AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .
 Molly ☆ L'amour est un sport, surtout quand l'un des deux ne veut pas ! 
MessageSam 1 Mar - 20:32

Molly Evan Smith



« Le meilleur moment de l'histoire, c'est quand tu fermes ta gueule. »

Moi c'est Molly Evan Smith, je suis un Humaine  mais mon métier c'est plutôt du genre écrivain de romans fantastiques.

Je suis âgé de 26 ans, l'âge parfait, quoi. Je suis née à Los Angeles. Actuellement, je suis célibataire et par dessus le marché, j'aime les hommes.
Bon, je vais te raconter un peu ma vie, tu verras, ce sera chouette.




Mon Apparence


La première chose que l'on peut dire en croisant Molly, c'est qu'elle est pétillante ! Une jeune femme brune, bien dans ses baskets, qui n'hésite pas à porter des fringues dans lesquelles elle se sent à l'aise. Totalement décomplexée grâce à un physique de rêve, Molly possède également un beau visage, dont la beauté est rehaussée par quelques piercings bien ajoutés.

La brune a de jolis yeux noisettes, un nez droit et un sourire doux, pour un peu qu'elle soit sympa avec vous. Elle n'est certes pas très grande (un mètre cinquante-neuf), pour un poids qu'elle ne communique que très rarement car, bien qu'elle soit admirablement proportionnée, elle a des formes un peu rondes bien placées. Et elle a beau faire tout le sport qu'elle veut, elle ne souhaite pour autant pas perdre ces rondeurs aguichantes (enfin, pour elle-même quoi).

Parce qu'après, niveau fringues et accessoires de mode... On ne peut pas dire que Molly soit une icône de la mode ! La plupart du temps en fringues "banales" genre t-shirt/jean/baskets, elle n'aime pas la mode, trouvant ridicule ces moutons qui se suivent et se ressemblent... Ce qui la fâche avec sa jumelle ces derniers temps...


Mon Caractère


Molly est une personne avenante, souriante, qui parle directement sans passer par un tiers. D'une franchise un peu cassante parfois, elle n'a pas sa langue dans sa poche et n'hésite pas à dire si quelque chose ne va pas, quitte à s'attirer des inimitiés. C'est plus fort qu'elle : vivre dans l'hypocrisie, très peu pour elle, merci.

Sinon, Molly est quelqu'un de très agréable et de socialement approchable, sauf si vous faites partis de ces paons enfarinés qui aiment faire la roue devant un public. Sa sœur et elle sont tout de même très reconnus dans les hautes sphères de la bourgeoisie, pour être les filles du Sénateur Smith et de l'avocate de stars. Et aussi parce que Bilitis et elle-même ont choisi des carrières très éloignées mais cependant sensibles au succès.

La jeune femme a pas mal d'amis, et comme toute personne qui se respecte : elle cherche l'amour, le même amour que sa jumelle a trouvé dans les bras de son mari, sans pour autant en arriver au même stade qu'elle : le divorce. Car Molly sait que sa sœur déconne à plein régime, et elle ne prend aucun gant pour le lui dire. Depuis le décès de leur mère, de laquelle Molly était très proche, la jeune brune ressent de la rancœur envers Billie, trouvant que cette dernière ne respecte en rien le fait qu'elle soit encore en vie, envoyant tout ce qui faisait son bonheur aux orties. Ce mépris pour la vie elle-même est une insulte intolérable, même si Molly aime sa jumelle par dessus tout. Elle ne pourra jamais supporter qu'il lui arrive quelque chose et préfèrerait se faire arracher un bras plutôt que reconnaître qu'elle lui est bien plus proche que ce qu'elle ose dire.


Based on a True Story


Hein ? Quoi ?

Vous voulez que je vous raconte ma vie ? Bon... Pour le moment, j'ai rien d'autre à faire, alors allons-y !

Je suis née il y a 26 ans, en avance sur ma jumelle Bilitis. Nous sommes fausses jumelles, ne nous ressemblant pas du tout. Un peu comme l'aube et le crépuscule, nous étions vraiment différentes mais pas moins proches, bien que Billie soit une enfant capricieuse. Elle faisait ses éclats pour nous deux, parce que moi, je n'aimais pas ça du tout. D'ailleurs, je m'arrangeais toujours pour quitter la pièce quand elle faisait son cinéma, je n'aimais pas la voir comme ça, en proie quasiment à une démence qui m'a toujours échappée. Moi perso, j'avais aussi tout ce que je voulais, mais je n'en faisais pas une charrette quand je n'obtenais pas ce que je demandais, je voyais la vie avec plus de philosophie.

Nous avons grandi dans un quartier très huppé. Les jumelles Smith étaient déjà connues petites pour leurs parents brillants et très médiatisés. Et là où Billie se révélait douée pour suivre les traces de maman, moi je préférais m'enfermer dans mon petit monde à moi, fait de paysages fantastiques, de paysans protégés par des chevaliers en armure, de dragons impressionnants et de magie. Je dévorais tous les ouvrages traitant de fantastique et de fantasy, rêvant de quêtes, de trouvailles et autres éléments du genre.

Nous avons fait de brillantes études. Et quand Billie continuait son chemin, je continuais le mien, me renseignant autant que possible pour devenir romancière. Parce que c'était ça ma volonté : devenir un écrivain reconnu pour ses romans fantastiques innovants, dans la lignée de Tolkien, mon maître, et autres auteurs de talent. Je pourrais passer ma vie à lire et à écrire, j'ai d'ailleurs déjà publié un roman récemment qui a reçu de très bonnes critiques. J'en suis très contente mais ce n'est pas encore suffisant. Je souhaite publier L’ŒUVRE, celle qui verra ma renommée propulsée sur le devant de la scène.

Du moins, je dus mettre mon vœu de côté au moment du décès de maman, atteinte de cardiomyopathie... L'évènement fut des plus douloureux pour nous qui étions très proches d'elle. Et malgré tout son art pour le cacher, j'ai su que Billie était atteinte aussi... Ce fut aussi le jour de l'enterrement que j'avais vu cet homme nu que Billie regardait longtemps sans pour autant comprendre. J'essayais de soutenir ma jumelle autant que je le pouvais, mais je sentais déjà un mur infranchissable s'élever entre nous...

Du jour au lendemain, je la vis commencer peu à peu à se détruire. Elle divorça de son mari dont elle était pourtant folle amoureuse, même après trois années de mariage. Elle devint une véritable peste, faisant en sorte que tout le monde la déteste... Et l'homme que j'avais aperçu et qui était en fait son daemon s'était donné la mort chez elle, ce qui renforça la folie de Billie. Je ne savais pas en quoi correspondait réellement un daemon, juste que ce devait être une infime partie d'une personne, et que la mort de celui-ci entraînait un destin inéluctable...

J'avais peur pour Billie...

Mais elle n'arriverait pas à faire une croix sur moi. Elle avait beau s'en prendre à moi, je savais que tout cela était seulement factice. Elle voulait éviter aux autres de souffrir, mais vous savez, les liens entre jumeaux... Je sais qu'elle ne veut rien de tout ça, mais elle s'obstine dans l'erreur et ce comportement m'horripile terriblement. Billie sait que je l'aime, mais elle continue de foncer dans le mur, comme si elle croyait qu'un jour, j'allais lui tourner le dos. J'ai beau lui faire la morale tous les jours, j'ai beau lui dire que jamais elle ne pourrait se débarrasser de moi, elle continue à me blesser ouvertement.

Mais je n'abandonnerai pas, jamais.

Et j'arriverai à la sortir de ce trou dans lequel elle tombait inéxorablement...

Pourtant, j'aurais pu la laisser tomber au moment même où elle s'empara du seul homme que j'aurais jamais aimé de ma vie... Quinn Barker était notre ami d'enfance à toutes deux, et nous avions grandi ensemble. Puis pendant quelques années, il était parti pour faire Dieu sait quoi... Mais il était revenu, et nous nous étions retrouvés avec quelque chose de changé...

Nous sommes tombés amoureux l'un de l'autre. J'aurais pu tout donné pour lui, jusqu'à ma vie... Mais Billie, dans sa volonté de me détruire, est allée jusqu'à séduire Quinn, a couché avec lui, et ne s'est pas privée de tout me raconter par le menu... J'ai eu beaucoup de mal à leur pardonner, plus difficilement à Quinn...

La confiance que j'avais envers lui s'est hautement dégradée, mais je n'envisageais pas de couper complètement les ponts. Nous sommes restés amis. Mais je ne pourrais jamais envisager quelque chose d'autre, sa trahison restant marquée au fer rouge dans ma chair. Bizarrement, j'ai pu pardonner plus facilement à Billie... Peut-être notre lien de jumelle, chai pas...


Bonjour tout le monde ! C'est moi Mimilou, la personne cachée derrière l'écran.
Je suis arrivée ici grâce à la magie des DC et je suis majeure puisque j'ai 30 balais.

Mon niveau rp est Vétéran et le gras, c'est la vie ♥.



avatar
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSam 1 Mar - 20:50
Coucou poulaytte, je te valide ta réfugiée politique *je sors*
J'aime bien la fiche de la jumelle  monkey Amuses-toi bien avec elle !



My heart is big as the ocean ♥
Fonda
avatar
Cambria J. Milton
┼ Messages : 1215
┼ Points : 13
┼ Date d'inscription : 21/12/2013
┼ Age : 30
┼ Lié avec : Trinidad P. Caballero
┼ Groupe : Daemon
┼ Célébrité : Emily Browning
┼ Statut : Mariée, future maman
┼ Thème : Give Me Love


Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t6-cambria-mocking-bird https://www.etsy.com/fr/shop/Liviaarts
Revenir en haut Aller en bas
MessageSam 1 Mar - 20:51
Merci choupaytte ! monkey


Comme une souris, je cours vers la vie.
FREE HEART ❀ OPEN MIND

Spoiler:
 
Liés
avatar
Rowan L. Eriksen
┼ Messages : 334
┼ Points : 27
┼ Date d'inscription : 14/01/2014
┼ Age : 34
┼ Lié avec : Hades Snyder
┼ Groupe : Liés
┼ Célébrité : Dianna Agron
┼ Statut : Célibataire
┼ Thème : FFIX - Piano Collection - Branval


Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t33-rowan-un-sourire-vaut-mieux-que-des-compliments
Revenir en haut Aller en bas
Message
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daemon's Lies :: V-being delirious with friends :: Les Archives-