AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .
 julia f. anderson ; lost somewhere in the sea 
MessageMer 26 Mar - 15:46

Julia Francesca Anderson



« where is my mind. »


Moi c'est Julia Francesca Anderson, je suis une liée  mais mon métier c'est plutôt du genre serveuse.

Je suis âgé de 24 ans, l'âge parfait, quoi. Je suis née à L.A.. Actuellement, je suis célibataire et par dessus le marché, j'aime les hommes. Ah au fait, j'ai un Daemon qui s'appelle Liam Madden.
Bon, je vais te raconter un peu ma vie, tu verras, ce sera chouette.


My Appearance


Julia ne brille pas pour son allure si différente du commun des mortels. Une taille moyenne, une silhouette ordinaire, elle se fonderait sans difficulté parmi les lambda du monde.

Ses grands yeux bruns aux longs cils retiennent souvent l'attention des hommes qu'elle sert au bar, tout comme son sourire espiègle. Sa tignasse sombre et longue est directement héritée de ses origines hispaniques et semble incapable à dompter. Elle les porte généralement détachée, en cascade sur ses épaules ou en une queue de cheval sauvage. Ses grands yeux sont toujours soulignés d'un épais trait noir charbonneux qui ajoutent à son allure de mauvaise fille.

Certains parleront d'une adaptation au climat, d'autres de provocation gratuite. Il n'empêche que les vêtements de Julia ne couvre que le strict minimum de peau. Jambes et nombrils à l'air, décolletés outrageants, dos plongeant, rien ne semble vraiment lui faire aux yeux et quand le temps se montre moins clément, elle se couvre d'un large blouson de cuir noir usé jusqu'à la corde.

My Personality


Julia n'est pas une fille politiquement correcte. Elle ne cherche pas à améliorer son image auprès des autres ni à prendre des pincettes. Son franc parler est devenu sa marque de fabrique, lui attirant bien souvent des ennuis sur son lieu de travail. Elle n'hésitera pas une seconde à se manifester quand quelque chose la dérange, passant souvent pour de la méchanceté gratuite.

Si ses familles d'accueil avaient été plus consciencieuses et l'avaient emmené chez un psy, on aurait souvent diagnostiqué très tôt une puissante tendance à l'autodestruction. Enfant de la désillusion, l'ivresse a constitué un échappatoire. Multiples addictions, oublis à répétition, la santé mentale de Julia est en chute libre.

Mais heureusement, Julia n'est pas qu'une épave à la dérive. Derrière sa négligence apparente se cache une fille sensible et un peu trop à fleur de peau. Ne vous attendez tout de même pas à la voir fondre en larmes dès que quelque chose l'atteint. Les épreuves de la vie ont construit autour d'elle une solide muraille de pierre qui a tendance à faire fuir les gens.

Allergique à l'attachement, se faire des amis est chose quasi impossible pour elle. Les petits amis ne sont que des amants d'une nuit ou de quelques heures avant qu'elle ne se décide à les mettre dehors ou à fuir leur taudis. quant aux relations amicales, elles ne sont jamais bien plus longues qu'une soirée de défonce fortement alcoolisée. Les personnes à qui elle s'attache sont rares et bien souvent, elles ignorent même que la jeune femme les considère autrement que comme le premier quidam qu'elle rencontre dans la rue. Les démonstrations affectives, on oublie.

Based on a True Story


Julia est née à Los Angeles dans une famille ordinaire de classe moyenne. Un père au chômage et une mère cumulant trois emplois, on pourrait croire que s'explique ici les nombreux travers de la jeune femme. Mais rien n'est jamais aussi simple que ce qu'on peut s'imaginer. Enfant discrète et effacée, les premières années de sa vie se résume à des journées lentes dans la moiteur d'un été éternel, postée devant la télévision à côté de son père la plupart du temps endormi. A l'école, les résultats sont insuffisants. Et pour cause, elle n'ouvre ses cahiers que pour griffonner sur les pages de cours, entraînant bien souvent des avertissements du personnel pédagogique. Mais face à une mère toujours occupée et à un père absent, les sonnettes d'alarme restent sans réponse. Le primaire se finit donc difficilement, après un redoublement de la première année qui lui aura au moins permis d'asseoir les bases de la lecture et de l'écriture.

Le secondaire n'est pas plus glorieux. Jeune fille silencieuse, à tendance misanthrope, Julia s'enferme dans sa bulle imaginaire où seuls les personnages qu'elle crée trouvent grâce à ses yeux. Toujours la tête dans la lune, ses notes tombent en chute libre. Et puis vient le temps des mauvaises rencontres. Si Julia n'est pas du genre bavarde, elle n'en est pas pour autant une gamine peureuse et timide se laissant marcher sur les pieds par les tyrans de l'école. Son comportement agressif attire rapidement les têtes brûlés, les marginaux, et finalement, c'est avec eux qu'elle trouve un premier semblant de vie sociale. Maintenant un niveau moyen en cours, tout juste suffisant pour lui éviter les redoublements à répétition, elle découvre le goût de la cigarette et de la vodka, bercée encore de la douce illusion qu'elle aurait tout le temps de faire quelque chose de sa vie plus tard.

En plein dans son adolescence, Julia a presque rompu tout lien avec ses parents, du moins toute tentative d'établir un contact, même si elle continue à occuper leur maison. Les altercations à répétition avec sa mère ne parviennent qu'à la pousser un peu plus dans ses travers. L'interdit excite et attire, on ne le sait que trop bien. Et comme une parfaite étude de cas, Julia s'est exercée à tous les écraser un à un, se fichant bien des conséquences. Alcool, fumette, nuits blanches, raves, sexe, si la plupart des psychiatres associe ses mots au pire scénario adolescent possible, pour Julia, ce n'était que liberté, bonheur et insouciance. Pas d'avenir à planifier, pas de travail à chercher, des études qu'on menait si l'envie nous chantait, un système facile à arnaquer.

Mais comme toutes les bonnes choses, l'enfance devait un jour prendre fin. Dépassée par les événements et par cette jeune fille qui a grandi sans qu'elle ne s'en aperçoive, sa mère lui pose un ultimatum. Commencer une vie rangée, trouver un travail convenable et quitter ce monde de débauche. Ou prendre ses affaires et ne jamais revenir. Sûrement que la menace n'était pas totalement sérieuse, il n'en est pas moins que la décision de Julia était rapide à prendre. Entre sa liberté et ce simulacre de famille, il n'y avait pas des montagnes d'arguments à prendre en considération. Ses bagages faites, c'est sans un regard en arrière qu'elle abandonne la demeure familiale et la douce oisiveté de son adolescence.

Quelques dollars en poche lui suffisent à errer en bus, d'un bout à l'autre de la ville, pendant quelques temps, vivant des billets refilés par des passants cherchant lus à blanchir leur conscience qu'à aider une pauvre fille à la rue. Finalement, c'est dans un bar miteux du fin fond d'un quartier périphérique qu'elle finit par dégoter une place de serveuse. Et étonnement son franc parler avait vite fait de séduire les clients du bar bien plus habitués aux soumises en mini jupes. Remonter la pente n'était pas impossible, et même si elle s'était mise à la porte toute seule en quelque sorte, elle avait fini par le trouver cet emploi et gagner sa vie sans aucune aide. L'appartement qu'elle loue n'est sûrement pas aux normes sanitaires mais ça lui est bien égal. Elle y trouve son compte. Les nuits de défonce et d'ivresse se poursuivent dans un train-train quotidien plutôt effrayant.

Et à force d'excès arrive l'inévitable. A la sorite d'un concert clandestin, une dose trop forte, un mélange d'alcool et de médicaments trop risqués. Si seulement elle se souvenait de ce qu'elle avait mis dans son verre. Elle tombe sur le sol, le souffle court et pourtant, la sensation étrangement agréable d'avoir plongé dans un coma confortable et paisible. De sa jeune existence, elle peut pourtant affirmer avec le recul que c'est bien là l'instant où elle a réussi à se mettre au plus bas. Et si l'overdose ne l'avait pas emporté, sûrement aurait-elle vu cet homme nu apparaître de nul part derrière les bennes à ordures et disparaître avant l'arrivée des secours. Ces histoires de Daemons, elle en rit. Comme si quelqu'un pouvait créer une autre personne comme ça, par la pensée. C'était ridicule. Et pourtant, depuis l'accident, un vide inexplicable grandit en elle, impossible à combler, peu importe les drogues ou l'alcool.

Après quelques semaines à se remettre du tragique événement, c'est avec une nouvelle motivation qu'elle choisit d'abandonner son emploi dans le bistrot mal famé et de viser plus haut. Enfin, dans un vrai établissement du moins et non plus dans un commerce au noir. Un premier véritable emploi, reconnu aux yeux de l'Etat. Son appartement miteux a laissé place à un logement blanc aseptisé que l'assistance sociale chargée du suivi de sa rémission lui a dégoté. Il n'a fallu que quelques jours pour que la peinture recouvre les étendues vierges du minuscule studio. Des fresques psychédéliques représentant un monde qui n'existe que quelque part dans sa tête. Mais si elle a promis d'arrêter les mélanges d'alcool et de médicaments, les excès sont loin de pouvoir s'arrêter aussi facilement. Sortir la tête de l'eau est une chose, encore faut-il en avoir vraiment envie.

Bonjour tout le monde ! C'est moi Marie, la personne cachée derrière l'écran.
Je suis arrivé(e) ici grâce à un petit mot sur facebook et au fait que la moitié de mes concours est enfin passée Very Happyet je suis majeur(e) puisque j'ai 21 ans.

Mon niveau rp est Médium et je vous kiff ♥️.




Dernière édition par Julia F. Anderson le Dim 6 Avr - 22:15, édité 2 fois
avatar
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageMer 26 Mar - 17:21
Coucou ma poule, je suis contente de te voir sur le forum.
Soit la bienvenue ♥️  Idea  



My heart is big as the ocean ♥
Fonda
avatar
Cambria J. Milton
┼ Messages : 1215
┼ Points : 13
┼ Date d'inscription : 21/12/2013
┼ Age : 30
┼ Lié avec : Trinidad P. Caballero
┼ Groupe : Daemon
┼ Célébrité : Emily Browning
┼ Statut : Mariée, future maman
┼ Thème : Give Me Love


Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t6-cambria-mocking-bird https://www.etsy.com/fr/shop/Liviaarts
Revenir en haut Aller en bas
MessageMer 26 Mar - 17:22
Mariiiee!!!!!! (c'est Christelle XD)

Bon retour parmi nous! On a d'ailleurs pensé à toi, on a acheté une chicha aujourd'hui. XD

Tu es de retour! *o*
avatar
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageJeu 27 Mar - 8:56
ELLE EST REVENUUUUUUUUUUE !!!!!  bounce *pleure de joua*

Welcome back ! Et bon courage pour ta fiche ma louloute !  monkey pale  


Comme une souris, je cours vers la vie.
FREE HEART ❀ OPEN MIND

Spoiler:
 
Liés
avatar
Rowan L. Eriksen
┼ Messages : 334
┼ Points : 27
┼ Date d'inscription : 14/01/2014
┼ Age : 34
┼ Lié avec : Hades Snyder
┼ Groupe : Liés
┼ Célébrité : Dianna Agron
┼ Statut : Célibataire
┼ Thème : FFIX - Piano Collection - Branval


Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t33-rowan-un-sourire-vaut-mieux-que-des-compliments
Revenir en haut Aller en bas
MessageVen 28 Mar - 23:13
Bienvenue  pale 
avatar
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageDim 30 Mar - 14:20
Merci mes poulettes  monkey monkey comme vous m'avez manqué !

Liam  pale 
avatar
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageDim 30 Mar - 14:24
Toi aussi tu nous as grave manquée ♥ On t'aime sooo much =D



My heart is big as the ocean ♥
Fonda
avatar
Cambria J. Milton
┼ Messages : 1215
┼ Points : 13
┼ Date d'inscription : 21/12/2013
┼ Age : 30
┼ Lié avec : Trinidad P. Caballero
┼ Groupe : Daemon
┼ Célébrité : Emily Browning
┼ Statut : Mariée, future maman
┼ Thème : Give Me Love


Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t6-cambria-mocking-bird https://www.etsy.com/fr/shop/Liviaarts
Revenir en haut Aller en bas
MessageDim 6 Avr - 22:16
<3

J'AI FINI MA FICHE Very Happy *danse de la joie* Very Happy
avatar
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageLun 7 Avr - 6:03
Oh yeah, ta fiche est superbe, comme d'habitude j'oserais dire ! J'aime beaucoup le personnage (m'enfin bon, je m'occupe de trouver des vêtements à ton Daemon, occupes toi de tilter que t'en as un...)
 pale N'oublie pas de faire un p'tit tour par les fiches de liens et bon jeu !



My heart is big as the ocean ♥
Fonda
avatar
Cambria J. Milton
┼ Messages : 1215
┼ Points : 13
┼ Date d'inscription : 21/12/2013
┼ Age : 30
┼ Lié avec : Trinidad P. Caballero
┼ Groupe : Daemon
┼ Célébrité : Emily Browning
┼ Statut : Mariée, future maman
┼ Thème : Give Me Love


Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t6-cambria-mocking-bird https://www.etsy.com/fr/shop/Liviaarts
Revenir en haut Aller en bas
MessageMar 8 Avr - 20:22
HIIIIII merci !
avatar
Invité

Revenir en haut Aller en bas
Message
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» julia f. anderson ; lost somewhere in the sea
» JULIA FIORE
» Julia Roberts
» La Tante Julia et le scribouillard - de Mario Vargas Llosa
» MAC X Julia Petit Collection - Printemps 2015


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daemon's Lies :: V-being delirious with friends :: Les Archives-