AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .
 Let the Nature come back to life 
MessageJeu 27 Fév - 19:35

La brise était légère, seuls quelques moutons blanc parsemaient le ciel azuré de Los Angeles. Le temps était doux, pas vraiment chaud mais pas non plus froid. Un jour de fin d'hiver qui donne envie d'aller faire un tour, de se promener et de profiter du temps. Mais c'était aussi un jour de semaine et du coup il n'y avait pas encore grand monde à cette heure ci dans les allées boisées et tranquille du parc. Les arbres laissaient entrevoir les débuts de quelques bourgeons et l'herbe semblait plus verte qu'elle ne l'avait été quelques semaines plus tôt.

Pourtant il y avait quelques passants, quelques joggeurs, promeneurs, dessinateurs... et parmis eux, tête baissée sur ses pieds au lieu de regarder la nature doucement s'éveiller autout de lui, il y avait Garrett. Ses pas traînaient un peu sur le sol, pas parce qu'il ne voulait pas être là, mais parce qu'il avait toujours tendance à traîner des pieds. Son jean était froissé, avait l'air d'avoir été porté plus de deux jours d'affilé, son pull recouvrait un ventre qu'il ne cachait pas. Sa barbe datait visiblement de quelques jours déjà et ses cheveux n'étaient visiblement pas coiffés. Pourtant dans ses bras il portait son étui avec le plus grand des soins. Il n'avait l'air de rien cet homme à la démarche un peu maladroite, pourtant il savait où il voulait aller.

Ce petit coin qu'il avait adopté comme étant le sien dans le parc. Peu fréquenté, mais pas trop loin du passage au cas où. Un endroit où il aimait venir pour se concentrer ou se reposer. Car parfois jouer à la maison lui coupait toute inspiration. Trop de musique urbaine autour de lui. Alors il venait se ressourcer ici, cette marche était sans doute le seul sport qu'il faisait dans son existence.

Apercevant la petite butte à l'abris des regards il s'y rendit, un sourire se dessinant sur les lèvres pleines. Oreilles tendues il écouta la musique de la nature autour de lui, écoutant la mélodie des oiseaux revenant vivre dans les arbes. Chaque son était pour lui une note de musique, chaque promenade était une nouvelle symphonie dont il s'inspirait continuellement. Tout était musique autour de lui, quand il tendait l'oreille c'était une partition qui se dessinait dans son esprit.

Essouflé de sa marche, le violoniste posa son étui et s'assit d'abord quelques minutes au pied d'un arbre pour se remettre. Parfois il se disait qu'il devrait peut être courir un peu ou aller à la salle de sport... à chaque fois il haussait des épaules et se disait "une autre fois". Il n'aimait pas faire du sport. Il préférait, comme à l'instant, observer le monde qui l'entourait. Parfois il se demandait comment les autres voyaient ce qu'il voyait. Mais là encore il haussait les épaules, il savait déjà que personne ne voyait comme lui. Souriant encore il ouvrit son étui et en sorti son compagnon.

Un violon en bois finement sculpté. Avec douceur il carressa la table d'harmonie et se redressa tout en saisissant sa baguette. C'était son compagnon de promenade, celui qu'il emmenait à tout ses déplacements. Il en avait deux autres, un pour les concours et un autre pour le conservatoire. Chacun produisant un son différent, chacun necessitant un doigté différent et chacun avec son propre caractère et son âme.

Inspirant profondément, Garrett leva son instrument et le plaça dans le creux de son épaule avec délicatesse. Tout en douceur et en légèreté le crin de sa baguette se posa sur les cordes et un son aigu en sorti. Yeux mi clos, l'homme se laissa guider par son instrument et l'univers environnant. Ses doigts glissèrents sur le manche avec plus de dextérité que quiconque ne lui en aurait imaginé en le voyant débarquer.

Il joua ce qui lui passait par la tête, les notes se succédant. Pourtant il en retenait chacune, cherchant la bonne sonnorité, celle qui le ferait vibrer. Mais rien de tout cela n'avait l'air chaotique, c'était une douce mélodie inspirée par le réveil de la nature...
avatar
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageJeu 27 Fév - 20:57
Let the Nature come back to life
Garrett ∞ Echo

L'air frissonna sur des écailles d'un vert d'émeraude, un souffle effleura le long corps serpentin, paresseusement enroulé autour d'une branche basse, quasiment invisible au milieu des branches de l'érable à feuilles caduques qui le protégeait des passants.
Un rayon de soleil, idéalement placé, réchauffait juste comme il fallait son long corps froid. L'immobilité du serpent faisait écho à celle du Daemon dans sa forme humaine. Nulle apparence animale n'aurait pu mieux lui aller, nonobstant celle d'un paresseux, peut-être.
Echo écoutait le remugle léger des feuilles, de cette nature en éveil autour de lui. Il n'y avait pour lui rien de plus précieux que ces instants là, en solitaire, toujours, lui qui était l'Indésiré. Il prétendait désirer cette solitude noire, ce marasme social dans lequel il s'embourbait, l'inconscient, sans savoir qu'il n'avait déjà presque plus d'argent, que le prochain loyer ne passerait pas. Echo était loin de tout ça. Pas un idiot, non, ce n'était pas qu'il ne sache compter. Il n'avait simplement pas la notion, lui qui était né quelques semaines plus tôt, puis aussitôt jeté. Abandonné à ses propres moyens avec dix mille dollars en liquide qui, une fois l'appartement financé grâce à Sullivan, meublé et le premier plein du frigo fait avait déjà bien entamé ses réserves : il achetait toutes sortes de choses. Compulsivement des livres, un ordinateur portable, des choses et d'autres, des cigarettes, les consommations dans les bars... Tellement de choses qu'il ne comprenait pas comment gérer, lui qui restait tranquillement sur son canapé en attendant que ses doigts pousse, tout en pondant quelques lignes de la soupe qu'il osait appeler roman...

Ce fut le remue-ménage de quelque bipède bruyant, suant dont le pas lourd dérangea sa quiétude qui lui fit lever une tête triangulaire d'où sortait sporadiquement une langue bifide. Quelqu'un approchait, qui n'était pas animal et vint se poser juste sous son arbre, sans même lever le nez assez haut pour voir l'éclat émeraude au milieu des feuilles vertes de l'érable. Parfois, Echo regrettait de ne pouvoir communiquer par télépathie avec la gente humaine, histoire de dire à ce gêneur de dégager. Mais, au milieu de la flemme, il perçut des vibrations inconnues, ses anneaux se décalant et se déroulant lentement, se baissant un peu pour voir ce que fichait ce type - il suffisait en général qu'il se montre pour que les gens détalent comme des lapins. Un violoniste ? Le Daemon resta pensif un instant. Il adorait la musique, elle le fascinait. Il n'avait jamais entendu personne jouer "en vrai" en dehors de la télévision ou de la chaîne hifi. Il était frustré de constater que ses sens animaux ne lui permettrait jamais d'apprécier la mélodie, surtout en temps que python.
Alors, lentement parce qu'il faisait encore trop frais pour qu'il soit d'une vivacité extraordinaire sous cette forme, il se déroula complètement, ses écailles ventrales plus claires que le vert intense de son dos glissant sans le moindre bruit le long des branches et sur le tronc.
Le long serpent de plus de deux mètres cinquante rampa tout prêt du violoniste, avant de se redresser, frustré. Il allait devoir quitter cette arrangeante et confortable forme.

Grognant un peu, ce qui se traduisit par un sifflement agacé du python, Echo finit par reprendre forme humaine, retrouvant sa dégaine fatiguée, portant un simple tee-shirt trop léger pour la saison - au point que ses bras découverts aux multiples tâches de son se couvrirent aussitôt de chair de poule - avec un jean un peu large qui tenait grâce à une ceinture sur ses hanches étroites. Echo n'était pas non plus doué avec sa garde-robe.
La musique s'était tue et il réprima sa frustration - forcément, voir un énorme serpent se transformer en mec juste devant son nez, ce n'était pas exactement un spectacle banal.
"Tu jouais quoi ?" Fit le Daemon en plissant le nez, retenant sa frustration de ne plus être animal, de devoir parler, de devoir sociabiliser s'il voulait assouvir sa curiosité. "C'est un truc qui passe à la radio ?" Naïve créature, lui qui pensait que tous les musiciens étaient connues - peut-être parce qu'il n'en avait encore jamais rencontrés.
Mains dans les poches, sa longue silhouette déroulée avec les épaules un peu voûtées - comme s'il voulait se rétrécir un peu, il observait, à l'instar de son avatar reptilien, le moindre mouvement de l'inconnu.
Code by Silver Lungs


I'm not in love
And we were lovers, now we can't be friends. Fascination ends, here we go again. Cause it's cold outside, when you coming home. Cause it's hot inside, isn't that enough.
Fonda DC
avatar
Echo Andersen
┼ Messages : 134
┼ Points : 0
┼ Date d'inscription : 27/02/2014
┼ Age : 30
┼ Lié avec : Candel Fox.
┼ Groupe : Daemon
┼ Célébrité : Victor Leclerc
┼ Statut : Célibâtard


Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t170-echo-of-my-soul#1519
Revenir en haut Aller en bas
MessageDim 2 Mar - 16:58
Le son s'était tu, l'archet était délicatement posé sur les cordes, la main qui le tenait était tendue et tremblait légèrement. Surprise, stupéfaction, inquiétude... Garrett dégluttis lentement, incapable de bouger le moindre muscle alors que devant lui un serpent prenait forme humaine. Il ne s'y était pas attendu et il n'aimait pas l'inattendu. Mais ce n'était pas non plus un phénomène qui lui était méconnu, Bennett aussi se transformait, c'était un daemon après tout. Et la personne en face de lui aussi. Mais il ne s'y était pas attendu, et ce fut le vent soufflant dans son oreille et la voix du jeune homme en face de lui qui le fit finalement sursauter.

Après de longues secondes immobiles, il se mit enfin à bouger. Il serra son violon contre lui et baissa la tête, comme pris en faute. Il dérangeait c'était certain. Il n'aimait pas déranger. Il devait s'excuser. Il se le répéta de nombreuse fois dans sa tête et ses lèvres commencèrent à bouger dans le vide. Je suis désolé, je suis désolé. Il leva légèrement les yeux, ses yeux montrant tout l'inconfort de la situation à ses yeux. Et le jeune homme en face allait certainement mal le prendre, penser qu'il avait quelque chose contre les daemons. Il n'avait pas l'air bien commode et il regrettait l'absence de Benett à ses côtés.

A la radio? Non, peu de ce qu'il jouait et composait passait à la radio et encore moins ce qu'il venait de jouer. A moins que sans qu'il ne s'en rende compte il ai joué quelque chose de plus ou moins connu. Le serpent avait un visage curieux, et en même temps ennuyé. Et plus Garrett mettait de temps à répondre et plus le musicien sentait qu'il allait s'ennerver. Mais aucun son ne sorti de sa bouche malgrés les mouvements pisciformes de ses lèvres pleines. Alors il finit par juste secouer la tête pour indiquer une réponse négative.

Tout contre son coeur il tenait son violon, et il se demanda soudain si le daemon voulait l'écouter ou bien s'il voulait qu'il parte. Mais lui ne voulait pas partir, il considérait cet endroit comme le sien. Alors il enfonça sa main dans la poche de son jean et fouilla un instant avant d'en sortir son téléphone maladroitement, semblant s'empêtrer entre son violon, son archet et son téléphone. Pourtant il s'en sorti tant bien que mal et il pianota sur les touches sensibles de l'écran aussi habilement que quand il jouait. Il eut enfin un sourire timide et montra l'écran a son interlocuteur, se retenant d'essuyer de la sueur son front.

Désolé si je dérange, je joue souvent ici.

Il garda un sourire timide et se tortilla un peu gauchement sur lui-même, espérant qu'il n'y aurait aucun conflit, il détestait les conflits par dessus tout après tout.



[désolé c'est court]
avatar
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageMar 11 Mar - 18:36
Let the Nature come back to life
Garrett ∞ Echo

Il avait dit un truc qu'il fallait pas ? L'inconnu le regardait avec des yeux de poisson mort et sa bouche ouverte lui donnait un air particulièrement idiot.
Allons bon, il était tombé sur l'idiot du village ? Echo se renfrogna sensiblement, glissant ses mains dans ses poches, le dos un peu voûté. Il se tenait mal, penché vers l'avant comme pour se donner l'air moins grand, avec son long corps engoncé sous ses fringues disparates.

La tête se hocha en signe de négation - négation à quoi ? Sans doute à sa dernière question. Mais bon, lui-même détestait les gens et encore plus parler avec eux - sauf quand il avait bu, où il était incroyablement pipelette et en particulier pour se plaindre et râler sur son pauvre, pauvre sort. Il ne s'énerva donc pas, tout juste s'impatienta-t-il, sale bestiole lymphatique qu'il était. Il avait envie de se re-transformer, de reprendre sa sieste. mais le violon attirait par trop son attention.

Il vit le portable être sorti et haussa un peu les sourcils de surprise - lui n'en avait pas. A la phrase que lui fit lire le type, il haussa les épaules et lança, plutôt bêtement en vérité : "Bah fallait le dire que t'étais muet."
Echo n'était pas toujours très brillant, c'était le moindre de ses défauts. Il avait balancé cela sans réfléchir une seconde aux tenants et aboutissants - et si Garrett avait été un vrai muet, nul doute qu'il s'en serait prise une bonne dans le nez ou serait passé en deux secondes pour un gros lourd. Son soi-disant roman aurait du s'appeler "comment se faire des amis en dix secondes et demi."

"M'enfin t'inquiète, je vais pas te faire chier, hein, je voulais juste t'écouter jouer de ton truc." La grande gigue haussa les épaules, l'air de rien, avec cet air de s'en foutre royalement. "T'es genre un artiste connu ?" Non, Echo, tous les "genre d'artistes" ne sont pas connus... Mais le Daemon était encore trop maladroit pour tout comprendre, boulimique malgré tout de tout découvrir et encore parfois si naïf...
"Tu peux jouer hein, je vais pas te bouffer... Et puis ça a l'air bien. Je peux écouter ?"
Il s'assit quand même sans attendre la réponse, avec un air blasé qui pourrait de loin s'apparenter au célèbre Grumpy Cat. Croisant les bras sur sa poitrine, c'était fou comme il avait l'air heureux de vivre...

[Sorry aussi ma pupuce *free hug*]
Code by Silver Lungs


I'm not in love
And we were lovers, now we can't be friends. Fascination ends, here we go again. Cause it's cold outside, when you coming home. Cause it's hot inside, isn't that enough.
Fonda DC
avatar
Echo Andersen
┼ Messages : 134
┼ Points : 0
┼ Date d'inscription : 27/02/2014
┼ Age : 30
┼ Lié avec : Candel Fox.
┼ Groupe : Daemon
┼ Célébrité : Victor Leclerc
┼ Statut : Célibâtard


Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t170-echo-of-my-soul#1519
Revenir en haut Aller en bas
MessageSam 29 Mar - 18:55
| Music |


Garrett rougit, penaud et honteux. Non il n'était pas muet. Mais il n'osait pas avouer qu'il avait des problèmes de communications. Les gens comme Echo le mettait mal à l'aise, il ne savait jamais s'ils étaient en colère ou non. Il était incapable de déchiffrer les réactions des gens. Il n'avait aucune idée de ce qu'il se passait dans la tête du garçon en face de lui et ça le mettait mal à l'aise. Son poids se portait d'une jambe sur l'autre, se balançant légèrement alors que ses yeux regardaient tout autour de lui. Géné.

Néanmoins lorsque le daemon lui avoua vouloir l'écouter, cela l'appaisa. Quelqu'un qui souhaitait entendre sa musique... c'était rare. Peu de gens portait beaucoup d'attention au violon de nos jours. Par contre... il devint très clair pour le musicien que le serpent était encore moins au fait de ces choses là qu'il ne l'avait pas pensé. Connu... Garrett rougit et baissa la tête, nerveux et terriblement géné. Il aurait voulu lui répondre que non. Mais chaque seconde la boule dans sa gorge se resserrait ainsi que son emprise sur son violon. Il se renfermait petit à petit, comme une huître.

Pourtant quand il redressa légèrement les yeux vers le garçon et qu'il le vit assit en tailleur face à lui... il lui rappella soudain un enfant. Un gosse avide de connaissance qui faisait semblant d'être blasé par tout ce qui l'entourait. Mais si le musicien était quelqu'un de très sensible... il n'avait pas confiance en lui-même et de ce fait ne retint qu'un homme assit qui le jugeait.

L'homme se mordilla les lèvres un instant, nerveux soudain d'avoir un public. Inspirant, il releva les yeux et aperçut les étendues vertes de ce début de printemps. Il senti une brise légère souffler entre les feuilles des arbres. La nature dansait autour d'eux sans en avoir l'air. Et dans le vent virevoltait les notes de musiques, il les voyaient danser non loin d'eux, un concert accompagné par quelques oiseaux qui paradaient en prévoyance de leur futurs amours.

Cela le calma et une mélodie lui vint en tête. Garrett ferma les yeux et mis son violon en place. Son poignet tenant l'archet se leva et il rouvrit légèrement les yeux pour observer les cordes de son instrument. Le crin se posa sur les cordes et agilement ses doigts ainsi que son poignets se mirent à jouet. Ses doigts dansaient sur les cordes, son corps lui-même saisit par le son du violon alors qu'il oubliait tout ce qui se trouvait autour de lui, ne le laissant percevoir que la musique. Car c'était bien avec la musique qu'il se sentait réellement entier... et avec Bennett, mais le daemon n'était pas toujours à ses côtés et vivait la vie qu'il rêvait lui-même d'avoir. Celle d'un homme qui pouvait parler sans détour et sans peur. Ne lui restait que la musique dans ces moments là.

Il se laissa donc emporté par sa propre musique et offrit une performance à son auditoire, désireux de montrer au daemon en face de lui toute la beauté et les nuances que pouvait offrir le violon...
avatar
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageDim 30 Mar - 14:19
Let the Nature come back to life
Garrett ∞ Echo

Le serpent devenu un jeune homme assis en tailleurs dans l'herbe se demandait pourquoi est-ce que ce type avait l'air si intimidé par lui. Il ne lui voulait pas de mal - tout ce que voulait Echo dans sa vie, était qu'on lui témoigne de l'amitié. Il avait besoin de se sentir aimé pour vivre, mais ne l'était pas et son caractère s'en ressentait. Il était solitaire, alors qu'il ne rêvait que d'être entouré, gangrené par la peur du rejet de l'autre, par l'angoisse de la solitude.

La musique était une chose qui lui plaisait profondément. Cela touchait en lui une corde sensible, mettant ses émotions à fleur de peau. Il se sentait vivant, parcouru par une foule de sensations différentes comme un grand fourmillement sous sa peau. Il aurait aimé discuter avec ce gars. Mais il était muet - enfin c'était ce que croyait Echo - et sa frustration s'en ressentait. Pour une fois qu'il rencontrait quelqu'un qui faisait quelque chose qui lui plaisait, duquel il était curieux, il trouvait bête de se retrouver sans pouvoir seulement comprendre quoi que ce soit.
Néanmoins, il pouvait écouter et il attendit patiemment que le violoniste se décide à jouer. Et quand cela vint enfin, le jeune Daemon ferma les yeux, écoutant la mélodie inconnue, la savourant et la découvrant. Il se sentait bien, bercé par cette amorce de printemps musical.

C'était beau, seul qualificatif qui lui venait à l'esprit à présent que la musique s'insinuait en lui, faisant frissonner une part enfouie d'enfant émerveillé par la beauté de la vie.
Comme si la musique avait une extension physique, elle le touchait, caressait la peau nue de ses bras comme la brise de ce joli mois de mars. Le bruissement des feuilles se mêlait au son de l'archer sur les cordes et il se sentit quelques instants en paix, au cœur de cet endroit encore un peu sauvage, avec ce garçon muet qui savait pourtant faire parler si bien l'instrument.
Et puis, tout finit par s'arrêter. Le son mourut dans une dernière note, un dernier trémolo. Il fallu à Echo de longues minutes pour rouvrir les yeux, revenant sur terre, ses yeux au bleu intense se posant sur le musicien. Sans rien dire encore quelques secondes puis tout ce qui sortir de ses lèvres fut un "ouah..." soufflé tout bas. Il en avait la chair de poule. C'était... unique. Pour lui entendre le vrai son d'un vrai instrument était une première et sa fascination n'avait d'égale que son émerveillement.
"C'est trop beau..." C'était encore un souffle, comme si la musique l'avait transporté très loin de cette réalité détestée.

"Est-ce qu'on peut apprendre à faire ça ? Je veux dire... est-ce qu'il faut naître avec un talent ou si je travaille je pourrais le faire ?" encore une question naïve, tellement naïve... Echo regardait le muet avec la frustration d'un enfant qui ne sait pas s'il peut seulement essayer d'attraper la lune. "J'aimerais bien savoir faire de la musique..." Il ne savait pas faire grand chose, à vrai dire, à part boire et embrasser des hommes. Il aurait aimé savoir faire quelque chose qui lui permettrait de prouver à son Lié qu'il était utile. S'il parvenait à plaire un jour à Candel, peut-être s'accepterait-il un peu mieux... Peut-être que Sully voudrait le revoir... Tellement de peut-être...

Code by Silver Lungs


I'm not in love
And we were lovers, now we can't be friends. Fascination ends, here we go again. Cause it's cold outside, when you coming home. Cause it's hot inside, isn't that enough.
Fonda DC
avatar
Echo Andersen
┼ Messages : 134
┼ Points : 0
┼ Date d'inscription : 27/02/2014
┼ Age : 30
┼ Lié avec : Candel Fox.
┼ Groupe : Daemon
┼ Célébrité : Victor Leclerc
┼ Statut : Célibâtard


Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t170-echo-of-my-soul#1519
Revenir en haut Aller en bas
MessageLun 31 Mar - 13:59
Le temps était comme suspendu. Pourtant le vent soufflait toujours dans les arbres, les oiseaux continuaient de chanter. La vie suivait son cours sans se préoccuper des deux hommes sous ce grand arbre dont les feuilles repoussaient lentement. Le daemon avait les yeux clos, l'humain le regardait avec une légère angoisse, se demandant pourquoi il ne réagissait pas alors qu'il avait fini de jouer. Mais alors qu'il l'observait il pouvait voir son visage détendu et ses traits adoucis. Il ne faisait pas peur ainsi, il avait même l'air gentil.

Garrett était rassuré. Car il faisait rapidement confiance, car il ne pesait jamais le pour et le contre. Quelqu'un qui se montrait gentil et aimable l'était toujours à ses yeux. A l'inverse quelqu'un de désagréable n'était pas digne de confiance. Il n'y avait que Bennett qui pouvait se montrer sous son pire jour devant lui et qu'il garde confiance en lui. Car pour lui son daemon n'était pas seulement une personne à part entière, c'était aussi une extension de lui-même. De ce fait il considérait que si Bennett était en colère, violent et malpoli, c'était lui-même qui l'était et que ce n'était pas de la faute du daemon. Le garçon en face de lui semblait perdu dans ses pensées mais le musicien rapidement occulta sa présence alors que son regard se porta au loin. Ses pensées continuèrent à dériver lentement, comme si le temps s'était arrêté pour lui. Il pouvait passer des heures à regarder un point dans le vide sans que personne ne sache à quoi il pouvait bien penser. Pour se moquer les enfants de son âge avaient toujours dit qu'il ne pensait à rien car il était trop attardé pour pouvoir penser tout seul. Alors qu'en réalité une multitude de choses pénétrait son esprit, des notes, des sensations, des couleurs, des sons...

Mais le soupir le ramena à la réalité et il se rappella qu'il n'était pas seul. Un peu géné par son comportement il baissa les yeux avant de sourire. Un large sourire soulagé et heureux. Le garçon aimait sa musique, il l'aimait vraiment. Rien que par ses mots Garrett était extrèmement touché. Rien ne pouvait lui faire plus plaisir que d'apprendre qu'il ai pu toucher quelqu'un, la musique était le seul moyen de communication avec lequel il était sûr de ne pas bafouiller, mais si peu de gens pouvait la comprendre...

Violon contre son coeur, pieds joints et essayant de se concentrer un maximum sur le daemon en face de lui, Garrett vit en face de lui un enfant. Un enfant qui avait tant de choses à apprendre. Cela lui rappella les premiers jours de Bennett en sa compagnie alors que sa moitié découvrait le monde. Il devait être un nouveau. Un sourire doux aux lèvres, le violoniste aurait aimé expliquer toutes ces choses au serpent... mais contrairement à son daemon, celui-ci ne pouvait pas lire dans ses pensées, c'était bien plus compliqué. Il n'avait même pas été fichu de lui répondre plus tôt. Mais il voulait lui répondre, car il s'agissait de musique, qu'il s'agissait d'un nouveau. Et que même si Garrett avait du mal à comprendre les sentiments des autres... il pouvait percevoir une certaine solitude. Il voulait l'aider, vraiment.

Le visage de l'homme soudain se contorsionna en profonde concentration. Ses lèvres bougèrent inutilement alors que les mots bloquaient dans le fond de sa gorge. Il se répétait les mots dans sa tête, sachant exactement ce qu'il voulait dire. Il fallait seulement qu'il y arrive, il suffisait de débloquer sa gorge. C'était un effort, mais il savait qu'il pouvait le faire, il y arrivait au supermarché et au conservatoire, pourquoi pas ici et maintenant ?

"I...il... il... f... f... faut," débuta-t-il, rougissant de gène d'être incapable de parler plus fluidement. "S'en...s... s'entraîner... a... a... apprendre," il poussa un long souffle et s'agenouilla gauchement sur le sol, sans jamais lâcher son violon. "T... tout le monde... peut apprendre..." conclut-il, un sourire encourageant aux lèvres malgrés sa gène. "D... désolé..." rajouta-t-il maladroitement en posant une main sur sa bouche pour excuser sa manière de parler, c'était sans doute ce qui le rendait le plus mal à laise dans sa vie.
avatar
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageMar 29 Avr - 7:20
Let the Nature come back to life
Garrett ∞ Echo

Si Echo ressemblait à un serpent, l'inconnu au violon avait assurément tout du poisson, voir du poisson mort. Le reptile émeraude qu'était le garçon aux yeux bleus s'impatientait un peu à voir ce type ouvrir et fermer la bouche sans un son. Pourquoi essayer de parler s'il était muet ?
Mais pour un muet, il arriva finalement à parler. Echo haussa un sourcil en réponse aux sons décousus et au bégaiement. Ce type était étrange, pensait-il, lui qui n'était pas mieux. Il le trouvait bizarre, mais sa musique était incroyable.
Entendre une musique à la radio n'avait pas pour lui cette pression dans la poitrine, cette vibration puissante dans la région du cœur. La beauté de l'art brut, comme une claque et une révélation.

Il aurait voulu faire pareil, créer de la beauté à partir du néant, avec simplement un objet de bois lisse et sa seule imagination. Cependant, les propos du musicien lui donnèrent à réfléchir, un sourcil levé en accent circonflexe. S'il travaillait dur, il pourrait apprendre ? Tout le monde le pouvait donc...
Le serpent se leva, se campant sur ses longues jambes, dominant de sa grande carcasse filiforme le violoniste.
"J'aimerais apprendre... Mais je ne sais pas par où commencer." L'aveu était sincère et d'une innocence un peu timide, presque un peu agressive, à la fois sur la défensive et tendu d'une envie de découverte sans savoir comment le formuler.
"Tu voudrais me donner des cours ?..." Un instant, une illumination : "J'te paierais."
L'argent, moteur du monde. Même un novice comme Echo pouvait s'en rendre compte. L'argent déliait tout et ouvrait toutes les portes. L'argent, c'était ce qu'il avait eu en main dès sa naissance pour le faire taire et fuir. Mais ce n'était pas pour les billets qu'il était parti, pourtant.

Grattant un peu la terre du bout de ses baskets noires, Echo laissa un instant dériver son regard sur la nature familière et protectrice. Dans ce cadre rassurant et familier, il pouvait bien demander. Le petit bonhomme en face de lui ne semblait pas une menace et Echo voulait vraiment trouver quelque chose pour meubler ce grand vide intérieur. Alors pourquoi pas la musique ?
"C'est quoi ton nom ? Moi c'est Echo." Echo, Echo, ce nom que lui avait donné Sully... Echo, ce nom qui faisait de lui ce qu'il était à présent : rien qu'un écho perdu, l'écho de son Lié absent qui lui déchirait l'âme.
Et pourtant, qu'il était rare que ce Daemon étrange s'intéresse aux autres... Voilà qu'il voyait le petit bègue comme une planche de salut : ainsi il apprendrait à créer quelque chose de beau. Ainsi il pourrait aussi avoir quelque chose que les autres n'avaient pas. Etre, pour la première fois, quelqu'un d'unique et d'admirable. Ce serait bien, ho oui...
Code by Silver Lungs


I'm not in love
And we were lovers, now we can't be friends. Fascination ends, here we go again. Cause it's cold outside, when you coming home. Cause it's hot inside, isn't that enough.
Fonda DC
avatar
Echo Andersen
┼ Messages : 134
┼ Points : 0
┼ Date d'inscription : 27/02/2014
┼ Age : 30
┼ Lié avec : Candel Fox.
┼ Groupe : Daemon
┼ Célébrité : Victor Leclerc
┼ Statut : Célibâtard


Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t170-echo-of-my-soul#1519
Revenir en haut Aller en bas
Message
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Premium Kit Sigma are back !
» stage dégustation plantes sauvages et survie dans nature
» back to mac après dépotage
» what would you pair with london life
» *RESOLU* fdt fix fluid sans bouchon -> back to mac ?


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daemon's Lies :: V-being delirious with friends :: Les Archives-