AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .
 Bon, on y va ou pas ? ♦ Echo 
MessageJeu 27 Fév - 17:16
- Aller ! Encore !

Bennett soupira mais ne répondit pas. Enfilant sa chemise blanche, il la boutonna sans pour autant adresser un regard à la donzelle avec laquelle il venait de passer un bon moment. C'était sa pause, il avait bien le droit de faire ce qu'il avait envie, non ? Bien que l'endroit (l'arrière-boutique du Troubadour) ne soit pas vraiment idyllique pour ce genre d'activité...

Mais il s'en foutait totalement ! Cette fille n'arrêtait pas de lui faire les yeux doux depuis qu'elle était entrée, et bien que ça soit un bar gay/lesbienne, elle le déshabillait du regard à chacun de ses mouvements. Autant de signaux qu'il n'avait pas l'habitude d'ignorer tout simplement parce que ce n'était pas son style. Bennett prenait son plaisir où le vent le menait, sans regarder autre chose que l'intérêt de son ou sa partenaire du moment.

- Mais regarde-moi au moins ! Tu pourrais me dire si tu as aimé ou pas ?!

Le jeune homme empêcha un léger ricanement de sortir de sa gorge. En règle générale, il était frivole, inconstant, ne restait jamais avec la même personne après avoir eu des relations sexuelles avec. Homme ou femme, il n'avait jamais fait de distinction... Peut-être que sa nature de daemon le voulait ? Toujours est-il qu'il avait toujours été le dominant dans ses rapports, et qu'il ne supportait pas qu'on lui dicte sa manière de se comporter.

Ayant fini de se rhabiller alors que la jeune femme était encore nue sur le lit de fortune qu'il avait fini par installer au fur et à mesure qu'on l'appelait pour venir bosser ici, il se pencha vers elle et l'attrapa doucement par le menton. Oui, c'était une brute mais il pouvait se montrer également très doux... Uniquement dans ses gestes.

- Chérie... Tu savais très bien ce qui t'attendait en venant ici. Je retourne bosser. Rhabille-toi et casse-toi.

Et juste pour adoucir ses paroles, Bennett planta un long baiser sur sa bouche, ce qui leur coupait toujours la chique. Il était passé maître dans l'art de manipuler les gens, bien qu'il n'en usa pas à tout bout de champs, juste quand la situation l'exigeait. Et surtout dans ce genre de situation-là.

Retournant derrière le bar, le jeune homme remit son sourire charmeur en place et remplaça son collègue qui reprit son rôle de serveur.

- Bienvenue au Troubadour ! Que désirez-vous boire ?

Elle était déjà loin la petite récréation qu'il venait de s'offrir... Même si la langueur bienfaisante des ébats était toujours là, conférant une aura de plaisir et de sex-appeal plutôt forte...
avatar
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageJeu 27 Fév - 18:21
Bon on y va ou pas ?
Bennett ∞ Echo
Assis au fond de son canapé de récup', Echo regardait les méandres de la fumée de cigarette sans les voir vraiment. La nicotine brûlait ses poumons. Il avait commencé à fumer deux jours plus tôt. Il trouvait qu'il manquait quelque chose lorsqu'il rêvassait dans son fauteuil de bureau. Un rien de style, comme pour ces écrivains dans les films dont les côtés de la machine à écrire accueillent toujours un cendrier plein. L'ordinateur portable avait remplacé la machine à écrire, mais c'était pas trop mal. Il s'occupait les doigts. Il n'avait pour l'instant écrit que dix pages de ce qui prenait la tournure d'une soupe mélodramatique. Ouais, il repasserait pour le romancier. De gare à la rigueur, et encore. Mais bon, si ça faisait mouiller la ménagère, pourquoi pas. Il souffla une longue bouffée comme s'il avait fait cela toute sa vie, se demandant s'il s'habituerait au goût dégueulasse de cette merde en bâtonnets.

Il n'était pas sorti pendant trois jours. Pas envie, la flemme, dirait-il. En vérité, en grattant un peu de la pointe de l'ongle, il y avait la peur de l'inconnu, de ce monde qui s'étendait sur le pas de son deux pièces. De ces gens, de cette agitation; De ces interactions sociales pour lesquelles il était tellement maladroit parce qu'il n'y connaissait rien. Les souvenirs de son Lié n'étaient pas utiles pour affronter le monde, ces yeux inquisiteurs et ces bouches sur ses lèvres, entre répulsion et attrait de ce qu'il ignorait.

Echo souleva sa carcasse souple, arrachant son corps longiligne à la musculature harmonieuse sous le sweat-shirt à capuche informe du fond du canapé. Il envoya la cigarette dans le cendrier, le manqua et en fut quitte pour une trace de brûlure de plus sur le tapis qui avait été neuf deux semaines avant. Ce n'était pas encore ça pour le style.

Il ne prit pas la peine de prendre une douche, il glissa simplement dans sa poche le portefeuille que Sullivan lui avait acheté avec son propre argent et ne compta même pas la liasse de billets verts qu'il lui restait, ses clés, ses clopes et un briquet. Il ne prit pas la peine de mettre un manteau, bien que la nuit tombante d'un mois de mars frisquet l'aurait bien demandé.
Rien à branler et rien de mieux à foutre que de réfléchir en fixant le plafond. Quand il ne regardait pas en l'air, il lisait. Et quand il ne lisait pas, il écrivait trois lignes avant de se barrer pour dénicher quelque chose à faire, à voir. Il se forçait sans trop savoir pourquoi. Il aimait bien les bars, surtout la nuit. Il ferait bien de trouver du travail, avait dit Sullivan. Ouais ben qu'il commence par lui-même, hein. Il était très bien comme ça. Il avait de l'argent - naïf Echo, pauvre naïf qui n'allait pas franchement pouvoir payer encore un loyer cash.
Il faisait froid, comme prévu. Il se grouilla un peu, cherchant une épicerie ouverte pour se trouver de quoi bouffer - belle lurette que son frigo était vide de chez vide faute de faire les courses ou de les bâcler.
On avait beau être à Los Angeles, pas fichu de trouver une supérette ouverte à 23 heures et des poussières.... Echo grogna, souhaitant finalement rentrer et continuer à se digérer lui-même tout en fumant. Et bien évidemment, il se perdit. C'était prévisible, tellement prévisible qu'il se serait foutu une droite. Une clope coincée au coin des lèvres, sa tignasse brune et rousse en bataille, en jeans large et sweat-shirt noir, il n'avait pas franchement le profil du consommateur idéal lorsqu'il pénétra au The Troubadour - sans se douter le moins du monde du style de clientèle.
Il visa le comptoir sans chercher à se mêler de quoi que ce soit d'autre que poser son cul sur un truc et se réchauffer. Au moins il aurait un truc liquide dans le ventre.
Le barman était un bel homme mais ce n'était que le cadet de ses soucis. Il s'accouda nonchalamment - limite sexy, le bougre, sans même le vouloir - et répondit simplement :
"A boire." Réplique de film, cynique sans le vouloir. Espèce de crétin. Il se fendit simplement d'un peu plus d'explication. "Un truc fort. Et des machins apéro à manger." Comme si ça pouvait éponger un peu sa bêtise crasse. Il n'était vraiment pas fait pour vivre seul... Mais détestait la compagnie...
Malgré l'heure, il n'y avait pas trop de monde, et c'était tant mieux.
Code by Silver Lungs


I'm not in love
And we were lovers, now we can't be friends. Fascination ends, here we go again. Cause it's cold outside, when you coming home. Cause it's hot inside, isn't that enough.
Fonda DC
avatar
Echo Andersen
┼ Messages : 134
┼ Points : 0
┼ Date d'inscription : 27/02/2014
┼ Age : 30
┼ Lié avec : Candel Fox.
┼ Groupe : Daemon
┼ Célébrité : Victor Leclerc
┼ Statut : Célibâtard


Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t170-echo-of-my-soul#1519
Revenir en haut Aller en bas
MessageSam 22 Mar - 14:03
Après avoir repris son service, Bennett en vit défiler des gens de toute sorte : des bavards, des ennuyeux, des piliers de bar bruyants, des dépressifs... Et il avait toujours un mot sympa à leur encontre. Il les recevait toujours avec le sourire aux lèvres, toujours avec un geste amical et une expression qui poussait les gens à se confier.

C'était dans sa nature, il était comme ça. Humble et gentleman avec les inconnus, bourrus et parfois glacial avec les personnes qui tentent de le toucher, protecteur avec ceux qu'il estime devant être protégés. Bennett était comme ça et ne s'en défiait jamais. Alors quand un beau jeune homme se ramena dans le bar et s'y accouda pour demander de l'alcool, le premier réflexe du barman fut de lui demander son âge.

Le jeune homme brun avait l'air un brin désabusé et surtout bien jeune pour l'être. Bennett avait failli laisser son instinct prendre le dessus et lui demander tout de go s'il n'était pas trop jeune pour demander une consommation alcoolisée, mais au final il se retint. Après tout, les gars de la sécurité l'ont laissé passer, c'est qu'il devait être majeur. Et puis il fallait se méfier, il était peut-être même plus vieux que ce qu'il avait l'air.

Essuyant un verre à l'aide d'un torchon propre et le posant à l'endroit où se trouvaient ses copains verres, Bennett s'approcha de son nouveau client et déposa devant lui un dessous de verre et un verre un peu plus grand. Sortant son shaker, il y versa du gin et du schwepps avec deux glaçons, et secoua le tout avant de le verser. Il y ajouta deux olives vertes sur un cure-dent.

- Offert par la maison. C'est la première fois que vous venez ici, non ? Sinon je me souviendrai de vous.

Simple constat de la part d'un barman à la mémoire des visages. Il ne l'avait jamais vu, que cela soit de nuit ou de jour, alors il se faisait un devoir d'offrir la première consommation à un client qu'il n'avait jamais abordé. C'était en quelque sorte son "privilège" de barman. Ses patrons avaient toujours vu d'un mauvais œil cette pratique, jusqu'à ce que Bennett leur expliquer comment "fidéliser" la clientèle.

- Tenez.

Le jeune homme lui servit également un bol de cacahuètes, un de noix de cajou et un bol de chips. Puis Bennett partit vers un autre côté pour servir un habitué, devisant tranquillement sur les derniers scores de football américain, retournant finalement vers sa nouvelle tête du soir, curieux comme tout.

- Vous n'avez pas l'air de fréquenter régulièrement ce genre d'établissement... Mais je peux me tromper, bien sûr !

Prêchant le faux pour savoir le vrai, Bennett était intrigué par la présence de ce beau jeune homme seul... C'était assez étrange mais bon, il y avait sûrement une raison à cela.
avatar
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageDim 30 Mar - 11:04
Bon on y va ou pas ?
Bennett ∞ Echo
Le barman avait l'air sympa, il avait une bonne tête. Curieusement il ressemblait un tout petit peu physiquement à un type qui jouait du violon au Gryffith Park. Ils étaient peut-être de la même famille ou bien rien à voir; en tout cas ils avaient les même yeux. Echo était plus observateur que l'on aurait pu le penser et même plutôt physionomiste quand il se donnait la peine d'activer la connexion entre ses deux neurones.
Echo reçu finalement un cocktail qu'il ne connaissait pas mais qui était plutôt classieux, avec l'olive dedans. Quant à l'affirmation que c'était offert par la maison, les yeux d'Echo s'agrandir dans un pétillement infantile, visiblement tout content, autant qu'un chiot qui battrait de la queue devant une friandise tendue. "Merci beaucoup." Fit-il par politesse, se demandant ce qu'il avait pu faire pour qu'on lui offre un cocktail. Ce barman était vraiment sympa, il avait bien fait de se perdre. Piochant dans les cacahuètes et autres amuses-bouches, il sentit avec délice son estomac vide se remplir agréablement d'alcool fort et d'oléagineux, faisant passer un peu les légers vertiges qu'il avait de ne pas assez souvent manger.

L'alcool, il ne la tenait pas du tout. Mais il adorait ça. Trempant les lèvres dans le breuvage amer, essayant de déterminer, de petites gorgées en petites gorgées, s'il aimait bien le goût ou si c'était juste trop amer pour lui, il releva le regard vers le barman à sa question. Est-ce qu'il venait souvent dans les bars ? Il réfléchit un instant et répondit finalement "Si, un peu, mais pas ici. J'étais paumé et du coup je suis rentré par hasard."
Ca avait le mérite d'être franc et le Daemon ajouta après un petit silence, un sourire sur ses lèvres fines : "Mais je suis plutôt content de m'être perdu pour le coup. C'est sympa ici." La déco lui plaisait, assurément, et il se sentait naïvement en confiance à partir du moment où on lui avait offert quelque chose.
Prenant encore une nouvelle gorgée, l'alcool lui réchauffait les joues, le faisant rougir sous ses tâches de rousseur et il se lécha les lèvres pour y récupérer le goût de sel, afin d'apaiser le feu de l'alcool sur sa bouche rougie légèrement.
Grignotant les apéritifs, il se sentait bien mieux à présent qu'il finissait son verre. C'était fort et sa tête tournait agréablement, en une sensation à présent familière.

Gardant le silence pendant un moment, absorbé par ses pensées, grignotant pour éponger le verre qui brûlait dans son estomac, il se sentait revigoré, au chaud, bien qu'il ne sache pas comment rentrer. Finalement, il finit par se lancer en désignant le verre, tendant un billet au barman : "La même chose." Une phrase clichée qu'il affectionnait de l'avoir vue et lue dans pas mal de films et de livres noirs. Et puis le cocktail était fort, amer, mais il avait quelque chose de viril qui lui plaisait.
"Vous connaissez la route pour rentrer à Downtown ?" C'était à l'autre bout de la ville et Echo ne savait absolument pas comment est-ce qu'il pouvait revenir chez lui. Alors que son second verre lui était donné, il y trempa ses lèvres de nouveau, ajoutant encore un peu plus de grammes à son alcoolémie. C'était tellement agréable, cette sensation de planer doucement, d'être plus spectateur qu'acteur... Dommage que les effets s'amenuisent si rapidement...
Il n'y avait plus de chips et il eue une moue déçue, se léchant encore une fois les lèvres et les mordillant jusqu'à les rougir. Au moins il était bien, ici. Il faisait chaud et il pouvait grignoter....
Code by Silver Lungs


I'm not in love
And we were lovers, now we can't be friends. Fascination ends, here we go again. Cause it's cold outside, when you coming home. Cause it's hot inside, isn't that enough.
Fonda DC
avatar
Echo Andersen
┼ Messages : 134
┼ Points : 0
┼ Date d'inscription : 27/02/2014
┼ Age : 30
┼ Lié avec : Candel Fox.
┼ Groupe : Daemon
┼ Célébrité : Victor Leclerc
┼ Statut : Célibâtard


Voir le profil de l'utilisateur http://daemons-lies.forumactif.org/t170-echo-of-my-soul#1519
Revenir en haut Aller en bas
Message
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 3 echo
» 3eme echo et crevette en siege
» Echo 1er trimestre
» stress de l'echo
» echo des 12sa


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daemon's Lies :: V-being delirious with friends :: Les Archives-