils pouvaient tout aussi bien coucher ensemble, le Daemon serra les poings.
Ho qu'il aurait voulu le frapper encore pour l'humilier à ce point... Mais Candel était le triste miroir de sa condition : lui qui n'était que l'amant de passage, le Daemon souillé, l'amoureux secret, l'homosexuel caché derrière le visage si dur de son Lié...

"Pfff, je suce mieux que ta femme, tu me collerais bien trop après que tu ai pris autant de plaisir." Fit-il finalement, en une petite pique mesquine, se rengorgeant légèrement, comme un serpent offusqué, chassant quelques mèches bouclées de son visage. "Mais je n'ai aucune envie de te laisser me baiser plus que tu ne le fait déjà." Le regard clair d'Echo s'était fait plus dur. Le seul homme pour lui n'était pas Candel. Le seul homme pour lui était celui qui lui avait donné un nom et s'était occupé de lui. Foutu Candel qui n'était pas capable de comprendre que toute sa vie ne tournait pas autour de lui... Qu'il avait bien dû apprendre à se débrouiller seul.

Le Daemon resta debout, s'adossant à un tronc proche, à quelques pas face à l'humain, bras croisés sur sa poitrine. A défaut d'autre chose, Candel ne partait pas. Il était insupportable, mais il ne partait pas. En présence de son Lié, Echo voyait ses sentiments jouer au yo-yo, entre désir et rejet. Oui, il pourrait coucher avec lui, parce qu'il pourrait faire bien plus que ce que l'on s'imaginait pour que cet homme aux yeux froids le regarde ne serais-ce qu'un instant... L'aime un peu.

"Mon nom ? Echo. Echo Andersen." Ce nom, le Daemon l'aimait. Parce que c'était un don de Sullivan. C'était un cadeau pour lui qui n'en avait pas. Un présent précieux. C'était son identité, et c'était l'homme qu'il aimait tant qui le lui avait donné. "Et avant que tu ne t'en moque, non, ce n'est pas moi qui l'ai trouvé, c'est quelqu'un qui veille sur moi."
Il renifla avec hostilité, le visage fermé. "Donc si ton but c'était de m'enfermer dans ta cave, saches que des gens me chercheront." C'était une plaisanterie, mais pas tant que ça. Plutôt un avertissement. Echo se méfiait de son Lié, dont il ignorait tout et qui n'avait pas hésité à le chasser. De plus il avait vu à la télévision les succès de la création des Doubles. Cela ne lui inspirait qu'une confiance très modérée : comment avait-il pu faire une telle chose ?

"Pourquoi est-ce que ta femme dit qu'elle est ton Daemon ?" La question était sortie toute seule, entre jalousie et réelle perplexité. "Je veux dire... C'est idiot, cela ne vous apporte rien... Et si on venait à le savoir, ça tâcherait votre réputation... Alors pourquoi ?"
Echo voulait comprendre. Il savait cependant qu'il touchait là à une corde sensible. Mais il se demandait tant cela. Pourquoi ne pas simplement être mari et femme sans rien prétendre d'autre ? Le Daemon était jaloux, également : Candel était son Lié, pas celui de cette Irina. Et elle se pavanait comme si c'était le cas. Il aurait bien voulu que la blondasse ne soit pas là. Peut-être que Candel l'aurait-il aimé et regardé.

Code by Silver Lungs


I'm not in love
And we were lovers, now we can't be friends. Fascination ends, here we go again. Cause it's cold outside, when you coming home. Cause it's hot inside, isn't that enough.
Fonda DC
avatar
Echo Andersen
┼ Messages : 134
┼ Points : 0
┼ Date d'inscription : 27/02/2014
┼ Age : 30
┼ Lié avec : Candel Fox.
┼ Groupe : Daemon
┼ Célébrité : Victor Leclerc
┼ Statut : Célibâtard


Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t170-echo-of-my-soul#1519
Revenir en haut Aller en bas
MessageJeu 19 Juin - 2:50
Echo Anderson ∞ Candel Fox
A Lonely Day
Tiens. Fait étrange, son méprisable Daemon semblait connaître le sexe. Ce n’était pas la mesquinerie comme Echo le pensait lui-même qui fit vraiment tiquer Candel à en observer son vis-à-vis sur un air intrigué voir surpris. Rien ni personne ne pouvait changer Irina pour lui. Elle était l’ange descendu du ciel pour le sauver dans un moment de pure faiblesse et d’incompréhension. Il croisa les bras et rigola tout en se moquant de son Daemon. Il ne s’imaginait vraiment pas qu’une femme puisse vouloir jouer avec lui. Il semblait si jeune … Si peu savant sur ces choses. Et ce serait lui qui en aurait vu plus sur le sexe entre nos deux protagonistes ici présent ? Ah non alors ! C’était vraiment une honte !

Alors, il s’était mis à parler et surtout à changer de sujet. Il se fut mis à baratiner pour même en venir à savoir si cet idiot avait un nom bien à lui. Oui, après tout, Candel Fox fit faire assez de recherches sur les Daemons pour connaître ce fait : les Daemons n’avaient point de nom qui les identifiait à leur naissance. Ses bras étaient toujours croisés s’attendant à un nom complètement original preuve de la stupidité de son Daemon. – Ce qui signifie ta propre stupidité Candel, mais passons. – Echo Anderson. Non, il n’éclata pas de rire n’étant pas sa manière d’agir après tout. Il rigola sous cape de ses pensées subites quant à ce prénom. Un simple écho flottant dans sa vie. Bientôt, il n’y sera plus. Quoique, Candel redevint stoïque et attentif à la mention de cette « personne qui prit soin du Daemon et qui lui donna son nom ». Il se dressa tel un chien ayant entendu un bruit ou reniflé une odeur hostile.

- Qui ?

Demanda-t-il froidement sans avoir la possibilité de comprendre pourquoi il posa une telle question. Il semblait même avoir passé outre la menace d’Echo prenant cette personne inconnue plus au sérieux. Qui avait pris soin de son Daemon sans lui en parler ? Qui avait osé toucher à sa propriété ? Candel ne semblerait-il pas un peu jaloux par hasard ? C’était définitif. Candel semblait avoir finalement une « amitié » pour son Daemon. Celle-ci était cachée, elle refusait de sortir au grand jour sauf sous le coup d’une émotion. Lorsqu’on vous arrachait un membre, vous criez, vous hurlez n’est-ce pas ? Il venait d’apprendre qu’une personne dans cette ville lui pris son Daemon. Un simple réflexe animal et Candel Fox s’était redressé – presque relevé – de la chaise les yeux ouverts, surpris et prêt à venger cet affront qui lui fut fait.

Quoiqu’Echo savait certainement si prendre pour empêcher Candel Fox de l’aimer. Aussitôt l’horrible question posée comme si ce fait avait été idiot, anormal les yeux de Candel retrouvèrent un vert sombre, froid. Aussitôt, il se leva et bondit en direction de son Daemon. Il aimait Irina ! Il l’aimait ! Pourquoi ce stupide Daemon – eh bien, elle n’avait pas fait long feu la volonté de le protéger – ne comprenait pas ce simple fait ?

- Parce que je l’aime !

Rugit Candel alors que ces mots firent écho dans tout le jardin intérieur. Il était maintenant debout, son cœur tambourinait dans sa poitrine mêlé entre passion pour Irina et colère envers Echo. Ses poings étaient fermés serrés et son regard … Ce regard scrutait le Daemon. Il se retenait … Se retenait … Il ne fallait pas … Trop tard, car seulement quelques secondes passèrent et Candel Fox s’élança sur Echo Anderson et le plaqua solidement contre l’arbre où il se tenait pour crier des mots sur un ton enragé mêlé à quelques moqueries oui, mais douloureux aussi. Un ton où l’on savait qu’Echo Anderson réussit à transpercer d’un coup de poignard au cœur Candel Fox.

- Je l’aime ! Tu ne sais pas c’est quoi aimer toi eh ! La seule chose que tu sais c’est de jouer avec les gens ! Tu ne connais que le sexe. Tu te fiches de l’amour ! … C’est pour cette raison que … Que je l’appelle mon Daemon. Parce qu’elle est l’âme sœur que j’ai toujours désiré !

Puis, il le lâcha reprenant lourdement sa respiration et déglutissant tâchant de ne pas … Pleurer. Il se mordit les joues pour s’éviter une faiblesse aussi puérile. Candel observait Echo sans vraiment le voir comme dans une transe. Il tremblait de ses membres quant aux émotions qui l’avaient habité quelques instants plus tôt.  


code by Silver Lungs


Nous voulions vous donnez une vie de rêve ! Pourquoi ?
⊹ lumos maxima

Spoiler:
 
Lié d'Elite
avatar
Candel H. Fox
┼ Messages : 220
┼ Points : 2
┼ Date d'inscription : 07/04/2014
┼ Age : 31
┼ Lié avec : Echo
┼ Groupe : Liés
┼ Célébrité : Alexander Skarsgard
┼ Statut : Marié

Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t279-candel-h-fox-terminee
Revenir en haut Aller en bas
MessageMar 15 Juil - 18:09
A Lonely Day
Candel ∞ Echo

Candel semblait par moment se soucier de lui et à d'autres vouloir qu'il passe sous un camion. Echo n'arrivait à dire s'il lui parlait par charité ou par envie plus profonde de lui parler. Pourquoi accepter même de le voir, de lui parler si c'était pour sauter d'humeur ainsi ?
Quant à la question de la personne qui s'était occupé de lui... Penser à Sully lui causait inévitablement un pincement au cœur et il rétorqua simplement : "Quelqu'un." Avec ce petit air effronté qui le caractérisait si bien. Ha il était curieux ? Et bien il ne saurait rien et c'était tant mieux.
Le jeune Daemon protégeait son amour secret à sa façon. Il ne souhaitait pas dire quoi que ce soit sur lui à Candel : pas question que ce dernier se mêle de quoi que ce soit dans ce petit havre qu'il avait eu tant de mal à construire. Ou pire, tente de faire quoi que ce soit de mauvais à quelqu'un qu'il aimerait.

Soudain, à sa propre question, Echo n'eut rien le temps de voir venir et son dos heurta brutalement l'écorce de l'un des arbres du jardin d'intérieur. Le souffle coupé, il craint un instant que les échanges de coups reprennent, mais non, malgré les poings serrés, il n'y eu pas de coup. Par contre les paroles... Ces propos lui brisèrent le coeur, le réduirent à n'être rien dans le regard de son Lié qu'une putain. Une pute c'était ainsi qu'il le voyait ? Une pute, lui ?
Les hommes des bars, les fellations, les baisers. Les bras de Bilitis. Tout cela passa devant ses yeux alors que son Lié lui jetait au visage ce qu'il était. Une putain. Un homme facile. Il eu presque l'impression d'entendre son cœur se briser, dans un grand éclat de verre. Il l'aimait elle. Elle était l'âme sœur qu'il voulait ? Cela faisait tellement mal...
"Je ne suis pas comme ça !" Cria-t-il en retour, alors que Candel le lâchait finalement. Il se frotta les épaules, meurtries par la poigne de son Lié. Mais c'était au cœur qu'il avait mal. C'était son cœur qui saignait.
Les larmes, elles, ne coulèrent pas.

"Je ne suis pas comme ça !" Répéta-t-il mais sa voix s'était brisée sur un sanglot intérieur qui ne passa pas la barrière de ses lèvres. "Que crois-tu ? Tu crois que MOI je voulais de toi ? Tu crois que je ne voudrais pas être le Daemon du seul qui ai jamais été bon pour moi ? LUI ne m'a jamais abandonné. LUI il était là. Et pourtant c'est à toi que je dois appartenir ? Pfeuh !" Sully... Il avait besoin de Sullivan. Pas de Candel. Candel était pourtant une part de son âme. Ho comme il aurait aimé que tout soit différent ! Etre un Daemon normal, vivre auprès de son Lié, paisiblement...

Tant de colère et de rancoeur... Tellement de colère entre eux... Dire qu'il avait espéré... Quoi ? Arranger les choses ? C'était risible. Ridicule.
Soudain, à la place d'Echo se tint le python vert émeraude et, dans la tête de Candel, la voix d'Echo se fit entendre : "Je n'aurais pas dû essayer de parler avec un connard égocentrique."

Et sur ces mots, le serpent, vif comme l'éclair, grimpa le long des végétaux, vers le conduit d'aération qu'il avait emprunté pour venir un peu plus tôt. Et si un reptile avait pu pleurer, il aurait versé des larmes de sang. Larmes qui coulèrent un peu plus tard alors qu'il fuyait par les ruelles, rejoignant son quotidien empli de souffrances et d'amours inachevés...


(Je pense qu'on peut clore après ton post, mon p'tit Candy-chou ? =P)
Code by Silver Lungs


I'm not in love
And we were lovers, now we can't be friends. Fascination ends, here we go again. Cause it's cold outside, when you coming home. Cause it's hot inside, isn't that enough.
Fonda DC
avatar
Echo Andersen
┼ Messages : 134
┼ Points : 0
┼ Date d'inscription : 27/02/2014
┼ Age : 30
┼ Lié avec : Candel Fox.
┼ Groupe : Daemon
┼ Célébrité : Victor Leclerc
┼ Statut : Célibâtard


Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t170-echo-of-my-soul#1519
Revenir en haut Aller en bas
MessageMer 16 Juil - 22:09
Echo Anderson ∞ Candel Fox
A Lonely Day
Il tressaillit davantage. Le balancier venait de se retourner contre lui et il n’avait plus la force de le retenir. Candel put simplement serrer ses poings tâchant de ne pas produire une ânerie ici-même au beau milieu de Fox Corp. Au passage, il devra certainement supprimer l’enregistrement des caméras du jardin intérieur. Personne ne devrait voir cela. Personne ne devait voir sa faiblesse. Il tremblait de tous ses membres ne souhaitant pas se mettre à pleurer comme un imbécile pour ce stupide Daemon. Pourquoi se sentait-il coupable aussi ? Pourquoi ? Il le détestait … Non ? Non ?

Ses oreilles sillaient de la négative qu’Echo rugissait par deux fois. Lentement, les yeux verts de notre homme descendirent sur ce dernier. Bouche fermée, il s’empêchait en se lacérant presque les mains de crier et d’insulter cet idiot. Il devait absolument se contenir. Dans un ton qui le fit sursauter, malmener au cœur, Echo s’entreprit de dire qu’il ne voulait pas de lui comme Lié. Il aurait préféré cette personne qui s’occupait de lui.

- C’est ça ! File avec ton foutu ami ! Dorlotez-vous et caressez-vous les parties même ! Je m’en fiche ! Je ne veux plus te voir ! Jamais !

Hurla-il telle la douleur fut insoutenable. Il avait mal de s’entendre dire cela, mais il ne comprenait pas en quoi. C’était ça le pire. Subitement, ses yeux se baissèrent sur le serpent qui apparut et … Candel fut foudroyé par la pensée insultante d’Echo. Son corps, exténué, se laissa tomber contre l’arbre. Pendant un moment, une minute voir deux il reprit sa respiration. Ses pensées virevoltèrent dans sa tête entre le positif qu’Echo soit enfin partit et le négatif échouant dans une culpabilité et une douleur monstre.

- Monsieur ? Est-ce que vous allez bien ?

- Fichez-moi la paix.

Marmonna-il sur un regard mauvais de côté au pauvre jardinier. Sur ce, Candel Fox sortit à grands pas sur une attitude faussement fière, car il n’en menait vraiment pas large. Agacé par cette foutue rencontre, il se rendit à la salle de bain pour se débarbouiller un peu en verrouillant la porte. L’eau glacée lui fit un grand bien alors qu’il surprit son regard dans le miroir les bras adossés contre le lavabo. Subitement, il trembla … Ses bras, ses jambes. Ses dents s’entrechoquaient même tant les sanglots montaient et montaient jusqu’à sa gorge pour en former une boule serrée. Il approcha sa main gauche tâchant de cacher le bruit de ses pleurs puérils. C’était peine perdue.  

Il dut laisser les larmes couler le long de ses joues telles des sillons creusant sans vergogne sa peau. Il se reculait jusqu’à ce que le mur l’arrête. Candel n’avait plus aucune force. Il se détestait pour ces pleurs … Il ne comprenait pas. Echo était un imbécile. Il voulait juste mettre la dispute dans son couple. Dès qu’Irina arriva à son esprit, ses sanglots triplèrent. Recroquevillé dans ce coin de la salle de bain en larmes, Candel Fox ne ressemblait plus au grand PDG qu’il était. Il était perdu … Fier, mais perdu.

On pouvait compter 30 minutes. Toutefois, en sortant, rien ne parut sur son visage de marbre.

FIN du Rp
code by Silver Lungs


Nous voulions vous donnez une vie de rêve ! Pourquoi ?
⊹ lumos maxima

Spoiler:
 
Lié d'Elite
avatar
Candel H. Fox
┼ Messages : 220
┼ Points : 2
┼ Date d'inscription : 07/04/2014
┼ Age : 31
┼ Lié avec : Echo
┼ Groupe : Liés
┼ Célébrité : Alexander Skarsgard
┼ Statut : Marié

Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t279-candel-h-fox-terminee
Revenir en haut Aller en bas
Message
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Candel H. Fox - Terminée
» (frankie) such a lonely day, and it's mine
» lonely gurl (coolg)


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daemon's Lies :: II-discovering Los Angeles :: Downtown L.A. :: Fox Corp.-